AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Entretien privé avec la Chef des Armées [PV : Rhaëg Gil'Rea *]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elanna O'wen
Gwendirien
avatar


Féminin Nombre de messages : 32
Age : 163
Clan : Résistance
Fonction : Chef des Armées
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Entretien privé avec la Chef des Armées [PV : Rhaëg Gil'Rea *]   Sam 27 Fév 2010 - 16:37

An 835, Quatorisième semaine.

Premier Jour, Après-midi.


Hier sa fidèle et bonne vielle Oreille avait rendu son dernier souffle. De manière paisible, elle ne s’était pas réveillée, tout simplement. Elanna était donc d’humeur maussade et dans les couloirs les soldats plaisantaient en affirmant que s’il n’était pas un moment où la contrarier, c’était celui-ci. Le visage fermé de la guerrière était plus sévère qu’a l’accoutumée, plus impressionnante encore.

Elle passa une main songeuse dans sa crinière rousse qu’elle avait nouée en une lourde natte qui dansait dans son dos. Elle portait sa tenue habituelle, le cuire velouté et le métal de sa tenue étaient impeccablement astiqué. Assise derrière son bureau dans ses appartements, elle attendait la venue de Rhaëg Gil'Rea. Elle avait fait mander le capitaine pour qu’il lui fournisse un rapport sur quelques points qu’elle souhaitait avoir en sa connaissance. Mais la véritable raison de cette convocation était principalement une discussion qu’elle voulait amorcer au sujet de sa Majesté la Reine.

Et elle souhaitait approfondir sa connaissance de ce capitaine également. Il est bon de savoir qui l’on a sous ses ordres. Elle ne voulait pas prêter trop de crédits aux rumeurs qui circulaient à propos du prince, ce qui l’intéressait c’était sa valeur militaire, prince ou pas. Elle regarda autour d’elle, un brin pensive. Elle réfléchissait, posait des bases de réflexions, notait les informations nécessaires à l’établissement d’un dossier complet.

Elle se leva, et contourna le bureau au bois polis et décorés d’arabesques raffinés. Elle se plaça devant le grand miroir qu’il y avait contre le mur.

Elle s’examina rapidement, les traits durs, le vert sombre de son regard, le dessin de ses lèvres figée en une expression neutre. Elle s’essaya un sourire qui ourla ses lèvres un instant pour s’effacer presque immédiatement du visage. Elle passa en revue sa tenue, ajusta l’agrafe de sa cape. Tirée à quatre épingles sa tenue était parfaite. Elle passa sa main sur la garde de son épée. Et achevant son examen, elle redressa fièrement la tête.
Chef des Armées Elanna O’wen.

Elle adressa un dernier regard au miroir, je me demande ce que ce capitaine voit en moi.. pensa-t-elle alors qu’elle retournait s’assoir à son bureau. Pour se relever et se diriger vers une table basse entourée de fauteuils, plus adéquat pour une discussion jugea-t-elle.

Elle s’étira comme un chat, faisant danser sa puissante musculature. Elanna O’wen. Un jour, elle entrerait dans l’histoire. Elle eut une pensée amusée pour sa sœur, et dire que je pourrais être sagement mariée à l’heure actuelle, dans une douillette maison à recevoir des dames et commérer des ragots. Elle se serait bien vite ennuyée d’une ville pareille.

De prime abord elle s’était réjouie de cette discussion à venir qu’elle avait décidée elle-même, mais à présent elle se sentait ennuyée. Quel désastre, elle aurait préféré être sur le terrain d’entraînement, s’entraîner au tir, échanger quelques passes d’arme, ou alors… elle se rembrunit se rappelant qu’Oreille ne passerait plus sa tête par-dessus la porte du boxe pour hennir doucement lorsqu’elle viendrait la chercher pour quitter la ville ennuyeuse et se lancer dans un galop furieux. Quelle brave bête, malgré la vieillesse elle était vaillante et endurante. Il était bien regrettable que les chevaux ne vieillissent pas plus lentement. Quoique très ironiquement, cela faisait marcher l’économie.

Elle irait chercher une nouvelle monture prochainement, même si très idiotement l’idée lui déplaisait. Quelle sentimentale elle faisait. Agacée elle repoussa une mèche de cheveux rebelle qui avait échappé à la natte.
Il va bientôt être là, il a intérêt à être ponctuel, je ne saurais tolérer un quelconque retard. L’idée de passer son ire sur lui s’il venait à commettre cette faute la consola et lui sembla délicieuse, voilà quelque temps qu’elle n’avait pas fait un de ces fameux sermons à un soldat manquant de discipline. Discipline, quel doux mot que voilà.

_________________

Harmonie. Fluidité. Rapidité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entretien privé avec la Chef des Armées [PV : Rhaëg Gil'Rea *]   Sam 27 Fév 2010 - 17:55

Le soleil arrosait de son doux chatoiement le visage de Rhaëg, l'arrivé d'un messager avait troublé le bref repos du jeune prince, à peine était-il revenu de promenade que le voila convoqué par son seul supérieur hiérarchique.

Enfin, être de lignée royale ne le sauverait pas cette fois.

Désireux de ne pas entacher son image plus qu'elle ne l'était il adopta une marche rapide en traversant la cour pavée qui le mènerait droit chez cette femme que l'on disait strict. En effet, les murmures des soldats promettaient une rencontre dès plus lugubre.

Rhaëg se contempla vivement dans le reflet d'une des fenêtres du palais, ne pouvant retenir un bref soupir d'exaspération. Lui qui d'habitude se drapé dans l'impeccable se retrouverait en tenu de monte, les cheveux désordonnés par sa brève sortit et l'air encore soucieux pour sa futur mission. Il détourna le regard de son reflet et en inspirant un grand coup repris sa route arrangeant au mieux sa crinière argentée.

Sa longue absence à la cour et son tout jeune retour lui promettait évidemment beaucoup de surprise mais il se serait passé de cet entretien. Mais qu'avait dans la tête cette Elanna O'Wen, pour le mander juste après le conseil ? Chercherait-elle à se tenir informée des agissements de la reine ? On lui avait loué la loyauté dont faisait preuve la Chef des Armées, mais là il y avait anguille sous roche. Ou était-il restait trop longtemps à l'écart oubliant les logiques de l'intrigue?

Il aurait dut être occupé à la préparation de son départ, pas au service de l'administration. Il partait tout de même en campagne sous l'ordre de la souveraine, avec pour ennemi le tristement célèbre Dorian Llwendin qui leurs avaient d'ailleurs toujours filé entre les doigts.

Il approcha des appartements d'Elanna, avec un soupçon de contrariété et une goutte d'anxiété. La seule personne qui n'était pas de la famille à qui il devait rendre compte. Un nouveau soupire, un encouragement muet et avec son calme retrouvé, il entra.

Une petite servante l'attendait là. Il indiqua à la jeune elfe son nom et la raison de sa venu, cette dernière l'introduit dans une nouvelle pièce, un bureau, en l'annonçant.

Et voila! Il y était, plus moyen de l'évité il devrait à partir de ce jour et jusqu'à la mort de la gradé obéir à quelqu'un. Il avait toujours sut dans son fort-intérieur qu'il obéirait à sa famille mais, là, dans cette pièce il était pour la première fois, totalement et irrémédiablement prisonnier de sa destiné.

L'elfe qui serait dès ce jour sa geôlière, brillait d'un charisme martial et d'une propreté méticuleuse. La rousse se tenait assise sur un luxueux fauteuil avec un maintien ne laissant aucun doute quand à sa personnalité. Sa prison se tenait devant lui et il en était... ému ? Un ancien réflexe qu'il aurait crut enfoui sous les couches des ans se réveilla brusquement. Il était là... Saluant son supérieur comme au temps de ses classes. Il se remit au repos avec un sourire.


-Je suis Rhaëg Gil'Rea Capitaine des Cavaliers Archers.
Revenir en haut Aller en bas
Elanna O'wen
Gwendirien
avatar


Féminin Nombre de messages : 32
Age : 163
Clan : Résistance
Fonction : Chef des Armées
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Entretien privé avec la Chef des Armées [PV : Rhaëg Gil'Rea *]   Dim 28 Fév 2010 - 21:02

La première chose qu’elle nota fut le désordre de ses cheveux. Se qui fit se figer sur son visage une moue crispée. Elle ne dit mot toutefois au soldat qui n’avait pas pris la peine de se recoiffer un minimum. En fait, Elanna étant une maniaque ne comprenait pas qu’on puisse tolérer le laisser aller si minime soit-il. De nombreux soldats en avaient fait les frais. Non pas qu’elle soit maniaque à ce point. Juste pointilleuse. Plus tard, certain la remercierait. Un bon matériel est ce qui peut vous sauver la vie. Des bottes soignées seront celles qui ne vous lâcheront pas. Et puis que diable, pourquoi devrait-on ne pas se présenter de manière impeccable si on en a la possibilité. C’est une marque de respect et de sérieux. Oui. Elle reporta son regard sur le capitaine. De sérieux.

Cavalier Archers, son bataillon. Enfin, celui de sa spécialité. Parfois, il lui prenait l’envie d’oublier toutes les tâches et responsabilités qu’elle avait pour partir avec ce bataillon. Et se perdre dans l’ivresse d’un galop, dans l’harmonie du tir, de sentir le corps chaud et musclé de son cheval sous elle. La puissance, oui, la puissance qui à la moindre de ses demandes obtempérait, de perdre ses doigts dans les crains blancs qui...

Sans doute très inexplicablement suite à son introduction le visage s’assombrit. Elle se leva. Non pas qu’elle eut besoin de se lever. Prince ou pas, elle était sa supérieure dans la présente situation. Mais par simple respect. D’un geste sec elle lui indique de s’assoir dans un fauteuil face au sien. L’épée à sa taille cliqueta contre son armure. Elle ne releva pas le sourire. Elle n’avait aucune envie de sourire aujourd’hui. D’ailleurs… elle n’avait pas sourit à un être pensant depuis longtemps. Certains ont le temps de sourire. D’autre ont l’hypocrisie de le faire aimablement. Elanna bien que de noble lignée n’avait jamais goûté à ce genre de jeu de paraître.


- Commencez par me présenter votre rapport.


La voix est grave. Enfin, pour une femme. Neutre, non pas froide comme on pourrait l’imaginer, non pas impérieuse pour exprimer ce besoin d’autorité que certains militaires affichent. Il n’y avait pas un inintérêt pour son interlocuteur non plus. Sa façon de l’observer, un regard indescriptible. Et peut-être là le seul signe de la vivacité de la jeune femme, témoin du fait qu’elle n’était pas simplement une merveilleuse boutique martiale servant de figuration. Un regard émeraude sombre qui oscille sous les cils délicats.

Elle aurait sans doute pu répondre poliment à son salut en lui donnant son nom, qu’il connaissait de toute façon et en plaçant quelques banalités. Si sa santé et ses projets personnels se portaient bien, parler du beau temps, inutile et c’était là un sport qu’elle ne cultivait pas. A quoi bon s’encombrer de détail. Elle était connue pour cela également, toujours droit au but. Plaisanterie à part, c’était assez vrai.


- Prenez place. Servez-vous si vous le désirez.


Elle lui indique la carafe d’eau et les verres disposés sur la table basse. Elle se s’assoit à nouveau. Son regard se porte vers son bureau et elle lisse pensivement un pan de sa sorte de jupe fendue.

_________________

Harmonie. Fluidité. Rapidité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entretien privé avec la Chef des Armées [PV : Rhaëg Gil'Rea *]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Entretien privé avec la Chef des Armées [PV : Rhaëg Gil'Rea *]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Un entretien privé [Pv Pomona]
» Un rendez-vous important. (Privé avec Laetitia) TERMINE
» Général Lasalle
» mumak
» Succulente dégustation [privé avec Hélio]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prophétie Nordique  :: Chapitre 7-