AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Traque Humaine II - Conflits à l'horizon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ectoplasme
¤ Incarnation du Destin ¤
avatar


Nombre de messages : 506
Date d'inscription : 28/08/2008

MessageSujet: Traque Humaine II - Conflits à l'horizon   Lun 1 Mar 2010 - 16:58


|Traque Humaine|

Crépuscule du deuxième jour

Sont cordialement invités à participer à ce post :
Dorian Llwendin (PNJ), Rhaëg Gil'Rea, Eowyr Gilmandel (PNJ)
Toute personne susceptible d'être présente dans les bois au moment des faits

Le Conseil Elfique a tranché. Dorian Llwendin doit être arrêté et Siran Bennefoy secouru. Sur ordre de sa Majesté, le prince Rhaëg Gil'Rea mène ses troupes sur les traces du sinistre chasseur de prime, accompagné par le conseiller Eowyr Gilmandel. Ils arrivent sur les lieux de récents affrontements et parviennent à faire prisonniers plusieurs malfrats, complices de l'Elfe recherché. La lumière est déclinante, et aucune trace ne permet de conduire à Dorian. Jusqu'à ce que les pistes se révèlent aux yeux des soldats. L'heure est venue de mettre en déroute le chasseur de prime...


    Système :

  • Rhaëg Gil'Rea et Dorian Llwendin se verront attribuer un certain nombre de points, en fonction du lancer de dé de Freyja. Pour ce faire, avant de poster votre première réponse, vous sélectionnerez en dessous de l'encart de réponse :
    Lancer de dés #1 : Dé de Freyja
    Nombre de lancés : 1

  • Si Rhaëg obtient moins de points que Dorian, celui parvient à échapper aux troupes venues le capturer. Si, au contraire, Rhaëg obtient le plus de points, Dorian sera capturé et fait prisonnier.

_________________

Je suis votre passé, votre présent, votre futur.
Je suis le seul maître de votre Destin.
Vous ne pourrez pas m'échapper ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apparition
¤ Forme Changeante ¤
avatar


Nombre de messages : 201
Date d'inscription : 07/01/2010

MessageSujet: Re: Traque Humaine II - Conflits à l'horizon   Sam 6 Mar 2010 - 15:34


L'inconvénient quand l'on était de petit gabarit plutôt que tout en muscle et de grande taille, c'était que les coups directs que l'on ne pouvaient ou n'arrivaient pas à esquiver faisaient bien quelques dégâts. Dorian avait tout à tour vu son griffon se faire transpercer par les carreaux d'une arbalète, puis vu des étoiles quand le pirate croisé peu de temps auparavant lui sauta dessus, bloquant autant ses bras que ses jambes, tout en se défoulant gaillardement sur sa tête, rendant toute tentative d'évasion momentanément impossible. Non pas qu'il ne se débattit pas, loin de là. Sa taille fine le rendait aussi glissant qu'une anguille, mais surtout remuant. Il offrit un sourire mordant au pirate, bien que légèrement teinté de douleur.

Il se retrouva ligoter comme un poulet plus vite qu'il ne le pensait, mais on devinait, derrière sa calme apparence, que tout ne faisait que commencer. Dorian avait maintenant de nouvelles raisons de traquer le prince : il devait venger la mort de son griffon, en même temps que des coups que l'Amazone lui avait mis. Et si Siran Bennefoy devait rester avec ce dernier, alors l'enfer sur terre du premier serait le même pour le second, foi de chasseur de primes.

Aux derniers coups de l'Amazone, Dorian se contracta pour amoindrir la douleur, observant d'un regard vide les deux hommes se sauver. Ce ne fut que quand ils disparurent de son champ de vision qu'il s'autorisa à respirer de nouveau. Il n'y avait pas été avec le dos de la cuillère et l'elfe fit jouer sa mâchoire pour la décontractée, puis s'attaqua à réduire en paillette de glace les cordes qui le liaient et l'entravaient. Il s'assit à même le sol, massant ses poignées rougit d'une main, massant ses côtes de l'autre. Il ne se faisait pas de soucis pour retrouver la trace de ses proies, être discret en forêt n'était pas un don inné et le chasseur doutait qu'un nobliau du genre du prince sache faire disparaître ses traces. Quand au pirate qui était plus souvent dans les airs que sur terre, la question ne se posait pas.

L'elfe finit par se relever, s'approchant du griffon mort. Il s'agenouilla à ses côtés, prononçant quelques mots à voix basse pour son compagnon, puis sans un regard en arrière, prit le chemin emprunté par ses deux fugitifs. Ils devaient avoir pris un certaine avance, mais l'un dans l'autre, ce n'était pas bien grave car Dorian bifurqua en cours de route, laissant derrière lui les traces laissées par Adrian et Siran. Il savait que seul, cette fois, il ne pourrait pas maîtrisé la brute épaisse et le nobliau et il lui fallait rejoindre quelques uns des autres pisteurs.

Le soleil décliné peu à peu et bientôt, il n'y ferait plus assez clair s'y retrouver, laissant de plus le champ libre au pirate de s'envoler avec sa proie. Il lui fallait rapidement retrouver des complices... qui prirent les traits de deux hommes qui, visiblement, étaient en pleine discussion. Dorian ralentit l'allure, jusqu'à parcourir les derniers mètres au pas. En le voyant, les deux hommes se turent et d'un signe de tête, le chasseur de primes leur demanda de poursuivre et de lui donner les dernières nouvelles.

- Une nef volante a été repérée, quelques uns de nos gars les ont attaqués.
- La nef de l'homme qui a aidé Siran Bennefoy. Quoi d'autre ?

Les deux hommes se regardèrent, l'air de se demander si ils devaient en parler, mais le second fut plus prompte à prendre une décision.

- La garde royale est de sortie, elle a déjà capturé plusieurs de nos gars. C'est le frère du roi qui est à la tête de la troupe, avec l'un des conseillers de la reine, on les a vu.
- Alors comme ça, ma reine bien aimée s'occupe encore de ce qu'il ne la regarde pas ? dit-il sans s'adresser particulièrement à ses deux acolytes, tandis qu'un sourire carnassier incurva ses lèvres.

Mais cette nouvelle ne changeait rien à ses plans, il devait capturer Siran et quand ce serait fait, il n'aurait plus qu'à disparaître une nouvelle fois, laissant cette reine insignifiante s'étouffait dans sa rage avec son incapable de beau-frère.

Dorian reporta son attention sur les deux hommes pour conclure là l'entretien et repartir à la chasse :

- Il faut retrouver la nef et le prince, allons-y.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ectoplasme
¤ Incarnation du Destin ¤
avatar


Nombre de messages : 506
Date d'inscription : 28/08/2008

MessageSujet: Re: Traque Humaine II - Conflits à l'horizon   Sam 6 Mar 2010 - 15:34

Le membre 'Apparition' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de Freyja' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Traque Humaine II - Conflits à l'horizon   Mar 9 Mar 2010 - 9:37

La longue journée de monte pesé désormais sur les épaules du prince, plus habitué, malgré sa carrière militaire au confort princier, avec tous son luxe d'or et de soie. Cependant son humeur était pour le moment au beau fixe. Enfin de l'action, entouré de ses hommes ils continuaient leurs périples sans se soucier du levé de la lune.

Ha! Baldr avait vraiment bien crée ses enfants, leurs permettre d'apprécier la beauté du monde de nuit comme de jours.. Voila ce qu'aurait dit un prêtre, assurément.

Rhaëg, bien que comme a peu de chose près tous les elfes, croyait en Baldr avec ferveur, même si il se doutait que le prier, le quémander ! Ne servirait pas vraiment à grand chose. En ce jour il devrait se fier à son instinct, ses dons et sa chance pour ramener Siran Bennefoy en lieu sur et trainer Dorian Llwendin en justice. N'étant pas naïf il se doutait bien du danger que représentait le Llwendin.

Bien que pas vraiment militaire, Eowyr Gilmandel s'était vu chargé "d'accompagner" le jeune prince à défaut de quoi il s'attendait surement à le "surveiller". Rhaëg appréciait beaucoup la loyauté don faisait preuve le conseillé, mais dès son retour à la cour il l'avait tout de suit classer dans les personnages dangereux.

Après ces quelques réflexions l'humeur de l'homme changea, les soldats soucieux du moral de leurs Capitaine s'arrêtèrent un instant, juste le temps de voir une silhouette se fondre dans la foret.


-Cap’ tain je...je crois avoir vue une ombre là. Il tendit sa main ganté vers un buisson sur sa droite frémissant encore d'un quelconque mouvement.

Intimant l'ordre d'aller voir à deux des quelques soldat l'accompagnant Rhaëg dépêcha un troisième pour retourner au camp et ainsi en informer le Conseillé et les centaines d'hommes restés là-bas.

L'agitation se répandit parmi la vingtaine d'homme rassemblé autour de Rhaëg, ces hommes entrainés et formés sentaient la venu de l'action. Comme des animaux leurs instincts les poussaient vers le danger. Enfin il l'avait déjà fait pour pas-mal de mercenaires pendant la journée mais il recommencerait. Inévitablement.

L'elfe, car ce ne pouvait qu'en être un vue l'heure, qui avait été là ni était plus depuis un moment. Les deux désignés s’étaient déjà enfoncés dans la forêt laissant leurs chevaux aux bons soins de leurs camarades.

Patientant quelques instant sacrifiés à la discrétion Rhaëg suivit lui aussi à cheval la piste forestière, au pas.

Ses hommes connaissant bien leur Capitaine et son désire d'information avait balisée la piste de trace plus qu'évidente de leurs passages, une branche trop cassé par-là, une trace de pas laissé au petit soin du pisteur, ainsi de suite. Ils gardaient aussi comme tous ceux l'accompagnant quelques lamelle de tissu de différente couleur et taille pour les différentes informations qu’ils pouvaient transmettre, une étoffe jaune d'un doigt de largeur pour dix hommes, une cinquantaine pour deux doigts et une centaine pour trois... le rouge signifiant le danger d'une embuscade. Ces données bien que sommaire avaient plus d'une fois fait leurs preuves.

Ainsi sur la piste, ils découvrirent une bande de tissu jaune d'un pouce et puisque l'homme avait été seul il devait avoir rejoint quelques hommes, moins d'une dizaine.

Un autre de ses hommes partis au devant de ses pisteurs lui aussi à pied, il revint quelques instants plus tard avec La bonne nouvelle. Enfin, ils tombaient sur lui, pas un mercenaire de seconde zone mais "Le" Dorian Llwendin. La petite troupe se scindât en deux avec d'un côté le "messager", Rhaëg et treize autres de ses hommes et de l'autre les scinques restant avec tous les chevaux.

Le petit groupe s'arrêta lorsqu'il rejoignit les deux éclaireurs. Ils étaient à plat-ventre contre un talus de terre froide observant la scène d'un œil expert. Trois hommes, d'on un elfe, Llwendin certainement, en terrain découvert, discutant. Il donna ses ordres et quand le petit groupe se mit en un mouvement silencieux, la mort fut en marche.

Cinq de ses soldats s'équipèrent d'arc don quatre viseraient les deux hommes équitablement et l'un garderait en réserve sa flèche, scinque des autres se glissaient déjà dans la forêt pour empêcher toute fuite, les cinq derniers attendraient son signales pour charger de front sus aux mercenaires.

Juste au moment où l'elfe se mit à parler, Rhaëg leva une main vide qu'il abaissa accompagnée par quatre traits mortels et cinq soldats crièrent en chargeant de front, les derniers profitant de chaque secondes supplémentaire pour resserrer leur filet.


Dernière édition par Rhaëg Gil'Rea le Mar 9 Mar 2010 - 13:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ectoplasme
¤ Incarnation du Destin ¤
avatar


Nombre de messages : 506
Date d'inscription : 28/08/2008

MessageSujet: Re: Traque Humaine II - Conflits à l'horizon   Mar 9 Mar 2010 - 9:37

Le membre 'Rhaëg Gil'Rea' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé de Freyja' :

Résultat :

_________________

Je suis votre passé, votre présent, votre futur.
Je suis le seul maître de votre Destin.
Vous ne pourrez pas m'échapper ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elianä Aziel'Da
¤ Modératrice Sadique ¤ Sainte nitouche
avatar


Féminin Nombre de messages : 1211
Age : 28
Age : 21 ans
Clan : Ombre - Neutre
Fonction : Noble - Erudite
Date d'inscription : 17/08/2008

MessageSujet: Re: Traque Humaine II - Conflits à l'horizon   Mar 9 Mar 2010 - 12:19

HJ : Merci d'apporter des corrections à ton post, truffé de fautes. Scinque ? Quel est ce mot ? Moi, je ne connais que cinq, vu le sens de ta phrase. Et ce n'est malheureusement pas la seule faute que j'ai relevé. Il faudrait te relire plus attentivement la prochaine fois.

Inutile de répondre ici. Prévient moi simplement que tu auras corrigé, j'effacerai ce post et le sujet pourra continuer normalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwendir.bbactif.com/neutres-f133/eliana-aziel-da-t380.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Traque Humaine II - Conflits à l'horizon   

Revenir en haut Aller en bas
 

Traque Humaine II - Conflits à l'horizon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» SUJET TERMINE - Bombe Humaine - Caractère explosif? [Eris]
» Le Hobbit, une espèce humaine différente de l'homme moderne.
» Une silhouette dans l'horizon
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prophétie Nordique  :: Chapitre 6-