AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Histoire et conseils [PV Calidra *]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Linnel San'Veck
Souveraine ingénue &
Epouse mésestimée

avatar


Féminin Nombre de messages : 434
Age : 22 ans
Clan : Impériaux
Fonction : Reine
Date d'inscription : 28/10/2009

MessageSujet: Histoire et conseils [PV Calidra *]   Mar 30 Mar 2010 - 18:50

Début de l'après-midi
1er jour de la quatorzième semaine
An 835

Cela faisait deux jours que Linnel avait investit ses nouveaux appartements. Elle s'y sentait bien, mais un peu seule. En effet sa famille était restée dans la demeure familiale, heureusement, Émeraude avait été autorisée à la suivre dans ce lieu étranger. Bien sur, la jeune femme appréciait de ne plus être constamment sur le regard scrutateur de sa mère, qui tenait absolument à ce que la tenue de la promise soit en tout instant impeccable, ainsi que son maintien. Mais l'animation constante de ses soeurs lui manquait, et même si elle les voyait souvent, -le palais n'était pas si grand- lorsque la jeune femme se retrouvait seule elle se sentait légèrement mélancolique.
Elle n'avait presque pas revu son futur époux depuis la déclaration officielle. Elle avait sentit son regard désapprobateur après l'incident de la semaine passée, mais ne lui avait rien dit à se propos, il n'avait pas échangé plus de quelques mots, et seulement lorsqu'il y avait d'autres personnes à contenter. Erendil voulait respecter les apparences, mais il ne comptait apparemment pas en faire plus. Pour passer le temps, Linnel lisait énormément, mais elle avait désormais fini tout les livres qui l'intéressaient de la bibliothèque Soma'Ren au palais, il allait donc lui falloir en trouver de nouveau.
Elle avait averti sa garde personnelle dans la matinée qu'elle comptait se rendre à la bibliothèque après avoir mangé. Depuis qu'elle s'était rendu compte de la gravité de sortir non accompagnée, elle avertissait au moins une personne de son personnel avait de quitter ses appartements, et se faisait généralement accompagner. La jeune femme avait eu vent des morts soudainement accrues, et de la tentative d'assassinat de son seigneur, elle faisait donc montre de la plus grande prudence.

Elle quitta donc sa chambre aprés avoir remis sa toilette en ordre, et se rendit directement à la bibliothèque. Elle n'avait pas encore choisit le genre de livre qu'elle prendrait. Alors qu'elle entrait dans la grande pièce, des personnes étudiaient sur les pupitres prévus à cet effet, un bibliothécaire triait des ouvrages prés de l'entrée et quelque nobliaux errant dans les rayons sans avoir l'air d'avoir un but précis. Linnel avait finalement fait un choix, elle ne s'éloigna de la section des romans, qu'elle connaissait si bien, pour se diriger vers les ouvrages historiques. Elle connaissait évidement l'histoire des royaumes du Gwendir, mais le sujet ne l'avait pas réellement passionnée au moment où on lui avait fait étudier, et elle s'était contentée d'apprendre par coeur des dates et des évènement marquant, elle en avait retenu la majorité et était capable de tenir une conversation sur le sujet mais les choses étaient différentes maintenant, et elle souhaitait en apprendre plus sur la politique et ses manigances, et commencer par ce qui avait déjà eu lieu lui paraissait un bon début.

Heureusement pour Linnel, ses précepteurs avaient insisté pour qu'elle connaisse la totalité de la bibliothèque, . Pas chaque livre, mais au moins les sections, elle avait d'ailleurs du effectuer des recherches les plus farfelues les unes que les autres lorsqu'elle se trouvait au palais, afin d'apprendre la classification générale des rayons. Certains de ses précepteurs avait même réussi à faire passer cela pour un jeu, et Linnel gardait de bons souvenirs de ce lieu silencieux, même si elle n'avait jamais été complètement rassurée par toutes ces séries d'immenses étagères. Elle detestait devoir demander aux bibliothécaires des livres trop hauts pour elle, l'échelle l'impressionnait trop.

N'ayant aucune envie de chercher dans un index poussiéreux -elle avait toujours exécré ce genre de choses- elle se rendit directement dans le rayon. Elle s'éloigna directement des livre traitant du Gwendir en général, pour s'orienter vers les rayons qui traitait de l'histoire orthodoxe. Elle trouva presque immédiatement une série traitant d'une dynastie datant d'un peu plus d'un siècle. Elle tira sur le premier tome, et se faisait surprendre par son poids recula assez violemment. Elle heurta quelqu'un qui arrêta sa chute.

Pardonnez moi, je suis sincérement désolée.

Linnel se retourna alors et tomba nez à nez avec la première conseillère, elle se contenta de rester pantoise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwendir.bbactif.com/imperiaux-f132/linnel-soma-ren-t878.h
Calidra-Van'Gil
Gwendirien
avatar


Féminin Nombre de messages : 27
Age : 32 ans
Clan : Terreur
Fonction : Conseillère du Roi
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Histoire et conseils [PV Calidra *]   Sam 3 Avr 2010 - 15:48

Une nouvelle semaine commençait pour la conseillère orthodoxe Calidra Van’Gil. Depuis l’attaque dans la salle du Conseil, celle-ci était alitée et on lui laissait peu l’opportunité de faire ce que bon lui semblait. En effet, à peu près toute les heures, sa servante venait la voir afin de s’enquérir des besoins de la jeune femme. L’humeur de Calidra empirant de jour en jour, il lui arrivait fréquemment de répondre sèchement à sa servante. Aussitôt pleine de remords elle s’excusait, rougissant de honte. Heureusement pour elle, sa servante était compatissante et chaleureuse. Elle avait plus de pitié pour sa maîtresse que de rancœur. « Comment peut-elle rester allongée sans rien faire toute la journée… La pauvre, je la plains », se disait-elle à chaque fois qu’elle quittait les appartements de Calidra.

Après un bon déjeuner, la conseillère orthodoxe somnola quelques instants avant d’être réveiller en sursaut par le claquement d’une fenêtre. Le vent s’était levé à l’extérieur et de grandes bourrasques pénétraient dans la chambre de Calidra. Sans attendre la venue prochaine de sa servante, Calidra se leva et alla fermer la fenêtre avant de retourner se coucher. Mais son sommeil brisé tardait à revenir. Elle laissa alors son regard voguer dans la pièce. Les secondes devenaient des minutes et les minutes des heures. Le temps semblait extrêmement long et la conseillère orthodoxe commençait véritablement à s’ennuyer…

Elle chercha alors une occupation. Interdite de travail durant quelques jours encore, elle ne pouvait aller dans son bureau. Calidra passa en revu chaque pièce de la demeure royale : la caserne –hors de question d’aller se mêler aux soldats-, la Salle des Festivités –elle ne souhaitait pas voir tous ces nobles et courtisans aussi stupides qu’une vieille paire de chaussettes !- et l’arène –zone trop dangereuse pour une blessée-… Une étincelle passa alors dans ses pupilles sombres. « La bibliothèque ! » s’exclama-t-elle. Aussi rapidement que possible, Calidra quitta son lit, prit un bain et se para d’une toilette luxueuse mais agréable. A grande enjambée, elle se dirigea vers la Bibliothèque qui se trouvait dans l’aile sud du Palais, à l’opposé.

Arrivée dans l’endroit silencieux, la jeune femme se dirigea vers son rayon favori : l’Histoire du peuple orthodoxe. Calidra prenait du plaisir à lire les mémoires d’anciens hommes politiques ou encore d’anciens grands chefs des armées ou capitaines. Elle aimait aussi s’abreuver des grands récits épiques de son peuple. La jeune femme aimait se cultiver et en apprendre davantage sur le passé des siens. Lorsqu’elle arriva dans le rayon qu’elle désirait, elle aperçut une silhouette au loin. Sans vraiment y prêter attention, elle traversa la rangée afin de se rendre jusqu’au bout du rayon où se trouvait son livre préféré : Histoire des femmes orthodoxes, personnages de l’ombre, écrit par Claudélia Elim’Ker, une des féministes la plus célèbre du royaume. Alors qu’elle passa derrière la frêle silhouette aux cheveux bruns, celle-ci recula et percuta Calidra, qui, tentant de protéger son épaule blessée, se cogna la tête dans l’étagère d’en face. Pestant silencieusement, elle s’apprêta à passer un savon au coupable. Aussitôt, la jeune personne s’excusa et se retourna vers Calidra. La conseillère reconnut tout de suite la promise du roi, Linnel Soma’Ren. Faisant une rapide courbette à la future reine, la conseillère ravala sa rage et tenta de paraître aimable du mieux qu’elle put. Elle s’adressa à Linnel tout en chuchotant.

Bonjour demoiselle Soma’Ren. Je suis surprise de vous voir ici seule… Comment allez-vous ?

Calidra dominait de quelques centimètres la jeune fille. Son regard demeurait toujours sévère même si la tonalité de sa voix était douce.

Vos parents doivent être fiers de vous. Et vous-même devez être impatiente de vous marier au monarque et de porter les lourdes charges qui accompagnent le statut de reine, j’imagine…

_________________

« La justice sans la force est impuissante, la force sans la justice est tyrannique ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwendir.bbactif.com/impriaux-f132/orthodoxe-calidra-van-g
Linnel San'Veck
Souveraine ingénue &
Epouse mésestimée

avatar


Féminin Nombre de messages : 434
Age : 22 ans
Clan : Impériaux
Fonction : Reine
Date d'inscription : 28/10/2009

MessageSujet: Re: Histoire et conseils [PV Calidra *]   Lun 12 Avr 2010 - 21:35

Linnel resta confondue un long moment, elle n'était pas sans savoir que la conseillère était blessée et elle se sentait mortifiée d'avoir pu lui faire mal. Lorsqu'elle s'adressa à elle, elle ne semblait que légèrement irritée, et cela rassura quelque peu la jeune femme.

Bonjour demoiselle Soma’Ren. Je suis surprise de vous voir ici seule… Comment allez-vous ?

Linnel effectua une légère génuflexion, après tout, elle devait à Calidra un respect dument mérité, pour sa fonction. Elle lui répondit à voix basse.

Je ne suis pas toute à fait seule, les soldat assignés à ma garde ont été prévenus de ma venue ici, et je crois ne pas me tromper en disant que l'un d'entre eux se trouve de l'autre côté du rayonnage.

Les soldats en question avaient la délicatesse de lui laisser la possibilité d'avoir des conversations privées, et se tenaient généralement à une distance respectable, afin que la jeune femme, loin d'être habituée ce genre de choses, ne se sente pas encadrée en permanence.

Je me porte bien, j'espère que c'est également votre cas, malgré vos blessures.

En esquissant un sourire, Linnel porta délicatement sa main sur le poignet de la conseillère, en un geste de sollicitude.

Je tenais à vous remerciez, d'avoir aidé mon futur époux à se défendre, et ce au péril de votre vie. Je ne sais pas exactement ce qu'il s'est passé la bas, mais je tiens à vous remercier, de tout mon coeur.

Linnel avait laissé parlé son coeur, elle avait vraiment était secouée lorsqu'elle avait appris ce qu'il s'était passé, et était réellement reconnaissante envers les personnes présentes qui avait protégé leur souverain.

Vos parents doivent être fiers de vous. Et vous-même devez être impatiente de vous marier au monarque et de porter les lourdes charges qui accompagnent le statut de reine, j’imagine…

Ces mots laissèrent la jeune femme perplexe. Elle n'était pas réellement convaincue qu'Erendil la laisserait porter quelque charge que ce soit, à part peut être choisir la couleur des rideaux ou autres futilité du genre. Mais que répondre dans ce cas? Bien sure elle était heureuse d'unir ses jours à son roi, et elle rêvait de pouvoir l'assister dans sa lourde tache, mais qu'en serait-il réellement?

En effet, ils sont très heureux de voir une de leur fille s'unir à notre souverain. Je le suis également, et je ne souhaite qu'être à la hauteur d'Elessa pour les taches qui m'incomberont, bien que je ne connaisse pas encore la totalité de leur nature.

C'était le meilleur compromis qu'elle ait trouvé, entre exprimer son bonheur, puisqu'elle était réellement heureuse, et la recherche de conseils ou d'informations que pourrait lui donner la première conseillère.
S'inquiétant toujours de sa santé, Linnel hésita à lui proposer de rejoindre une banquette dans l'une des alcoves de la bibliothèque, mais elle craignait que son interlocutrice pense qu'elle la croyait faible, et incapable de rester debout. Elle se contenta donc de rester telle qu'elle l'était, en regardant Calidra sans trop lever les yeux vers elle, ne voulant pas se placer en position de faiblesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwendir.bbactif.com/imperiaux-f132/linnel-soma-ren-t878.h
Calidra-Van'Gil
Gwendirien
avatar


Féminin Nombre de messages : 27
Age : 32 ans
Clan : Terreur
Fonction : Conseillère du Roi
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Histoire et conseils [PV Calidra *]   Dim 2 Mai 2010 - 16:19

Linnel remercia gracieusement la conseillère pour sa présence aux côtés du Roi lors de l’assaut surprise qui avait eu lieu dans la salle du Conseil. Souvenirs douloureux pour Calidra qui avait failli y perdre la vie. Elle caressa doucement son épaule blessée en grimaçant. Jamais elle n’oublierait le regard de son assaillant lorsque celui-ci leva la dague pour l’achever. Elle ne comprenait pas comment une telle haine envers la couronne pouvait pousser des gens à aller jusqu’au régicide… Certes, celui-ci avait échoué mais il s’en était fallu de peu. Si les hommes avaient été mieux organisés et plus nombreux, Thor seul aurait pu savoir ce qui se serait passé. Avec une mine peu amicale, elle dut reconnaître qu’elle n’y avait été pour rien dans la survie du monarque.

Chère Dame Linnel, ce serait plutôt à moi de remercier votre époux. Il m’a sauvée la vie de justesse… Je suis donc redevable envers votre futur époux et vous-même.

Calidra salua brièvement de la tête la future reine en signe de reconnaissance. Ensuite la jeune fille avoua à la conseillère qu’elle souhaitait être à la hauteur de l’ancienne, Elessa San’Veck. Les souvenirs de l’orthodoxe revinrent alors en arrière, lorsque le couple San’Veck était encore en vie. Bien qu’elle fût jeune, elle se rappelait d’une ère prospère. Elle avait eu l’occasion d’apercevoir la reine une fois dans sa vie et tout ce qu’elle se rappelait était sa grande beauté. Ensuite, elle put compléter son portrait en écoutant de nombreuses anecdotes venant de nobles qui habitaient au palais sous son règne. Tous gardaient une très bonne opinion d’elle. Ainsi, Calidra devait avouer aussi qu’Elessa demeurait un modèle pour toute femme qui se trouvait proche du pouvoir ou qui en détenait un minimum.

Je dois vous dire qu’Elessa demeure pour moi aussi un modèle. Se faire une place dans ce monde masculin n’est point chose facile pour nous, les femmes. Ainsi, il est vrai que beaucoup d’entre nous attendons énormément de vous. Vous êtes jeune et avez un esprit vif. Vous faites partie des nouvelles générations et peut être avez-vous un autre regard sur la situation de la femme dans ce royaume…

Le regard de Calidra demeurait dans le vague. Elle se rappelait comment son père avait chassé sa mère de la maison car celle-ci était incapable de lui donner un fils. La mâchoire serrée, Calidra était persuadée que la nouvelle génération d’orthodoxes pourrait peut-être améliorer le statut de la femme et l’émanciper… au moins quelques peu. Néanmoins, au vu des idées et des convictions du monarque actuel, le combat s’annoncerait rude. De plus, en détaillant rapidement Linnel de la tête aux pieds, la conseillère se demanda franchement si Linnel pouvait mener un tel combat et aller à l’encontre d’Erendil. Peut-être plus tard, quand la petiote aurait plus d’assurance, se dit-elle.

Vous semblez motivée à plaire à votre époux et à devenir une épouse parfaite… Etant donné que j’ai passé quelques semaines à ses côtés depuis la mort de son père, je peux peut-être vous donner quelques « indices » sur son caractère mais tout d’abord suivez-moi. Les murs ont des oreilles !

Calidra emmena dans un coin de la Bibliothèque la jeune fille et lui proposa de s’asseoir autour d’une petite table. Elle devait continuer à chuchoter afin que le Bibliothécaire, gardien de cette salle, ne vienne les mettre dehors. Calidra avait décidé de prendre sous son aile la jeune fille. Certes, cela n’était pas dans ses habitudes mais elle savait que cela horripilerait Erendil s’il venait à apprendre qu’elles étaient devenues amies. En parallèle de cette envie d’horripiler le monarque, Calidra pensait qu’il lui serait toujours utile d’être au moins dans les bonnes grâces d’un deux souverains. Et puis après tout, les deux femmes menaient le même combat : celui de se faire une place au milieu d’hommes tous aussi machistes et sexistes les uns que les autres ! D’une voix basse, Calidra fit quelques conseils à la jeune fille.

Tout d’abord, chère Linnel, il m’est d’avis de vous méfier des nobles et courtisans de cette Cour : il y existe peu de personne de confiance. Gweon San’Veck me faisait confiance et j’en espère tout autant de son fils. Et vous, me ferez-vous confiance ?

_________________

« La justice sans la force est impuissante, la force sans la justice est tyrannique ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwendir.bbactif.com/impriaux-f132/orthodoxe-calidra-van-g
Linnel San'Veck
Souveraine ingénue &
Epouse mésestimée

avatar


Féminin Nombre de messages : 434
Age : 22 ans
Clan : Impériaux
Fonction : Reine
Date d'inscription : 28/10/2009

MessageSujet: Re: Histoire et conseils [PV Calidra *]   Sam 15 Mai 2010 - 10:30

Les précautions dont s'entourait la conseillère surprirent la jeune promise. Elle les avait installées dans une alcove reculée de la bibliothèque et parlait à voix basse. Le lieu incitait à un comportement discret, mais Linnel senait qu'il y avait autre chose. Alors qu'elle s'était assise, Linnel songea aux dires de Calidra, à propos d'être une épouse parfaite. Il ne faisait aucun doute que le roi ne pensait pas que c'était le cas. Il laprenait visiblement pour une jeune évaporée uniquement interessée par le pouvoir et les richesses qu'elle pourrait acquérir. Elle lui parla ensuite de confiance, et de la méfiance qu'il vallait mieux avoir vis à vis des courtisants. Elle lui répondit à voix basse, s'assurant que personne ne pouvant se sentir visé ne l'entendrait.

A dire vrai, je me méfie plus des jeunes femmes de la cour actuellement. Il ne fait aucun doute que beaucoup aimerait être à ma place, et que certaines serait prête à tout pour cela.

Linnel ne s'inquiètait pas de cette confidence pour la conseillère. Bien que ne la connaissant que de réputation, elle se doutait que si elle avait voulu s'aparenter à la famille royale, elle aurait pu le faire. Elle n'appartenait pas à la catégorie des vautours, cela la jeune feme en était convaincue.

Je ne peux vous dire actuellement si je vous fait confiance, mais je ne doute pas que vous pourriez être une alliée de choix dans ce palais où les intrigues semblent aller bon train. Du fait de ma position, je n'ai que peu d'amie ici, et j'apprécierais vraiment que vous en fassiez partie.

La jeune femme s'était une fois de plus laissée aller à la candeur, mais elle avait besoin d'une amie, autre que ces soeurs qui ne cessaient de parler de la beauté d'Erendil et du beau mariage qu'ils feraient. Car dire qu'elle n'avait que peu d'amie était, en fait, plutot loin de la vérité. La majorité des jeunes filles du palais, qui ne l'approchait déjà que peu avant, la dédaignait désormais completement. Néanmoins la confiance et l'amitié n'était pas des choses qui se construisaient dans l'instant, cela elle en était consciente.

Vous connaissez notre roi bien mieux que moi, surement pourriez vous m'aider à mieux comprendre ce qu'il attend de moi. J'essaye de faire de mon mieux pour lui plaire, mais il semble trouver que mon attitude à son égard ne montre que l'interessement que je pourrais avoir à obtenir la place qu'il m'a offerte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwendir.bbactif.com/imperiaux-f132/linnel-soma-ren-t878.h
Calidra-Van'Gil
Gwendirien
avatar


Féminin Nombre de messages : 27
Age : 32 ans
Clan : Terreur
Fonction : Conseillère du Roi
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Histoire et conseils [PV Calidra *]   Ven 11 Juin 2010 - 17:44

L’air candide de la jeune fille fit doucement sourire Calidra. La pauvre demoiselle ne garderait peut être pas ce sourire toute sa vie quand elle serait confrontée à la dureté de la Cour et aux propos virulents des nobles et courtisans. La jeune Linnel avait un visage encore doux et innocent. Malheureusement, les années difficiles à venir abimeraient ce jolie visage et creuseraient sur lui des creux d’anxiété et de fatigue. Néanmoins, l’ancienne reine avait toujours su garder sa beauté légendaire… Peut-être en serait-il de même avec Linnel ?

J’apprécie votre marque de confiance, Dame Linnel. Beaucoup de mauvaises langues pourraient me prêter une mauvaise réputation et affirmer que j’envie le trône. Mais c’est faux : j’aime mon statut de conseillère et n’espère pas un rang plus élevé. Je vous l’assure. Et je vous promet de vous servir et de vous conseiller tout autant que je le fais pour le roi.

La jeune promise semblait penser que Calidra connaissait bien Erendil, le roi orthodoxe. A grand regret, Calidra devait se rendre à l’évidence : elle connaissait peu le nouveau monarque voir pas du tout. Il est vrai qu’elle n’avait jamais cherché à faire plus sa connaissance même quand il était encore un prince. En même temps, comment aurait-elle pu imaginer la mort prématurée du roi Gweon , se rassurait-elle quelques fois. Elle pensait qu’il lui restait encore de nombreuses années avant d’entreprendre une potentielle amitié avec le jeune prince Erendil.

Il est vrai que mon poste de conseillère me confronte souvent à Erendil. Mais n’étant pas dans ses meilleures grâces, je ne pourrai vous en faire un portrait guère flatteur. De plus, mon avis ne reposerait que sur son image de monarque et non d’époux. Ce qui ne vous serez guère utile… Seule vous pouvez connaître le vrai Erendil et la partie intime de son cœur. N’essayez pas de connaître l’avis des autres sur lui, ceux-ci pourraient être tentés de vous corrompre.

Puis, d’un geste un instinctif, Calidra posa ses mains sur celle de Linnel et la fixa de ses pupilles sombres. Elle souhaitait vraiment protéger cette jeune fille et lui prodiguer le meilleur conseil qu’il soit. Aussi, se souvint-elle d’une phrase que sa mère lui répétait souvent avant qu’elle n’eut été répudiée.

Faites-vous votre propre avis sur la personne d’Erendil. C’est la meilleure chose que je puisse vous dire.

Sentant un regard pesant sur elle, elle tourna le regard vers les rangées de livre. Là, elle vit le bibliothécaire, rouge de colère et tapant du pied. Cet homme était d’une nature peu patiente et assez stricte sur le règlement. Calidra sentit qu’il était temps qu’elle quitte ses lieues avant qu’un scandale n'explose.

Je vais vous laisser à vos lectures Dame Linnel, le bibliothécaire va faire un infarctus si nous continuons de papoter. Peut-être nous reverrons-nous bientôt. Que Thor vous protège, douce Linnel.

Après un salut, elle passa à côté du bibliothécaire (qui la toisa d’un regard noir) puis s’engouffra dans les couloirs du palais avant de disparaître, oubliant le livre qu'elle était venu chercher.

_________________

« La justice sans la force est impuissante, la force sans la justice est tyrannique ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwendir.bbactif.com/impriaux-f132/orthodoxe-calidra-van-g
Linnel San'Veck
Souveraine ingénue &
Epouse mésestimée

avatar


Féminin Nombre de messages : 434
Age : 22 ans
Clan : Impériaux
Fonction : Reine
Date d'inscription : 28/10/2009

MessageSujet: Re: Histoire et conseils [PV Calidra *]   Ven 16 Juil 2010 - 18:02

Linnel resta pantoise du départ précipité de la conseillère, mais elle repensa aux précieux conseils qu'elle lui avait donné. En tant que promise, et encore plus en tant que reine, elle risquerait d'être mêlée aux complots de la cour, et le meilleur moyen de ne pas se faire entourlouper était encore de ne pas écouter les ragots, c’était déjà une tache ardue que de rester hermétique à ce que pouvait dire les gens mais se faire une idée du souverain d'elle même semblait être une tache encore plus difficile, d'autant plus qu'il semblait l'éviter dés qu'il le pouvait. La jeune femme n'avait plus qu'à attendre qu'il lui donne une chance d'apprendre à le connaître, et elle espérait ardemment que cette chance viendrait vite et qu’elle ne la laisserait pas passer.

Sortant de ses pensées, elle croisa le regard encore furieux du bibliothécaire, elle se décida donc à quitter la pièce. En se levant, elle s'aperçut que Dame Van'Gil avait oublié un livre sur la banquette où elle était assise. Elle se pencha pour le prendre et regarda le titre Histoire des femmes orthodoxes, personnages de l’ombre, Linnel ne put que sourire, ce livre était définitivement celui qui lui fallait, les femmes de l’histoire lui serait probablement d’une bien meilleure aide que n’importe quel livre d’Histoire orthodoxe dans lequel on ne pourrait observer qu’une absence manifeste de présence féminine, puisqu’elle étaient depuis longtemps considérées comme uniquement bonnes à entretenir un foyer et porter des enfants.

Elle passa au bureau d'accueil de la bibliothèque avant de retrouver ses appartements. Sans attendre, elle se posa dans le fauteuil de son salon et se plongea dans la lecture.


*RP terminé*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwendir.bbactif.com/imperiaux-f132/linnel-soma-ren-t878.h
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire et conseils [PV Calidra *]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Histoire et conseils [PV Calidra *]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prophétie Nordique  :: Chapitre 7-