AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Entraînement [PV : Drayne Stelae]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elanna O'wen
Gwendirien
avatar


Féminin Nombre de messages : 32
Age : 163
Clan : Résistance
Fonction : Chef des Armées
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Entraînement [PV : Drayne Stelae]   Lun 24 Mai 2010 - 19:38

An 835, Quatorisième semaine.

Troisième Jour, Après-midi.

Elle avait mal dormi, en tout cas la première moitié de la nuit à cause de cette Níniel Faëlivrin. Après s’être levée elle était allée courir un peu, une course courte, d’une trentaine de minute seulement. Elle revint à la caserne. Acheva son échauffement par une série d’exercice, il faisait beau aujourd’hui, une légère brise dansait dans la cime des arbres. Elle se sentait plus sereine à présent. Détendue, elle ne se sentait bien que dans l’action. Elle aimait mouvoir son corps en sentir chacun de ses muscles en éveil. Elle marchait d’un pas tranquille entre les arbres. Parfois elle s’arrêtait pour écouter le chant d’un oiseau. C’est dans ce genre de moment qu’elle se dit qu’elle aurait pu prendre l’habit d’érudite et devenir poète et se contenter d’apprécier la beauté du monde et de vivre de préoccupations futiles.
Quelle idée saugrenue. Elle ne regrettait rien, même si parfois elle aurait apprécié travailler un peu moins et trouver cette part de bonheur auquel elle aspirait sans le trouver. Elle regarda deux oiseaux batifoler et tourbillonner dans les airs. Elle observa pensive le ballet aérien. Les fragrances d’une chevelure féminine lui vinrent en mémoire, elle chassa le souvenir brumeux et continua d’avancer.

Avec l’âge elle devenait un peu trop sentimentale à son goût, cela ne signifiait pas faible. Peut-être simplement qu’elle était parfois un peu lassée d’être seule ? Cela ne durait jamais longtemps de toute manière, elle avait trop à faire pour penser à ce genre de chose. Elle arriva sur la petite carrière à l’écart.
L’endroit était excentré du donjon, les arbres l’entouraient et donnait une atmosphère presque intime au lieu. Elle déposa contre l’arbre son arc et son carquois ainsi que sa cape pour ne garder que son armure. La demoiselle Drayne n’était pas encore arrivée, sans doute avait-elle été donner ses consignes à ses hommes. Cela lui prenait parfois un peu plus de temps.

La grande rousse pénétra sur le centre de la clairière, elle dépassait d’une tête son capitaine. Drayne était un bon soldat, un bon capitaine. Et en plus de cela, une très bonne épéiste, une jeune personne qui avait donc tout pour plaire à la sévère chef des armées.
Elles se connaissaient depuis maintenant quelques années. Et pourtant, réflexion faite, elle ne la connaissait pas vraiment. Elle connaissait sa manière de combattre, sa manière de se déplacer comme un chat, sa manière de la regarder avec ce mélange de fatigue et de bonheur, d’épuisement de déception, tous ces sentiments qu’elles dégageaient au fil de leurs épées pendant l’entraînement. Elles ne parlaient pas d’elle, un mot ou deux parfois, poli. Non, si elle la connaissait, c’était é travers leurs petit duel. Ensembles elles avaient développé leurs tactiques. Drayne lui avait appris de nombreuses feinte c’est avec elle qu’elle en avait développé d’autre. Drayne avait aussi progressé avec elle. Ensemble, elles évoluaient. Et Elanna était impatiente de sentir le sentiment d’exaltation, de se dépasser, de se surpasser face à une personne qui savait parfois la mettre à mal.
Elle se rappelait une fois avoir fini sur les fesses, elle se rappelait tout à fait l’expression de Drayne un peu surprise peut-être, elle n’avait pas su dire devant la chute de celle qu’elle respectait tant. Et pourtant, toutes ces expériences n’avaient rien altéré au respect, il l’avait au contraire fait grandir.
Elanna avait appris à connaître son soldat, et à l’apprécier. Pour ce qu’elle était au-delà du simple soldat.

Elle entendit un bruit léger et se tourna. Le soleil jouait dans ses cheveux leur donnant l’impression d’être un halo de feu. Un sourire ourla ses lèvres alors qu'elle reconnaissait la silhouette qui venait vers elle.
Elles n’étaient pas du tout du même gabarit. Elle était plus grande qu’elle, plus puissante. Moins légère. Elles étaient si différente et pourtant si similaire. Elle observa le visage encadré par une soyeuse toison dorée soigneusement coiffée. La démarche assurée, le regard volontaire.


- Bonjour Drayne.


Voilà bien la seule marque de proximité que s’était permise Elanna d’user en privé de son prénom, celle de la preuve de l’importance de la jeune capitaine pour sa chef. Je peux compter sur elle, c’était une certitude apaisante, quoiqu’il advienne, elle obéira.

- Êtes-vous en forme aujourd’hui ? Plus que moi j’espère, à cause d’une minette de magicienne j’ai du dormir sur un fauteuil la moitié de la nuit et j’en ai récolté un sévère torticolis qui refuse de me quitter. J’ai la nuque en compote, cela doit être l’âge.

Elle sourit un peu plus, le ton était à la plaisanterie. Elanna n’était pas encore vieille même si elle était dorénavant une femme mure. Elle affichait un air sérieux, calme, distant, mais il y avait au fond de ses prunelles cette lueur amicale, bienveillante et douce qui ne brillait que pour quelques personnes.

_________________

Harmonie. Fluidité. Rapidité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entraînement [PV : Drayne Stelae]   Mar 25 Mai 2010 - 17:29

Il était encore tôt. Drayne s'était levée à l'aube, comme chaque jour, elle ne s'offrait que très rarement de longues matinées de sommeil, elle trouvait que cela la fatiguait d'autant plus, et un vieux diction ne disait-il pas que le monde appartenait à ceux qui se levaient tôt ?
Elle avait revetit son armure, sans se présser ; elle avait encore du temps avant de rencontre son chef pour l'entrainement que les deux femmes s'accordaient ensemble de temps à autres.
Le soleil réchauffait peu à peu le sol de sa lumières, et malgré l'hiver persitant, quelques coins de verdures se montraient peu à pu fleurissants, redonnant au jeune capitaine sa bonne humeur, qui depuis quelque temps lui faisait faux-bons. Un mauvais préssentiment la hantait depuis quelque temps, ternissant son moral.

Drayne secoua la tête ; pas question de gacher sa journée vec des pensées négatives, elle devait être concentrée sur sa journée, qui était déjà toute traçée.
L'entrainement de prévu, par la suite elle devait vérifier l'arrivage de nouvelles armes ; des épées et des dagues faites par les meilleurs forgerons du bois blanc, qui venaient compléter les ressources de l'armée. La jeune elfe avait trouvé cela important, aux vues des derniers évènements, et de l'agitation qui faisait grand bruit dans le Gwendir, par la suite, elle pensait rendre visite à son frère, de retour de voyage ; peut-être ce dernier avait-il des nouvelles à lui apprendre dur este du monde.
Mais avant cela, elle avait quelques directives à donner à ses troupes. Elle avait prévenu ses hommes de sa venue tôt dans la matinée au donjon.

Elle s'était donc rendu au lieu dit, où ses hommes l'attendaient, tous riaient et bavardaient gaiement.
"Au moins, eux, sont joyeux..."
Pensa-t-elle avant de lancer un "messieurs" direct, et sévère, qui ne cachait pas son humeur du jour. En effet, les fantassins repésentaient uniquement des hommes, les femmes préférant s'adonner à l'art de l'arc, voire même de la cavalerie. Mais ses hommes lui étaient fidèles, et la respectait assez, sans tenir compte de son sexe.

Après leur avoir donné quelques ordres clairs, elle se rendit compte qu'elle était en retard pour son rendez-vous avec Elanna.
Elle s'empressa donc de quitter le donjon, pour rejoindre une clairière a proximité, où le dessin du chef des armées se dessinait déjà.
Cette dernière se retourna quand elle la vit, et la salua. Le jeunecapitaine répondi d'un hochement de tête accompagnée d'un sourire. Elle s'était habituée à ce que sa supérieure l'appelle par son prénom ; leurs nombreux entrainements les ayant rapprochés, sans pour autant en faire des amies proches. Du moins c'est ce qu'il paraissait à les voir, mais chacune avait envers l'autre une forte considération, et un respect grandissant.

"Bonjour chef."

Drayne appuya sur le "chef",elle aimait taquiner Elanna, et savait que cette dernière n'appréciait pas toujours ce therme là.

"Et bien, le soleil fait remonter ma forme, même si un mauvais pressentiment persiste encore à mon esprit. Une magicienne dites-vous ? Qu'a-t-elle bien pu vous dire pour vous mettre dans un état pareil ? Et ne vous inquietez pas pour l'âge, cette clairière aura disparu que nous serons encore debout vous et moi à nous entrainer !"

Elle se sentait à l'aise, comme à chaque fois, sachant que l'entrainement allait la soulager, et lui déendre les muscles.
Revenir en haut Aller en bas
Elanna O'wen
Gwendirien
avatar


Féminin Nombre de messages : 32
Age : 163
Clan : Résistance
Fonction : Chef des Armées
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Entraînement [PV : Drayne Stelae]   Mar 25 Mai 2010 - 21:48

- Nous avons parlé de magie, je l’avais contactée pour cela, mais elle s’est effondrée littéralement. Le contre coup de la fatigue, j’ai trouvé notre ministre de magie bien fragile. Elle a fini la nuit dans mon lit, et moi sur le fauteuil.

Aujourd’hui Elanna semblait d’humeur bavarde. Certaines fois, elles n’échangeaient guère plus de trois mots. Drayne comprenait, si elle ne comprenait pas, elle n’avait pas le choix d’obtenir plus d’éclaircissement. Elle ne maternait jamais ses soldats pour leur offrir le maximum d’initiative et développer leur autonomie. Autant de talents rares qui étaient précieux.

- Un mauvais pressentiment ? Nous allons rapidement régler cela…


Elle dégaine son épée qui chuinte avec son bruit si caractéristique, une épée plus courte et plus légère que celle de Drayne mais plus pernicieuse, plus taquine. Elle la salua comme il était usage de faire. Elanna aimait respecter les traditions et elle le faisait systématiquement.


- Puisse Baldr guider nos lames et aiguiser nos esprits.


Dans ses yeux un instant brilla une lueur de défi et de malice. Elanna ne se ménageait jamais et donc ne ménageait jamais Drayne, elle lui infligea deux attaques simples, prévisibles mais pourvue de sa puissance redoutable, celle qui faisait vibrer et trembler les armes dans leurs poignets. Drayne n’aurait aucune mal à anticiper et parer.


- Je vais te faire travailler ta garde latérale.

Elle rompt le contacte, un pas en arrière aérien avec son insolence habituelle qui semble se jouer de la pesanteur. Elle tourne autour de Drayne, ne la lâchant pas des yeux, le poids du regard émeraude fermé. Un bloque de concentration. Le silence gagne la clairière, les oiseaux semblent s’être tu, à moins que cela ne soit qu’une impression.

Elle bondit, attaque de plein front alors qu’elle avait parlé de garde latérale. C’était une feinte, Elenna n’est jamais où on l’attend. C’est bien ses côtes qui étaient visées. Elle se retire, les joues rosées par l’effort violent qu’elle s’est imposée pour atteindre une vitesse d’attaque suffisante pour surprendre Drayne.


- J’ai remarqué que tu manquais de souplesse sur ton flanc droit, tu es plus raide, tu as tendance à te crisper et à laisser une faille.

A leur niveau ce n’était pas une faille évidente, elle voulait repousser les limites de Drayne, la forcer à aller plus loin, soumettre son corps à une discipline telle qu’elle serait plus encore un feu follet qui danse sans craindre le vent et les cailloux. Elle aimait découvrir, mettre à jour une imperfection et y remédier.

Leurs entraînements ressemblaient à des dansent, terrible et terriblement séduisante. Lorsqu’elle sourit, qu’elle se tient droite et tranquille, on ne devinerait pas que cette guerrière à la stature imposante et placide puisse se transformer en une tigresse.

Sauvage et belle, dont l’intelligence est la plus grande arme. Celle qui lui permet de dominer un assaut car elle sait analyser et prévoir. Voir, réagir, anticiper. Et toujours avec cette grâce étrange. Et cette bienveillance qui parfois encourageait les audaces, allons Drayne, surpassons nous encore une fois. Plus loin encore, qu’importe de finir brisée par l’effort, l’ivresse est plus forte.

_________________

Harmonie. Fluidité. Rapidité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Entraînement [PV : Drayne Stelae]   Mar 8 Juin 2010 - 17:26

Drayne sourit quand sa chef évoqua ses dbéoires avec la inistre de la magie. Elle savait qu'Elanna et la magie formaient réellement deux choses bien distinctes.
Elle se contenta donc d'esquisser un léger sourire. Son humeur du jour n'étant ni à la moquerie, ni à la plaisanterie ; elle comptait sur l'entrainement pour lui remonter légèrement le moral.
Elle regarda donc attentivement son adversaire du moment, cette dernière avait dit qu'elle souhaitait éguiser sa garde latérale. Pourquoi pas ? Drayne n'était jamais contre le fait de travailler sa défense, elle était plutôt du genre à attaquer, n'aimant pas se laisser surprendre par les évènements.
Les deux elfs se tournèrent autour, une étincelle de sauvagerie dans le regard de chacune. Et pour le coup, la capitaine fu surprise quand son adversaire décida de l'attaquer de front, mais assainat tout de meme un coup d'épé sur le flanc droit de son capitaine. Le coup la toucha à peine certes, mais il s'en était fallut de peu. L'épée d'Elanna éait courte ; une épée plus longues aurait transpersé ses chaires sans problèmes.

-" J’ai remarqué que tu manquais de souplesse sur ton flanc droit, tu es plus raide, tu as tendance à te crisper et à laisser une faille." déclara la chef des armées.

Drayne aquiesça ; tout conseil était bon à prendre surtout quand il venait d'une personne aguérie commen l'était sa supérieure. Elle se mit donc en position de défense une fois de plus, plaçant son pied droit légèrement en arrière, se trouvant ainsi légèrement a la diagonale de son adversaire. Elle tenta de se concentrer et fit le vide dans son esprit, elle ne devait pas se crisper ; laisser ses membres suivre le mouvement fluide du vent, qui, dans sa position, lui était favorable, ne pas penser à ses rêves, entendre le moindre bruissement de feuilles, même le battement d'aile des papillons devait lui sembler un brouhaha. Ainsi, elle entendrait la lame d'Elanna. Et l'entendre serait la voir. Elle ferma les yeux. Ce serait plus difficile, mais elle travaillerais mieux.

Drayne entendit le son de l'air qui se fend, sur sa gauche, mais derrière elle. Ainsi Elanna l'avait contournée sans un bruit, aussi discrètemet que possible. Mais cette fois, elle ne se laisserait pas surprendre. Tout en gardant les yeux fermés, se guidant au seul bruit et à la sensation de l'appel d'air fait par la lame, elle se retourna.
Le métal claqua, les épées se rencontrèrent, Drayne ouvrit les yeux. Au lieu de se tourner de son côté droit, ou l'attendait son adversaire, elle avait fait demi tour de l'autre côté, créant un vide, et avait ainsi réussit à parer le coup.
Elle sourit. Elle était plutôt satisfaite de sa prestation, même si sa positon restait en lèger déséquilibre.





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Elanna O'wen
Gwendirien
avatar


Féminin Nombre de messages : 32
Age : 163
Clan : Résistance
Fonction : Chef des Armées
Date d'inscription : 24/02/2010

MessageSujet: Re: Entraînement [PV : Drayne Stelae]   Mar 8 Juin 2010 - 20:42

Tu fermes les yeux, tiens donc. Elanna eut un sourire délicieux et se glissa dans son dos, aussi discrète qu’une ombre. Archère, elle était experte en déplacement discret. S'approcher sans être vu ou entendu. Viser, bander l'arc et amener la flèche à soit. Puiser la puissance au creux de son coeur et lâcher un trait mortel. Un tire parfait qui fend l'air de manière exquise et si pure. Elle plaça son pied. Et attaqua volontairement de manière bruyante. Veillant à ce que la lame légèrement en biais siffle en coupant l’air. Avec joie elle vit la capitaine réagir avec un réflexe fulgurant et un brio donc on ne pouvait pas attendre moins. Et l’ayant anticipé, elle s’était déplacée. A droite, oui, elle tendit son pied et tacla celui de Drayne d’un coup impitoyablement placé. Elle plongea, le temps d’un clignement d’yeux, tout était agencé, prévu, huilé. Sa main acheva le travail du tacle et Drayne acheva de perdre l’équilibre. Elle lui sourit.

- Fermer les yeux c’est bien. Arrêter une attaque, c’est impressionnant. Mais quoiqu’on en dise tu n’as pas assez d’expérience pour que cela aie plus loin que sur une passe. Les oreilles, les sens sont important, mais pour moi rien ne remplace la vue. Elle m’offre tout ce que je veux.

Elle tend la main pour aider Drayne à se relever.

- Comme la tension dans tes muscles, comme ta position, là où tu place ton poids. Couplons à cela que je te connais sur le bout des doigts. Face à un adversaire silencieux et rapide qui sait anticiper tes gestes, il va falloir un peu plus de créativité.

- Il faut faire attention à ton équilibre.

- A moins que tu ne veuilles que je me base uniquement sur une attaque ?
- Laissons dans ce cas nos épées, nos corps suffiront à cet exercice.

Elle rengaine son épée et défait la ceinture de son fourreau, elle va la déposer près de son arc qu’elle a laissé là. Elle ôte ses bottes pour ne pas faire mal à Drayne. Savourant le contacte du sol doux du parterre de mousse et d’herbe tendre. Elle passe une main dans sa nuque, elle a réellement une douleur persistante. Elle a peut-être fait un faux mouvement en plus du torticolis. Elle mettra du baume dessus en rentrant.
Elle détestait le combat au corps à corps. Elle n’aimait pas le contacte trop proche. L’impression d’être désarmée alors qu’elle se savait pertinemment dangereuse.
Elle revient près de Drayne. Elle noue rapidement sa longue chevelure en une natte. Les gestes précis et rapides du nattage témoignent d'une grande habitude de cette pratique.


- Tu as une chance de me hacher sur place Drayne, et c’est aujourd’hui. J’ai véritablement mal dormi !

Un sourire taquin, un sourire de défi. Elle change d’exercice, qu’importe, déstabiliser son élève avec un contexte flou et changeant est aussi positif. Puissante et féline, à l’image d’une tigresse elle ne donne pas du tout l’impression d’être fatiguée ou affaiblie. Bien au contraire.

Spoiler:
 

_________________

Harmonie. Fluidité. Rapidité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entraînement [PV : Drayne Stelae]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Entraînement [PV : Drayne Stelae]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Entraînement d'orientation
» [Entraînement] Lame
» Entraînement sous haute température [ Sento - Tenzen ]
» La roche n'est pas si solide! Chapitre d'entraînement numéro 4
» Entraînement d'escrime
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prophétie Nordique  :: Chapitre 7-