AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Cousine et Son Roi [PV: Aelalia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La Cousine et Son Roi [PV: Aelalia]   Dim 27 Avr 2008 - 15:07

Aube du Septième Jour,
de la Huitième Semaine,
de l'an 835.


Le soleil venait de se lever, tout comme Galdor. Il ouvrit peu à peu les yeux, dans son nouveau lit du Bastion Royal. Le réveil d'hier se fit en simple Druide, celui d'aujourd'hui se fit en Roi. C'est une sensation étrange: gouverner un peuple, prendre des décisions. Tel allait être le quotidien de Galdor et il ne s'était pas préparé à tout cela. Mais, malgré le fait d'avoir été prit au dépourvu, le Roi avait accepté la tâche. Il le devait pour ses parents, pour sa tante... Il le devait pour son Peuple.
Toujours au fond de son lit, il se demandait où était bien passé sa cousine. Il ne l'avait pas vu aux funérailles de sa tante. La Reine était la mère d'Aelalia. Il faut dire que Galdor n'avait pas tellement eut le temps de voir les personnes présentes à la cérémonie de la Reine. Il n'avait pas vu non plus qui était là à son couronnement. Le peuple, certes, mais qui de ses proches?
C'était un réveil plein de réflexions. Il se posait des questions; des questions qu'il aurait aimé poser à sa tante. Il n'avait pas eu le temps. Mais, désormais, il avait la lourde responsabilité de faire survivre son peuple dans les temps troubles que tous annonçaient. La mort de la Reine l'avait chagriné. Loki avait, une fois de plus, rappelé un être à lui; un être proche. Mais il devait accomplir de nouvelles tâches.

Après s'être levé, réveillé et avoir prit un encas pour pouvoir tenir jusqu'au repas de midi, Galdor avait réunis le Conseil, dans la salle prévue à cet effet. Il discuta avec ses chefs des armées et ses conseillers de ce qui a été fait et ce qui restait à faire. Il demanda un rapide résumé de l'état des troupes du Peuple Druide, ainsi bien moral que physique. Une fois la réunion finie, le Roi fit un rapide tour dans son Bastion avant de rejoindre sa Demeure. Il lui restait beaucoup de chose à faire, et il n'avait pas encore réellement manger. Il se fit donc fait venir un plat de ses cuisines dans ses appartements. Il lisait les différents accords et traités effectués dans le passé, ainsi que toute les choses qu'un Monarque doit connaître lorsqu'il prend le pouvoir.


Début d'après-midi du Septième Jour,
de la Huitième Semaine,
de l'an 835.


Le Roi écrivait quelques lettres lorsque l'un de ses conseillers vint le voir: sa cousine désirait le rencontrer. Galdor arrêta ce qu'il était en train de faire et fixa le conseiller.

“Dîtes-lui de monter. Je l'attends dans nos Appartements.”
Revenir en haut Aller en bas
Aelalia-Fenril
Gwendirien
avatar


Féminin Nombre de messages : 50
Age : 22
Age : 19 ans
Clan : Résistance
Fonction : Princesse des Druides
Date d'inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Re: La Cousine et Son Roi [PV: Aelalia]   Dim 27 Avr 2008 - 17:26

Aelalia était rentré la veille à l'aube et elle avait tout juste eu le temps de se préparer. Les deux cérémonie l'avait épuisée et elle n'avait pas prit le temps de présenté ses félicitations au nouveau roi qui n'était autre que son cousin. Elle s'était levée très tard et elle avait mis du temps à se préparé dignement pour aller voir son cousin. Vêtu d'une robe aussi noir que la nuit, les cheveux attaché en une coiffure compliquer elle marché d'un pas noble vers les appartements royaux. Les longs couloirs rappelaient à son esprit des images des temps ou sa mère déambulait dans les couloirs pour se changer les idées, se qui la plongea un peu plus dans le vide. Bien qu'elles n'est jamais eu de relation étroite et affectueuse la mort de sa mère causé un énorme vide dans son cœur.

C'est en ruminant les images du passé qu'Aelalia se présenta devant les appartements de son cousin, elle c'était annoncé quelque minutes plutôt et un age lui avait fait savoir qu'il l'y attendait. Elle ouvrit la porte la lourde porte de chêne et trouva l'endroit pareil à ses derniers souvenir se qui accentua un peu plus son chagrin. Galdor était assit près de la fenêtre l'endroit préféré de sa défunte mère, il semblait pensif, elle se plaça discrètement derrière lui et dit:

- Bonjour mon roi, je viens te présenté mes félicitations et mes encouragement pour ta nouvelle fonction.

Bien qu'il fuse proche la nouvelle fonction de Galdor empêché à Aelalia de se montré familière du moins tant qu'il ne lui en aurait pas donné l'occasion en faisant le premier pas. Elle se constitua un masque neutre pour qu'il ne voit pas à qu'elle point elle était affligé par les événements récents. Elle observa Galdor habillé en noir selon les traditions des druides il avait l'air fatigué et ses nouvelles fonction semblait un poids nouveaux sur ses épaules. Lentement elle alla s'assoir sur un fauteuille en face du sien. Sentant le besoin de se justifié pour ne pas lui avoir dit cela hier elle dit d'une voix calme:

- Excusez moi de ne pas vous avoir dit cela hier mais j'étais tellement épuisée par mon voyage que je suis allez directement me couchez après les cérémonies.

Elle regarda au dehors le soleil était caché par les énormes nuage gris qui peuplé le ciel, on aurait dit que même le ciel était en deuil. N'ayant pas encore annoncé la véritable raison de sa visite elle préféra attendre d'avoir avancé dans la conversation...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwendir.bbactif.com/fiches-de-presentation-f6/aelalia-fen
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Cousine et Son Roi [PV: Aelalia]   Dim 27 Avr 2008 - 18:23

Le Roi attendait, non sans impatience, sa cousine au bord d'une des fenêtres présentes dans l'immense pièce. Il observait les nuages gris peuplant le ciel. Aucun oiseau ne volait, aucun animal ne rodait autour du Bastion Royal. Le deuil était bel et bien présent et il rappelait au jeune Monarque la dure réalité: sa tante était décédée. Soudain, il entendit une voix féminine derrière lui. Il ne l'avait pas entendu entrer, malgré la lourde porte à passer pour pouvoir entrer dans la pièce. Ses pensées étaient plus fortes que le monde dans lequel ils vivaient. Il se leva et sourit à sa Cousine.

“Aelalia, comme je suis Heureux de te voir ! Cesse de m'appeler Mon Roi et de me vouvoyer veux-tu. Si je suis désormais Monarque du peuple, je suis toujours le petit garçon que tu as connu à l'âge de ses 12 ans. Mais, je te remercie pour tes félicitations. Sache que tu es ici chez toi et que tu as tes appartements au sein du Bastion Royal.”


Galdor lui fit un sourire franc. Sa cousine s'excusa de ne pas être venue le saluer lors des cérémonies, ce qui le toucha. Depuis son avènement, sa Cousine avait été sa seule visite non officielle. Le Roi lui sourit une nouvelle, content de la voir.

“ Ne t'excuse pas ! Tu voyages donc désormais. Quelle contrée es-tu allée visiter? Tu sais, en ces temps troubles, tu ne devrais pas trop sortir de Sudorna...”

Le Druide s'en faisait pour sa cousine qui voyageait. On dit qu'une résistance se formait pour renverser l'Empereur Nordique légitime. Or, Galdor allait prendre partie pour ce dernier, au nom de la préservation de son peuple. Il ne fallait pas que sa cousine tombe aux mains de ces “résistants”, capable de lui faire subir mille sévices pour une cause perdu d'avance.
Galdor montra de la main un service qui avait été déposé auparavant.


“Mais, sommes nous là pour parler malheurs, ou rends-tu visite à ton cousin?” Un léger rire. “ Que veux-tu que je te sers? Du thé? De l'hydromel? Du cidre doux?”

Puis le Roi regarda sa cousine les yeux tristes. Le sourire d'il y a quelques secondes venait de disparaître. Il était tout de noir vêtu, signe du deuil de sa tante. Il fixa quelques instants sa cousine avant de dire d'un air triste, lentement, avec calme:


“ Je suis triste pour la mort de ta mère, ma cousine. Même si je sais que vous n'étiez pas très proche, elle était ta mère. As-tu besoin de parler?”


[HJ: désolé, ce n'est pas très long :s ]
Revenir en haut Aller en bas
Aelalia-Fenril
Gwendirien
avatar


Féminin Nombre de messages : 50
Age : 22
Age : 19 ans
Clan : Résistance
Fonction : Princesse des Druides
Date d'inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Re: La Cousine et Son Roi [PV: Aelalia]   Lun 28 Avr 2008 - 18:38

Aelalia sourit devant les remontrances de son cousin. Elle savais qu'il s'inquiéter pour elle mais elle détesté être enfermée comme un animal en cage. Elle lui répondit avec respect mais avec une pointe d'insolence et d'ironie dans la voix:

- Oui je voyage tu sait que je ne reste jamais en place. Je suis partie à Eray dans le royaume des Ombres, une excursion formidable.

En repensant à sa rencontre avec Nuran Aelalia eu un discret sourire qui s'effaça vite. Son cousin avez un air grave et semblait soucieux, ses fonctions et sa nouvelle condition devait être dur à supporter. Elle posa sur lui un regard plein de bienveillance comme lorsqu'ils étaient enfants, bien que se fut lui le plus grand c'était toujours Aelalia qui le rassuré. Elle lui dit d'une voix calme et remplit de douceur:

- Ne t'en fait pas je suis sûre que tu fera le bon choix pour notre peuple. Et puis tu sais tu n'est qu'un druide pas un dieu.

Il lui montra le plateau regorgeant de nourriture qui trôné à côté de lui. N'ayant rien manger depuis la veille, elle lui demanda un peu d'hydromel sa boisson préférée. Elle recommença à sombré vers des pensées plus tristes.

Elle fut très contente de la sollicitude de son cousin et lui fit un sourire triste rien à voir avec celui de tout à l'heure. C'était vrai elle avait besoin d'en parlé à quelqu'un, se manque qu'elle n'avait jamais connu était une sensation étrangère pour elle.

- Merci je croit que j'ai besoin de confier cela à quelqu'un, ma mère et moi n'avons jamais rien partager, ni rien vécu ensemble, mais le vide que sont départ m'a laissé est inexplicable. Je crois que finalement malgré touts nos différents je crois que....

Elle n'arrivais pas à le dire ses mots restaient coincés dans sa gorge. Un profond désespoir s'empara d'elle, elle sentit les larmes monter en elle. Elle s'effondra dans son fauteuil pleurant à chaudes larmes ne pouvant s'arrêter, alors entre deux sanglots, elle lui dit avec une voix cassé et son beau maquillage noir qui perlé en même temps que ses larmes:

- Je crois que je l'aimais !!!

[comme ca on est deux XD]


Dernière édition par Aelalia Fenril le Mer 30 Avr 2008 - 7:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwendir.bbactif.com/fiches-de-presentation-f6/aelalia-fen
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Cousine et Son Roi [PV: Aelalia]   Mar 29 Avr 2008 - 19:26

Le jeune Roi sourit face à cette pointe d'insolence et d'ironie. Peut-être aurait-il dû mettre tout de suite des distances: il était son Roi. Mais avant d'être Monarque, il était son Cousin. Il se devait d'être là et, cette proximité entre sa cousine et lui redonnait à Galdor une certaine humanité; il n'était ainsi pas sans cesse calfeutré dans son rôle qu'est celui de Roi. Mais le Druide perdit son sourire lorsque Aelalia lui avoua qu'elle avait voyagé chez les Ombres. Aurait-elle pu traverser les plaines de Falzor sans hostilités? Comment... Des rumeurs courraient. Toutes convergeaient en un sens: les Ombres pourraient prendre part à la future Rébellion. Ce n'étaient que des rumeurs, certes, mais en ces temps sombres, toute rumeur devait être prise en considération... Il n'avait pas le droit à l'erreur, et certainement avec sa cousine.
Soudain, elle employa les termes “choix” et “ton peuple”. Ils raisonnèrent dans la tête de Galdor quelques secondes, qui lui parurent des heures. Il était face à ses décisions, ses décisions qui pourraient bien un jour éloigner sa cousine de lui-même. Des décisions qui pourraient bien mettre en péril la vie d'un Druide, la vie d'un peuple.

Le jeune roi resta silencieux face aux quelques remarques d'Aelalia. Il voulait engager la conversation quant aux décisions de sa cousine, mais il ne le pouvait... Aussitôt tiré de ses pensées, elle sombra dans un désespoir visible avant de sangloter. Le Roi hésita: devait-il la prendre dans ses bras et la réconforter, ou devait-il garder un peu de distances? A vrai dire, il ne savait pas. Il n'avait jamais su faire avec les femmes, et encore moins avec celles de sa famille. Galdor se décida à se lever et s'approcha de sa cousine. Il mit un genoux à terre pour arriver à peu près à sa hauteur et lui saisit la main...


“Ma cousine... Je sais que tu l'aimais, nous l'aimions tous. Je sais aussi que c'est plus dur pour toi, tu étais sa fille unique. Même si vos relations n'étaient pas fusionnelles, elle aussi t'aimait. Pour preuve? Des temps troubles s'annoncent, et elle le savait. En ne te mettant pas au pouvoir, elle te protège. Même si je pense qu'elle savait que tu refuserais... Tu es comme ça après tout... Sauvage...”


Il fit une courte pause. Posé sur son genoux, l'articulation devenait douloureuse. Il changea donc de jambe. Il tenta de reprendre ses paroles, en vain, il ne savait plus vraiment où il en était. Galdor se saisit donc l'autre main de sa cousine.

“Courage...”

Ce fut le seul mot qu'il ajouta. Il lâcha délicatement les mains d'Aelalia et, doucement, retourna s'assoir dans son fauteuil, en face de sa cousine. Le Roi servit un verre d'hydromel à sa cousine avant de se servir à son tour de cet alcool. Il tendit lui tendit le verre et bu une gorgée du sien. Sans la regarder, il se leva et alla s'accouder près de la fenêtre. Il regardait le mouvement des nuages gris et noir flottant dans le ciel. D'une voix calme et anxieuse:

“Je sais que ce n'est pas le moment, mais... Que faisais-tu chez les Ombres?”


[HJ: désolé du temps de réponse u_u]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Cousine et Son Roi [PV: Aelalia]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La Cousine et Son Roi [PV: Aelalia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Bienvenue cousine! [PV Luka]
» 05.Un moment avec la cousine ? Ashley
» Une lettre pour sa cousine...
» (F)ELIZA TAYLOR + cousine et meilleure amie
» F. Charley Taylor, cousine d'Olivia
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prophétie Nordique  :: Chapitre 1-