AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre dans l'antre du savoir[PV: Alastair]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aelalia-Fenril
Gwendirien
avatar


Féminin Nombre de messages : 50
Age : 23
Age : 19 ans
Clan : Résistance
Fonction : Princesse des Druides
Date d'inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Rencontre dans l'antre du savoir[PV: Alastair]   Jeu 12 Juin 2008 - 17:41


1ème jour de la neuvième semaines de l'an 835.
Début de soirée.


Aelalia passa et repassa dans les immenses rayons de la bibliothèque de la salle commune. Elle adorait les livres ses réservoirs de connaissance lui permettait de s'évader. Parcourant du regard la reliure des centaines d'ouvrages elle sourit sereine. Elle s'émerveilla que l'histoire du continent, toutes ses légendes et grands textes d'érudits puissent être réunit au même endroit.

Marchant tranquillement elle changea de rayon. Elle préférait celui des contes et légendes, les récits de grandes batailles et conquêtes. Doucement elle passa sa main sur les tranches des livres et en enleva un des lourdes étagères de bois sombre.

Le livre cher à ses yeux avaient une couverture pourpre reliée de fils d'or. Le titre marqué d'une belle écriture faite de courbe indiqué " L'amour interdit". Cette oeuvre, une romance tragique lui décrochait des larmes à chaque lecture. Avec un petit sourire elle alla s'assoir sur une des chaises confortables qui parsemer la pièce.

Elle avait beau avoir lu ce livre des centaines de fois, elle le relisait. Elle le connaissait par coeur mais ne voulait pas oublier le plaisir qu'il lui procurait. Ce livre lui donnait une échappatoire dans sa cage royale, un moyen de s'enfuir sans se retourner. Impatiente elle parcourra une dernière fois la grande salle du regard avant d'être plongé dans sa lecture.

Grande et somptueuse la bibliothèque s'étendait comme un long couloir bordé d'étagère. Aelalia appréciait énormément cet endroit, c'était son havre de paix. Souriante elle allait ouvrir l'ouvrage lorsque de l'autre côté de la salle la lourde porte s'ouvrit bruyamment. Aelalia lança un regard mécontent en direction du visiteur.

Un homme assez séduisant entra l'air confiant. Sa présence étonna Aelalia, le plus souvent la bibliothèque était vide et n'était ouverte qu'aux érudits ou à la famille royal. Le détaillant elle découvrit que ses traits étaient jeunes. Assez grand il ne ressemblait pas au vieux érudit qui peuplaient le château. Pourtant son visage lui rappelait quelque chose, peut-être l'avait-elle déjà croisé dans le bastion.

Consciente qu'à trop le fixer il finirait par là remarquer elle replongea entre les pages de son livre. Mais l'envie de redécouvrit ses pages ne tient pas longtemps face à sa curiosité. Relevant le nez des pages ses yeux parcoururent la salle cherchant l'inconnu.

Se rendant conte de son comportement détestable pour une princesse et impolie pour toute autre personne Aelalia se força à rester dans ses pages lorsqu'une belle voix grave lui fit relevait la tête...


Dernière édition par Aelalia Fenril le Mer 9 Juil 2008 - 11:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwendir.bbactif.com/fiches-de-presentation-f6/aelalia-fen
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre dans l'antre du savoir[PV: Alastair]   Lun 16 Juin 2008 - 15:18

[J’y vais doucement, je ne connais pas bien ce personnage et parfois, mes médicaments me jouent des tours –plus que trois jours, plus que trois jours, je n’aurai plus la tête dans les chouuuuuux. Je suis certaine d’avoir fait des fautes, je corrigerai plus tard. Par contre, si cela ne va pas, préviens-moi. Désolée pour le délais et aussi pour ce texte médiocre.]

Rien ne vaut un « Amour interdit » d’Anonyme ! Rien ne vaut « L’amour interdit » d’Anonyme ! Non, rien de mieux qu’un vieux classique pour oublier une longue nuit studieuse. Ajoutons une tasse d’infusion et le siège vingt-neuf tout proche de la cheminée orthodoxe. Terminons par les odeurs enchanteresses de la sève qui s’échappe parfois des étagères boisées, du clou de girofle des vieilles pages, de la poussière, de la poussière ! Du cuir des reliures, du cuir patiné par la sève, par la poussière et des mains des lecteurs ! Non, rien ne vaut une vie dans cette chère bibliothèque.

- Rien ne vaut un « L’Amour interdit » d’Anonyme, patiné par les années, patiné par mes soins et par mes ancêtres. Sève, poussière et cuir, sont mes symboles. Je garde mes ancêtres sur leurs étagères. Sève, poussière et cuir, reste mes symboles. Leurs âmes sont enfermées à jamais dans les livres. Des livres patinés par mes soins… Chantonna doucement l’homme dans les couloirs du Bastion.

Il ouvrit les lourdes portes de l’antre du savoir, y entra l’air confiant. D’un pas léger, il se dirigea vers le rayon « Magie du Gwendir » puis « Littérature classique » et chercha son ouvrage… Saperlipopette ! Il n’était plus là.

- Pas assez rapide ! Je suis certain que ce vieux rabougrit d’érudit Rhys... Ah ! Si je le tenais… Respire, tu es là pour te détendre…Bon, je vais me contenter d’un simple « Rilord ». Pfff ! Soupira mollement l’érudit tout en saisissant le livre.

Plus calme, l’homme s’assit sur son siège favori. Un bout de quelques secondes, l’impression désagréable d’être observé, se fit sentir. Du regard, il chercha cette personne qui s’avéra être une jeune femme à la beauté presque elfique, si elle n’avait pas ce teint quelque peu cadavérique. Cette dernière semblait passionnée par la lecture de son livre. Mais quel livre ! Son livre ! Son amour interdit ! Ni une, ni deux, Alastair demanda son dû.

- Dame, vous avez mon livre.


Dernière édition par Alastair Librius le Jeu 3 Juil 2008 - 8:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aelalia-Fenril
Gwendirien
avatar


Féminin Nombre de messages : 50
Age : 23
Age : 19 ans
Clan : Résistance
Fonction : Princesse des Druides
Date d'inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Re: Rencontre dans l'antre du savoir[PV: Alastair]   Jeu 19 Juin 2008 - 18:19


Aelalia releva la tête et lui fit un petit sourire. "Qu'elle culot" pensa t-elle, se livre ne pouvait lui appartenir. Il était très ancien peut-être écrit par un anonyme mais se n'était pas une raison. Elle lui adressa un petit sourire et le contredit avec légèreté:

- Vous m'en voyez navrée mais étant arrivée la première se livre m'appartient jusqu'à ce que je n'en eut plus l'usage.

Fière de sa répartit elle la regarda droit dans les yeux. Sa réponse lui sembla un peu dur mais franche. Ce livre là était sa liberté, sa solution. Bien qu'elle savait que lorsqu'elle l'abandonna sur son étagère poussiéreuse d'autre personne profité de ses pages. Mais ce jour là c'était à son tour.

Pourtant elle ne replongea pas tout de suite dans l'ouvrage. Décidant de pardonner le manque de manière de son interlocuteur elle se présenta:

- Mais permettait moi de me présenter. Je suis Aelalia Fenril.

Elle déteste citer son titre car cela donnait généralement à son interlocuteur ou interlocutrice des égards ou des manières. Elle se mordilla un peu la lèvre priant pour qu'il ne remarque pas la ressemblance avec le roi. Légèrement stressée elle ne remarqua pas qu'elle jouait nerveusement avec ses mains.

Doucement elle se leva et ne savant que faire pour rompre le silence pesant qui s'était installer après sa réponse elle dit avec entrain:

- Vous avez l'air d'un connaisseur de tout ses ouvragesdit-elle en désignant les immenses étagères,pouvait vous me dire pourquoi vous voulait celui si en particulier ??

Elle sourit un peu plus détendu et s'il ne voulait pas répondre tant pis....



[Voila j'ai fini par contre pour les fautes je les fait juste après manger ^^]


Dernière édition par Aelalia Fenril le Sam 5 Juil 2008 - 13:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwendir.bbactif.com/fiches-de-presentation-f6/aelalia-fen
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre dans l'antre du savoir[PV: Alastair]   Lun 23 Juin 2008 - 10:35

En regardant la scène de plus prés, nous voyons une princesse à la beauté presque elfique qui tentait de répliquer devant un morceau de viande nerveuse, enveloppée dans un tissu trop précieux. Ce druide gardait un mutisme parfait. La femme se liquéfiait sur place, comme si, son interlocuteur avait un semblant de charisme.
Oh ! Pour se donner contenance, il tentait désespérément de fixer froidement son interlocutrice. Mais son regard, de bovin, le rendait pathétique et indolent. Dans un sens, son corps imparfait lui donnait une aura suffisante pour qu’on ne puisse pas, toujours, le confondre avec les meubles. Le silence ne lui allait pas, mais le contraire n’était guère mieux.
Certes, il avait une voix d’une beauté irréelle, mais son manque de magnétisme ne mettait pas en valeur ce don. Une telle voix lui donnait l’importance suffisante pour accorder, avec de l’effort, quelques minutes d’attention. Aelalia était avec lui, depuis une minute.

— Fenril… Ah ! Je me disais que votre tête m’était familière. Ce teint cadavérique, ce regard vitreux, cette bouche souvent ouverte…Pas de doute, vous êtes la fille de mon poissonnier.

Pourtant, Alastair était l’un des esprits les plus brillants du mont Erild. Sa réputation actuelle, il ne la devait qu’à ses livres. Pour son esprit, l’écriture était une bouffée d’air frais, le seul moyen de communiquer avec le monde. Il était compris des plus grands, adulé des plus jeunes érudits, mais détesté des religieux. Car, Maître Librius, tout comme son mentor, était l’un des plus fervents défenseurs de la séparation du pouvoir temporel et royal. Moins la religion avait du pouvoir, mieux il se portait. Autant vous dire que, ces temps-ci, il n’était pas toujours de bonne humeur.
Ah ! Il était nostalgique du temps où seuls les sentiments chevaleresques mettaient en valeur les belles personnes. Aujourd’hui, ce n’était pas une époque pour les D' Artagnan, mais pour les Aramis. Le temps des héros partit avec les personnes calculatrices, voulant ravir le pouvoir à n’importe quel prix. Soyons honnêtes ! Pensez-vous – même si notre bibliothécaire était né à cette époque chérie — que ce druide serait devenu un héros ? Croyez-vous qu’il a le tempérament et le cœur ? Non, sieur manque de confiance en lui, c’est un être complexé ! Il croit avoir éteint tout ce qu’il avait de druide en lui, parce qu’il se savait indigne de son peuple. Étonnant pour un digne représentant druidique, dans l’univers des érudits ?
Revenons à nos moutons, je pense avoir eu mon quota de lignes.

Le silence dura une minute de plus. Tic, tac, tic, tac. Le temps est long pour une fois. Tic, tac, tic, tac. Il serait temps de couper cela, non ? Tic, tac, tic, tac… Ah ! Princesse décide de poser une question, enfin ! Il ria doucement à la remarque, et répondit à l’interrogation:

— Parce que je l’aime, et vous ?


Dernière édition par Alastair Librius le Jeu 3 Juil 2008 - 8:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aelalia-Fenril
Gwendirien
avatar


Féminin Nombre de messages : 50
Age : 23
Age : 19 ans
Clan : Résistance
Fonction : Princesse des Druides
Date d'inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Re: Rencontre dans l'antre du savoir[PV: Alastair]   Mer 25 Juin 2008 - 12:27

Cet étonnement avait créé ce silence. Aelalia fut surprise qu'on puisse lui répondre avec humour. Habituellement les gens se répandaient en gentillesse et autres gestes qui pourraient lui plaire. Lui, naturel, plaisantait sur son importante place dans la société. Répondant simplement, elle aimait beaucoup sa façon de parler. Sa voix grave, un ténor profond qui l'a captivait. Rassurée, elle se détendit : ses mains se décrispèrent.
Mais, elle maudissait sa petite question. Décidant de jouer la carte de l'ironie, elle répondit d'abord poliment à ce semblant de réponse, qu'il lui avait servie :

— Moi, elle laissa quelques secondes de silence pour la réflexion, c'est pour m'évader de cette prison dorée.

Mais bien qu'elle avait jusque-là été assez polie, elle changea. Elle lui lança un regard ironique, lui fit un sourire en coin et reprit la conversation :

— Cela fait bien longtemps que vous n'êtes pas venu chercher du poisson chez mon père.

Et elle éclata de rire. Un rire frais, naturel. Pas un de ces rires forcés exécutés par devoir, ou par volonté de faire bonne impression. Cela faisait bien longtemps qu'elle n'avait pu rire comme ça. Quand elle s'arrêta, un sentiment de légèreté l'envahit. Comme ci le poids de peine et de souffrance qui l'avait dévorée depuis la mort de sa mère s'était allégé.
Tranquillement, elle marcha vers une des grandes tables du centre de la bibliothèque, en indiquant à l'érudit de la suivre. Sans prendre le temps de vérifier s’il était là, elle s'assit. L'invitant à faire de même, elle lui sourit sereinement et déclara :

— Cela fait bien longtemps qu'une personne n’avait pas réussi à me faire rire. Cela mérite une médaille. Soyons sérieux, est-ce être indiscret que de demander ce qu'un homme assez jeune fait dans la bibliothèque des érudits ? Ne devriez-vous pas faire la cour à quelque créature enchanteresse ? Vous avez éveillé ma curiosité et si vous le voulez bien, je souhaiterai entendre votre histoire.

Elle le fixa en attendant avec impatience la réponse de l'homme assis en face d'elle...


[désoler c'est très court -_-"]


Dernière édition par Aelalia Fenril le Mer 25 Juin 2008 - 20:16, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwendir.bbactif.com/fiches-de-presentation-f6/aelalia-fen
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre dans l'antre du savoir[PV: Alastair]   Mer 25 Juin 2008 - 15:27

A la réponse de la princesse, Alastair se contenta d’un simple hochement de tête. Il n’y avait pas besoin de plus d’explication. Même s’il ne connaissait pas grand-chose aux êtres, il reconnaissait ce sentiment de solitude si pesant, quasi permanent…
Puis, la druidesse changea de registre, maintenant on revenait à celui de l’humour. Le bibliothécaire se leva, et lui murmura à l’oreille :

- Il devrait d’abord baisser les prix.

Savez-vous qu’il y avait une foule de druides qui espéraient avoir une telle occasion ? Le pire, c’est que dans tout ça, il n’a jamais pensé à profiter de l’instant pour faire une petite approche de séduction. Non, il ne pensait qu’à discuter. Rageant, non ?

La princesse se leva, se dirigea à une table et s’assit. Timide, Alastair l’imita. La pensée que la conversation pourrait devenir de plus en plus sérieuse et sachant qu’il ne pourrait la tenir, le rendait un peu nerveux.
Cela ne l’empêcha pas de sourire au commentaire, de soulever un sourcil pour la médaille, et de rire pour la créature enchanteresse. Ses soupçons venaient de se confirmer : Aelalia n’avait jamais entendu parler de lui. Cet anonymat n’était pas désagréable, au moins, il n’y avait pas toutes ces rumeurs qui joueraient dans la conversation. Pas de détails grotesques à l’horizon, et pas encore de énième résumé de l’enfance au mont Erild.
Puis arriva la question fâcheuse, la plus vicieuse de toutes. Celle de l’examen rapide au couperet immédiat. Pour dire vrai, rares ont été les fois où notre bibliothécaire s’en est sorti indemne. Soyons honnêtes –encore- qui aime faire sa présentation ?

Tout à coup le souvenir, de la présentation favorite de sa plus petite sœur, lui vint. Pourquoi pas, en faire une devinette ? Après tout, son interlocutrice devait bien avoir entendu son nom ?

- Mon histoire ? Rien de bien intéressant… Des études au mont Erild… sans histoire et très rapide…Je fus et je suis l’un des « fils spirituels » du Mentor Gédéus Cel'arius… Puis, à vingt et un ans, j’ai quitté le Mont, pour aider mon père dans la Bibliothèque « Librius »…J’ai repris l’affaire familiale un an après… Une idée sur mon identité ? Un autre indice ?

Il sortit de sa tunique, un vieux pendentif tribal orthodoxe qui avait la possibilité de faire voler par la pensée, des objets de taille raisonnable.

[Pas de soucis, je ne regarde jamais le nombre de ligne. ^^]


Dernière édition par Alastair Librius le Jeu 3 Juil 2008 - 8:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aelalia-Fenril
Gwendirien
avatar


Féminin Nombre de messages : 50
Age : 23
Age : 19 ans
Clan : Résistance
Fonction : Princesse des Druides
Date d'inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Re: Rencontre dans l'antre du savoir[PV: Alastair]   Mer 25 Juin 2008 - 21:00

Aelalia avait encore l'esprit embrumé par le son de sa voix qu'elle ne réalisa pas tout de suite qu'il attendait qu'elle lui réponde. Se souvenant de ses mots elle farfouilla dans sa mémoire. Lorsqu'il lui proposa un indice elle sourit.

"Me croit-il incapable de résoudre son énigme toute seule"pensa t-elle

La réponse ne fut pas longue à parvenir dans son esprit. Elle avait devant elle Alastair Librius un des meilleurs érudits de son temps. Bien sur elle connaissait que le nom et l'image qu'elle c'était faite de lui ne correspondait en rien à la réalité. Elle lança un coup d'œil une des grandes fenêtres qui bordées la salle feignant la concentration.


Dehors c'était l'hiver sa saison préférer. Des flocons de neiges tombaient en silence dans le froid de l'hiver doux et calme. Ralentissant le temps dans sa course folle. Elle aurait pu rester la à les observé toute sa vie. Cette vision lui rappelait le temps passé des souvenirs oubliés. Son visage blanc comme la neige se teinta de mélancolie. Reposant finalement ses yeux bleu profond dans les siens elle lui avoua la résolution de l'énigme:

- Votre réputation vous précède Alastair Librius. Je dois vous avouez que je ne pensez pas que vous seriez si jeune. Bien sur je connait votre glorieuse histoire dans les livres mais, lui demanda t-elle dans un souffle en se rapprochant de lui comme il l'avait fait lui-même, est-ce que les livres dise vrai ?

Revenant à une distance décante, elle respira un grand coup. Se retrouver aussi près de lui était déstabilisant. Pourtant elle efforcait de ne rien laisser paraitre et pris un visage neutre et concentrer. Essayant de calme sa respiration et son cœur qui battait la chamade dans sa poitrine. Elle ne voulu pas recroiser ses yeux vert bouteille et revint vers la fenêtre ou les flocons continuaient de tomber. Inlassablement sans aucun bruit. Tournant dans le ciel chassés par une main invisible. Se spectacle qu'elle adorait enfant, ne servait presque plus à atténué ses douloureux souvenirs d'adultes.

"Qu'elle imbécile, parle, ne laisse pas le silence revenir"

Mais pourtant le silence revint, rendant le moindre bruit plus puissant. Le grattement de la souris qui passe retentissait dans la grande salle silencieuse. Cette coupure de bruit était pesante presque lourde. Aelalia elle fixait toujours la fenêtre. Se mordant nerveusement la lèvre attendant une réponse tardive....

_________________


Oserait tu me défier ? Prend garde je mors !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwendir.bbactif.com/fiches-de-presentation-f6/aelalia-fen
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre dans l'antre du savoir[PV: Alastair]   Lun 30 Juin 2008 - 10:52

[Désolée pour le temps de réponse, en plus, je suis dans les choux. Fatiguéééééééé ! J’ai tenté de faire pour le mieux, mais je ne garantis pas quelque chose de génial. Cela sera déjà pas mal, si je ne me mélange pas les pinceaux. XD]

Le silence ne fut pas si long, le trouble naissant d’Aelalia fut interprété comme de la timidité. Les livres sur son compte étaient-ils si élogieux ?
Oh ! Il avait entendu, par l’entremise d’un notable, qu’il y avait des articles et des biographies sur son compte. Malgré les recommandations d’amis et des membres de sa famille, il n’avait jamais voulu savoir la teneur des écrits. Pas par modestie, mais par soucis de ne pas gâcher son temps par des futilités. La bibliothèque et ses études lui accaparaient toutes ses journées.
Cependant, cela ne l’empêchait pas d’être curieux. Et là, l’occasion se présentait : il avait devant lui, une lectrice de ces papiers. Pourquoi pas saisir cette opportunité ?

- Cela dépend… Qu’avez-vous lu ?

Quelque peu crispé, il attendit la réponse… qui tardait… qui tardait… qui tardait ? Ces écrits étaient si horribles ? Oh ! Il y avait bien un certain nombre d’érudits, une bonne armée de religieux, une poignée de politiciens et quelques mères, qui ne l’aimaient pas. Forcément, il devait bien y avoir des textes diffamatoires, dont certains devaient bien comporter une ou deux menaces de mort. En effet, son rang n’avait pas que des avantages, et était potentiellement dangereux. Hélas, il ignorait à quel point ! L’avenir lui préparait de bien mauvaises surprises. Mais cela est une autre histoire.

Concentrons-nous sur la timide princesse des druides, maintenant passionnée par la tombée de flocons de neige. Ce silence commençait à être mal interprété. Cette situation le mettait dans l'embarras. Il toussota.

En vérité : faisait-elle parti de ses détracteurs ? De ses partisans ? Ou était-elle tout simplement complaisante ? Qui est Aelalia Fenril ?
Revenir en haut Aller en bas
Aelalia-Fenril
Gwendirien
avatar


Féminin Nombre de messages : 50
Age : 23
Age : 19 ans
Clan : Résistance
Fonction : Princesse des Druides
Date d'inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Re: Rencontre dans l'antre du savoir[PV: Alastair]   Jeu 3 Juil 2008 - 10:43

[Comme sa on sera 2 ^^]


Le silence d'Aelalia n'était en rien de la gêne ou de la peur pour la réaction de son interlocuteur. Non elle faisait seulement un tri parmi les nombreuse information qu'elle avait lu. Tout ses renseignements venaient d'ici. Les nombreux livres traitent de la vie de l'érudit se compter par centaines. Beaucoup étaient élogieux et parlaient d'une vie noble et bien remplit. Mais d'autre étaient des textes peu glorieux sur une vie de perversité de mensonges et tromperies. Bien entendus jamais elle n'avait cru un seul mots de ses horreurs bien que cela avait installé le doute en elle. Arrivant au bout de son inventaire elle fixa de nouveau son attention sur Alastair. Il semblait anxieux, un mal à l'aise. Elle s'empressa de le rassurer en parlant d'une voix chaude et claire:

-J'ai lu énormément de choses mais je n'en est retenu que la vie bien remplit d'un des plus brillants et jeunes érudits de son temps.

Elle lui fit un sourire à tomber par terre et attendit sa réaction calmement. Dehors la neige avait cesser de tomber. Du givre encadrer les fenêtres. Plaçant sa tête sur ses deux mains croisées elle observa le visage quelque peu contrarier d'Alastair.

"Est-ce que j'ai dit ou fait quelque chose de mal"

Il semblait très contrarier comme les personnes qui doivent annoncer une mauvaise nouvelle. Peut-être finalement que les récits diffamatoires étaient vrai. Cette pensée fit naître un frisson le long du dos de la princesse. Pourtant s'efforçant de garder un visage neutre elle attendit sa réponse...

_________________


Oserait tu me défier ? Prend garde je mors !
Spoiler:
 


Dernière édition par Aelalia Fenril le Sam 5 Juil 2008 - 13:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwendir.bbactif.com/fiches-de-presentation-f6/aelalia-fen
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre dans l'antre du savoir[PV: Alastair]   Ven 4 Juil 2008 - 10:20

[Je me relirais plus tard, mais tu as la réponse tout de suite comme ça.]

Contrarié, oui, il l’était. Le ton élogieux de son interlocutrice ne semblait pas naturel. Simplement parce que la réponse ne donnait pas les informations voulues. Fichtre ! C’était quoi le truc qui clochait ? Ah ! Si seulement il était plus doué en psychologie. Même sa petite sourie Sylla, plus talentueuse, aurai pu tout comprendre si elle avait été présente. Zut ! Zut ! Zut ! Tant pis, autant se planter, fallait le faire royalement.

- Bien remplie ? Ah ! Déclara l'homme en laissant traîner le dernier mot.

Crotte de biquette ! Ce n’était pas ce qu’il voulait dire. Mais quelle buse ! Il fallait absolument qu’il se rattrape. Mais comment ? Vite ! Une idée.

- Quoique dans une bibliothèque, on a une vie bien remplie… On voyage peu.

Encore plus désastreux. Alastair s’enfonçait encore davantage. Utiliser son intelligence ? Mais surtout pas, manquerait plus que ça. S’il prenait ce chemin, il creuserait sa tombe.

- Enfin, je veux dire que…je n’ai pas une vie si palpitante…Mais, j’aime mes métiers.

Bon, les faire-part c’est à quelle adresse ? En tous les cas, zombie Librius ne s’était jamais autant enfoncé dans son fauteuil. Il avait oublié sa fierté. Il venait de confirmer qu’il était un vrai érudit, bien encroûté, très loin du héros qu’il voulait être. Si Aelalia avait encore une bonne opinion de lui, on pouvait dire qu’il avait une sacrée chance. Non ?

- Bon, je ne vais pas tourner autour du pot. Autant être franc. J’ai une vie de dépravé. Je couche avec une tonne de femmes par nuit. Je picole six tonneaux de liqueur par jour. J’en suis à mon deuxième. Maintenant je tente de piquer les sous-vêtements de ma voisine, j’ai mordu le chien pour qu’il ait la rage et j’aime les hommes. Ce n’est pas pour rien que je suis si bien habillé. Je suis un goujat parce que je n’ai pas écrit à ma conquête d’un soir. Un travesti unijambiste et borgne, mais qui fait des petits-déjeuners géniaux. Par contre, ne mettez jamais ses robes, elles grattent. Par contre, ses sous-vêtements sont exceptionnels. Tout doux avec de la dentelle, vous savez la lingerie humaine. Rien de tel pour garder une peau fraîche et se sentir belle, c’est tata qui m’a dit. Termina-t-il les jambes croisés et le sourcil levé.

S’en sortir avec de l’humour, c’est une idée. C’est vraiment risqué. Que ferait le bibliothécaire, si la princesse ne comprenait pas cette forme d’humour ?
Revenir en haut Aller en bas
Aelalia-Fenril
Gwendirien
avatar


Féminin Nombre de messages : 50
Age : 23
Age : 19 ans
Clan : Résistance
Fonction : Princesse des Druides
Date d'inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Re: Rencontre dans l'antre du savoir[PV: Alastair]   Sam 5 Juil 2008 - 13:45

Au début Aelalia crut à une douloureuse révélation de sa vie. Elle eu néanmoins du mal à croire à cette vérité. Perplexe elle le regarda d'un air surpris ne cachant rien de se qu'elle ressentait. Elle remarqua qu'il était encore plus contrarier qu'a l'instant précédant.

Soudain elle vit dans ses yeux que cette révélation était en fait une belle blague.Elle sourit puis éclatant d'un rire cristallin elle croisa les mains et posa sa tête sur celle-ci. Arrêtant de rire elle le fixa dans les yeux.

Il c'était perceptiblement détendus. Son visage n'était plus contracter par la contrariété. Les yeux brillants d'amusement et les joues quelques peu rosie par l'amusement elle lui avec une voix amuser:

- C'est bien se que je disais une vie bien remplit. Merci du conseil je m'en souviendrais. Cette importante révélation en mérite une aussi de ma part.

Elle passa la main dans ses cheveux brun bouclés, jouant avec une de ses mèche folle elle reporta son attention sur lui. Elle avait préparé sa réponse dans sa tête:

- Si vous voulez tout savoir je ne suis pas pure comme on pourrait le penser. J'ai beaucoup d'amants et l'hydromel est une boisson trop douce pour moi si vous suivez ma pensée.

Souriant pleinement elle fut assez contente de sa répartit. Bien sur sa vie était triste et monotone. La routine royal, les devoirs et les convenances étaient d'un ennuie mortel. Elle n'avait jamais connu l'amour et la passion.
Trop jeune probablement mais elle attendait ces instants avec impatiences. La compagnie de cet érudit au sens de l'humour développer rendait un peu de piquant à son existence.

_________________


Oserait tu me défier ? Prend garde je mors !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwendir.bbactif.com/fiches-de-presentation-f6/aelalia-fen
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre dans l'antre du savoir[PV: Alastair]   Lun 7 Juil 2008 - 14:38

[Si cela ne va pas, j'édite. Wink]

Alastair ria, tout fier de son coup. Une chance, certainement. Maintenant, il venait de sauver sa réputation, d’échapper — maladroitement certes — à un moment difficile et, de détendre l’atmosphère. Il n’avait jamais eu une humilité parfaite et, il s’en félicita souvent. Il avait oublié un élément important : son interlocutrice. Mais bon, pour une fois qu’il avait un semblant de maîtrise sur une situation semblable, autant savourer l’instant.

- La pureté ? Vous devenez humaine ? Et bien, je vous souhaite bon courage. Par contre, je me suis toujours demandé comment ils pouvaient boire des alcools bons à décrasser les sols. Ils sont costauds, mais tout de même…Enfin, je suis costaud aussi, mais… bref, on s’est compris.

Il leva les yeux, prit une mèche de cheveux et souffla sur elle pour la faire voler. Cette vilaine tomba en plein milieu du visage.

- Quelle est la raison de ce choix étrange ? Ce n’est pas que je n’aime pas les humains, mais une druidesse qui envie les humains, ça excite ma curiosité.

Dans sa lancée, il n’avait pas fait attention aux événements politiques de l’époque. Cela vous le savez. Les humains n’étaient pas aimés dans certains pays. Parler d’eux commençait à être dangereux. Beaucoup d’Êtres désiraient prendre leur revanche, ignorants que la population n’avait rien à voir avec ces horribles crimes.
L’homme n’avait jugé aucun peuple, il était bien trop occupé par sa vie d’ermite. En vérité, pendant que son peuple était en période de deuil, le bibliothécaire se contenta de terminer, en toute hâte, son dernier livre sur « Les dernières tribus primitives de Sudorna ».


Dernière édition par Alastair Librius le Jeu 10 Juil 2008 - 8:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aelalia-Fenril
Gwendirien
avatar


Féminin Nombre de messages : 50
Age : 23
Age : 19 ans
Clan : Résistance
Fonction : Princesse des Druides
Date d'inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Re: Rencontre dans l'antre du savoir[PV: Alastair]   Lun 7 Juil 2008 - 15:18

Aelalia le fixait toujours. Pourtant elle n'avait pas bien comprise sa comparaison. Elle ne souhaiter en rien être humaine et cette fois la remarque l'énerva quelque peu. Se qui du se peindre quelque instant sur son visage. Prenant conscience de cela elle préféra s'expliquer plutôt que d'être mal interpréter. Sa voix était bizarre lorsqu'elle lui répondit, charger de colère:

- Je n'envie en rien cette race primitive toujours en quête de pouvoir. Je hais le chef de cette race putride qui pour augmenter son pouvoir est près à faire souffrir toutes les autres races. Et puis-je rappeler à votre mémoire qu'il a assassiné ma mère et notre reine bien aimée.

La mélancolie la rattrapa sans un bruit. Les souvenirs et la souffrance l'envahir en un instant. Une larmes de cristal roula sur sa joue. se qu'elle s'empressa d'effacer. Se reprenant elle se rendit compte qu'elle avait jeter un froid sur la conversation. Son interlocuteur interdit n'osait apparemment pas continuer. Haïssant son attitude indigne elle chercha un moyen de détendre l'atmosphère. Le silence devenait lourd et pesant lorsqu'elle trouva une solution. L'humour. Un moyen comme un autre se dit-elle. D'une voix calme et comme si de rien n'était elle dit:

- Enfin c'est vrai que leur alcool est la seule chose que j'aime chez eux. J'en abuse un peu trop même.

Aelalia pria Mani pour que cette tentative marche. Elle ne supportait pas de donnait une mauvaise image d'elle. Bien qu'elle n'aimait pas jouer les hypocrite. Elle fixa Alastair espérant qu'il comprenne qu'elle était désoler de l'avoir d'une quelconque manière offensé. Elle lui fit même un petit sourire timide.

Pourtant sa remarque sur les hommes avait éveillée en elle une curiosité nouvelle. Qu'en était-il du point de vue de cet homme. Était-il d'accord avec les hommes ou les détester t-il ? Incapable de tenir sa langue une seconde de plus elle lui demanda:

- Qu'en est-il de vous ? Qu'elle est votre point de vue sur cette race ? Et que pensez vous de la situation actuelle de conflit ?

Marquant un temps d'arrêt elle se dit que peut-être il n'apprécier pas cet interrogatoire surprise. Confuse ses joues se teintèrent d'un rose pâle. Ne sachant que faire. Elle choisit de s'excuser avec une voix quelque peu ferme reste de son énervement:

- Pardonner ses questions mais votre point de vue m'intérresse. Et peut-être me permettra t-il de ne pas jugeait injustement.

Assez contente de son excuse elle attendit sa réponse avec une impatience dissimulé. Prenant un air détaché elle le fixa de ses yeux rivière...

_________________


Oserait tu me défier ? Prend garde je mors !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwendir.bbactif.com/fiches-de-presentation-f6/aelalia-fen
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre dans l'antre du savoir[PV: Alastair]   Jeu 10 Juil 2008 - 8:21

La mort des monarques avait mis le feu à la poudrière. Les gens devenaient fous, et parlaient de génocide. Ils voulaient tellement se venger qu’ils oubliaient le principal : les innocents de l’affaire. Dans ce procès, personne n’avait osé prendre le parti de l’accusé. Il décida donc de se faire l’avocat du diable.

-Savez-vous que les humains sont aussi tolérants que nous ? Ils acceptent tout le monde, peu importe votre race. Ils vous accueillent facilement et au bout de quelques rires, ils vous appellent « ami ». Je n’ai jamais vu des personnes se lier aussi facilement qu’eux. Dommage. Cela risque de disparaître. D’ailleurs, tous mes amis m’ont écrit. Ils avaient besoin d’un confident. Tous étaient dans la confusion. Voici mon point de vue.

Un petit temps de silence. Alastair savait parfaitement que sa prochaine tirade ne servirait à rien. Les druides étant trop fier pour changer facilement de chemin.

-Les humains ont perdu leur monarque, au même moment que nous. Ils pensaient avoir une personne de confiance sur leur trône, et les voilà trahis. Ils avaient la fierté d’un peuple enfin reconnu de tous. Enfin, ils étaient vus comme semblable par les autres populations. Et d’un coup, ils sont devenus des parias, puis des ennemis.
Non, ils ne sont pas coupables. Oui, le roi Ardiosis a commis des actes répréhensibles, mais cela ne nous donne pas le droit de tuer son peuple. Il est innocent parce qu’il n’a jamais voulu cela. Savez-vous que les humains ont des enfants ?
Oh ! Je suis d’accord. Ils ne sont pas parfaits, mais quelle race l’est ? Ah ! C’est parce que Loki les a créés, donc on peut assouvir nos pires instincts sur eux. Il faudrait les bénir ses humains ! Qu’est-ce que cela serait si on avait eu Loki, à la place de Mani ?
Il y a autant de perfidies chez nous, les amazones, ou encore les elfes. Ce n’est pas une spécialité de Loki. Une preuve ? Nous avons une prison, des tribunaux, des juges et des victimes. Pour le pouvoir, franchement, vous êtes bien placé pour le savoir, non ? À moins que, vous êtes plus éloignée de la réalité que je ne le pensais.
Les humains sont aussi victimes que nous, et le seront davantage dans un avenir proche. Cette guerre n’apportera rien de bon. Elle ne fera même pas de héros. Il n’y aura pas de justes.

Nous vous laissons ainsi. Nous vous donnerons les descriptions inutiles, plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Aelalia-Fenril
Gwendirien
avatar


Féminin Nombre de messages : 50
Age : 23
Age : 19 ans
Clan : Résistance
Fonction : Princesse des Druides
Date d'inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Re: Rencontre dans l'antre du savoir[PV: Alastair]   Jeu 24 Juil 2008 - 15:14

Aelalia médita quelques minutes sur la question. Bien sûr les arguments de l'érudit étaient sensées. Pourtant, Aelalia refusait de rester les bras croisées devant les atrocités que la guerre qui pour elle était imminente. Mais la jeune fille ne savait pas exprimer ses pensées et ses opinions aussi bien que l'érudit, pourtant cela ne coûtait rien d'essayer :

- Peut-être, mais je ne resterais pas les bras croisées dans ma prison pendant que dehors la guerre fait rage. Les atrocités qui seront commises doivent être punies. Je ne sais pas comment vous expliquer cela, mais ma haine envers eux est irréversible. Je suis désolé, mais je ne changerais pas d'avis.

Elle avait mis toute sa conviction dans sa voix. Malheureusement elle n'avait pas réussi. Enfin cela ne changerait rien elle était têtu et rien ne la fera changer d'avis. Soudain elle se rendit compte qu'elle avait toujours devant elle le livre tant convoité. Un sourire revint sur son visage pourtant si sérieux quelque minute auparavant. D'un geste solennel elle fit glisser le livre sur le bois ancien et précieux de la table vers l'érudit :

- Comme je suis très gentille je vous le rend. Je crois que je commence à le connaitre par coeur.

Aelalia connaissait chaque petite phrase de cette ouvrage. Son regard regarda une fois de plus au dehors. La neige avait cessée et l'or du soir resplendissait. Soudain elle se demanda qu'elle heure était-il. Elle avait encore deux trois devoirs envers le château avant d'aller se coucher. Bien entendus il y avait le roi mais elle pensa qu'il avait d'autre chose à faire que de s'occuper des tâches domestiques. Revenant sur l'érudit elle prit un air désoler:

- Je crains que notre entrevu ne touche a sa fin. Je suis heureuse d'avoir fait votre rencontre. J'espère que nos route se recroiseront. Au revoir Alastair.

Souriant elle recula la chaise et après avoir salué l'érudit elle partit en direction des grandes portes de la pièce. Tout en marchant Aelalia se demandait qu'elle impression elle avait faite sur ce personnage important. Avait-elle eu un comportement digne de son rang ? C'est perdus dans ses pensées qu'Aelalia sortit gracieusement.

[tu poste et après on clôture le Rp OK ?]

_________________


Oserait tu me défier ? Prend garde je mors !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwendir.bbactif.com/fiches-de-presentation-f6/aelalia-fen
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre dans l'antre du savoir[PV: Alastair]   Mer 30 Juil 2008 - 13:22

- La guerre ne fait pas rage, mais les classes dirigeantes le voudraient bien…À ce que je vois. Déclara le jeune homme froidement.

Comme tout bon druide, il campa sur ses positions. Comme tout bon rêveur, il décida de continuer à défendre la justice, jusqu’au bout. Même s’il commençait déjà à perdre courage, en voyant l’ampleur de la tâche. Si seulement il avait un certain pouvoir ! Comment pouvait-il être plus convainquant ? Pourquoi ne connaissait-il pas la nature de son peuple ?

- Si seulement, je pouvais mieux vous expliquer la situation. C’est pourtant clair et si limpide. Comment vous exp…

Aelalia lui donna le livre convoité. Visiblement, les druides étaient bel et bien, les êtres les plus bornés du Gwendir. Il se demandait pourquoi il n’était né dans un autre pays, cela aurait bien facilité ses affaires. Le bibliothécaire vaincu, la remercia d’un hochement de tête. Presque éteint, il répondit :

- De même, princesse Aelalia. Prospère soit votre vie comme celle de vos descendants.

Quand la druidesse fut au pas de la porte. Il eut une idée risquée, mais il fallait frapper fort. Il fallait dévoiler un secret d’état (qu’il apprit de l’ami d’un ami). Tant pis, s’il devait vivre toute sa vie au cachot. Quoique s’il écrivait des livres dans cette pièce, il aurait sans doute un poids immense parmi la foule. Il se leva de son fauteuil, et cria :

- N’oubliez pas que le cercueil était vide. Je pense qu’il faudrait rechercher le corps de votre mère, avant de faire une bêtise. Vous trouvez votre mère, vous trouvez la vérité !

La porte se ferma. L’entrevue avec la princesse lui laissa un goût amer et un fort sentiment d’impuissance. Il prit peur pour sa famille et se maudissait de ne pas avoir accepté l’offre de conseiller royal, quelques années plus tôt. Avec un peu de chance, il aurait peut-être pu changer la donne. Que pouvait-il faire pour avoir un poids sur la balance ?

- Vieil utopiste. Quoique…

Il quitta la bibliothèque en courant, en n’oubliant pas le livre convoité.


FIN
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre dans l'antre du savoir[PV: Alastair]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre dans l'antre du savoir[PV: Alastair]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Evenement de Raid - Dans l'antre d'Ifrit - du 17/03 au 31/03
» Dans l'antre de la Dame d'Esgaroth
» Hector de Valois, oserez-vous pénétrer dans l'antre du diable ?
» (-18)( Mission de classe D ) Dans l'antre du diable...
» [WIP] Dans l'Antre d'Arachné
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prophétie Nordique  :: Chapitre 2-