AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Jour de haine [ L.I.B.R.E ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Jour de haine [ L.I.B.R.E ]   Sam 3 Jan 2009 - 21:00

An 835,
dixième semaine, cinquième jour,
fin de matinée.


Fenrir Gaia Dagen Velomont était le fruit d'une union interdite. Il l'avait toujours su, et cette idée le poursuivrait toujours, mais cela ne l'empêcha pas de mener une existence aussi normale que celle des autres enfants. Il se faisait toujours très rapidement des amis, fréquentait même des jeunes filles de son âge. Il vivait une existence presque parfaite aux côtés de son père malade, mais le désir de retrouver sa mère le hanterait toujours. Son paternel lui en avait souvent parlé, la décrivant comme une Nymphe magnifique, envoûtant et irrésistible. Il avait vécu des moments intenses avec elle. Fenrir brûlait d'envie de la retrouver, mais il la savait exilé de son peuple en raison de sa fécondation d'un Elfe. Elle était sûrement morte aujourd'hui, mais si son coeur battait encore, elle errait dans le Bois sombre en tentant de survivre, et la seule personne qui pouvait la sauver restait Fenrir, Lethir étant bien trop faible pour cela. Mais Fenrir avait d'autres occupations, occupations qui ne lui tenaient certes pas à coeur : il était novice prêtre au Temple de Baldr du Bois blanc, et cela lui prenait la plupart de son temps. Il comptait bien s'échapper de cet enfer un jour, mais pour le moment, il devait se contenter de vivre sa vie. Il détestait la religion, les prêtres, Baldr, il les détestait tous, mais il se gardait bien de le dire, craignant le blâme. Tous les jours il devait porter cette tunique ridicule de couleur blanc et jaune clair, et se contentait de rester agenouillé devant une sculpture en y déposant parfois toutes sortes de cadeaux inutiles à ses pieds. En ce moment, il se purifiait le corps dans le bassin des prêtres, bien qu'il le fasse déjà tous les matins pour une question d'hygiène. Au moins un bon point, ici il était sûr que personne ne viendrait le déranger dans sa méditation. Enfin, si on pouvait appeler cela une méditation. Il contemplait la statue d'un rayon solaire, la représentation du dieu Baldr lui-même étant rejetée par le peuple des Elfes. Perdu dans ses pensées, il songeait à tout ce qu'il pouvait rater tant qu'il était prêtre. Il réfléchissait déjà à la manière dont il allait s'y prendre pour se retirer de l'ordre religieux de Baldr. Peut-être une simple lettre de démission au Grand prêtre ? Mais que pourrait-il devenir si son plan fonctionnait ? Soldat ? Messager comme son père à son âge ? Ah, que de possibilités lumineuses et attrayantes s'ouvraient à lui. Il était encore jeune et libre...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jour de haine [ L.I.B.R.E ]   Dim 4 Jan 2009 - 11:58

Arya aperçut le temple de loin. Bien, il ne lui restait que quelques minutes de marche. Elle monta le grand escalier de pierre blanche et pénétra dans le bâtiment. Les rayons du soleil se reflétait sur les murs blancs et donnaient une clarté magnifique à l'endroit. Mais elle ne venait pas pour prier, elle venait juste pour visiter, en tant qu'elfe, elle se devait de connaître cet endroit. Tous les elfes y venaient, parfois même faisaient des pèlerinages. Elle resta quelques minutes adossée à une colonne, mais, lorsqu'elle se décida à partir, elle entendit des clapotements. Intriguée, elle sortit une dague qu'elle avait à la ceinture et, à pas de loup, s'approcha de l'origine du bruit. Elle pénétra dans une salle aux reflets bleutés, comprit donc qu'il y avait de l'eau et admira. Une énorme statue dominait, le dieu Baldr rejeté par son peuple. Cela lui fit penser à la jeune voleuse qu'elle avait rencontré la semaine précédente. Pour elle, ce n'était pas la même chose, elle fuyait son peuple parce qu'elle s'était échappée de prison ou autre chose comme ça... Pour son propre compte, Arya n'avait ni fui ni causé de tort à son peuple. Elle était juste une vagabonde qui vivait de ses associations avec des voleurs, des tueurs à gages ect... Perdue dans ses pensées, elle descendit quelques marches et...

>> OH mon dieu !!! JE suis désolée !!!

Elle venait de surprendre un jeune prêtre en plein bain purificateur, enfin en plein dans sa baignade matinale. Rougissante et se retenant d'éclater de rire, elle se réfugia derrière une colonne. Comme l'autre ne disait rien, elle repassa la tête, et, en prenant soin de ne pas regarder dit :

>> Vraiment désolée, je ne savais pas que vous... Je ne vous avait pas vue je... Mais ?! Tu es un prêtre ou ?? Parce que tu as l'air d'avoir mon âge ou un peu plus jeune... C'est une vocation ? Ca te plaît ?

Sans vraiment sans rendre compte, Arya venait non seulement de tutoyer quelqu'un qu'elle ne connaissait pas, mais non seulement il y avait un risque que cette personne soit prêtre. Et si le jeune homme était à cheval sur les règles, elle allait avoir une sanction, une lourde sanction. Gênée, elle s'assit sur les marches et plongea ses yeux dans ceux du garçon, il n'avait pas le regard d'un prêtre, loin de là, il avait l'air de mourir d'ennui. Prenant le risque elle reposa une question :

>> Excuse-moi mais... Tu n'as pas vraiment l'air de te plaire ici... Tu... C'est comment la vie de prêtre ??

Avec un sourire en coin, elle attendit qu'il puisse en placer une, elle venait d'avoir une idée extraordinaire, qui en plus, pourrait lui servir. S'empêchant de rire de contentement, elle appuya sa tête dans sa main droite et de l'autre passa négligemment la main dans ses cheveux noir de jais. Tout cela avec une grâce inimaginable bien sûr, Arya n'était pas une elfe pour rien [xDD]. En fait, elle aurait pu partir en courant dès le début, et ne plus jamais revenir dans les parages mais... Non seulement ce jeune homme, qui de surcroît était un elfe aussi, avait piqué sa curiosité, mais renoncer à aller où bon lui semblait la dégoûtait, même les prêtres ne l'empêcheraient pas de faire une chose pareille. Personne n'avait le droit de lui donner des ordres (sauf en cas d'extrême urgence) et ça, c'est la règle qui avait réussi à sa survie jusque-là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jour de haine [ L.I.B.R.E ]   Dim 4 Jan 2009 - 17:54

Lorsque Fenrir entendit des bruits de pas, il émerga dans ses pensées en sursautant, et ouvrit brusquement les yeux. Les pas se rapprochait, et Fenrir se demandait de qui pouvait-il s'agir. Si c'était un prêtre, aucun problème, il était dans son droit le plus strict de se baigner dans le bain du purification. Mais dans le second cas, à savoir si c'était un étranger, vagabond, ou autre voyageur, il allait mettre le prêtre Elfique dans une position embarassante. Il n'avait pas une envie particulière d'être dérangé, donc qui que ce soit, il ne lui ferait pas la conversation pendant un jour et une nuit. Il attendit l'arrivée de l'individu, ne pouvant pas faire grand chose d'autre puisque ses habits se trouvaient dans une pièce voisine. Au moment où il se rendit compte qu'il avait une toge pas loin de lui qu'il pourrait facilement attraper, une jeune fille débarqua dans la pièce. C'était une Elfe, mais elle ne semblait pas être du coin et n'était apparemment jamais venue par ici. Elle fut assez gênée lorsqu'elle se rendit compte de son erreur, et se cacha. Elle lui parla avec une familiarité déconcertante, ne lui laissant pas répondre. Cette réaction tira un sourire amusé à Fenrir. Il n'avait ni l'envie, ni le droit de la blâmer. Après s'être excusée, réaction normale, elle commença à lui demander en bafouillant si il était un prêtre et si cela lui plaisait. Tiens, ironie du sort. Cette jeune fille avait à peu près le même âge que lui, elle pouvait peut-être l'aider à se sortir de ce calvaire. C'était apparemment une charmante jeune fille, serviable et sociable. Fenrir attrapa la toge qu'il avait répéré, sortit de l'eau en la revêtant, et passa une main dans ses longs cheveux blonds avant de répondre à son interlocutrice :

- Si tu veux tout savoir, la vie de prêtre est une horreur. Mais ce n'est pas intéressant pour toi. Qui es-tu et que viens-tu faire par ici ?

Fenrir n'avait pas parlé avec un ton sévère mais tout en gardant un air sérieux. Bien sûr le nom de l'étrangère l'intéressait peu, mais il était curieux de savoir d'où elle pouvait venir et ce qui l'intéressait dans la capitale du Bois blanc.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jour de haine [ L.I.B.R.E ]   Dim 4 Jan 2009 - 18:15

Heureusement, le jeune elfe finit par attraper une toge et la revêtir, soulagée, Arya pût enfin se mettre en face de lui pour lui parler. Elle l'examina avec un oeil expert et trouva qu'il n'était plutôt pas mal... Pas mal du tout même...
Ses beaux cheveux et ses yeux verts étaient magnifiques.
Elle éclata de rire lorsqu'il lui décrit la vie de prêtre, elle se doutait que cette vie là n'était pas très très amusante, loin de là, tous les prêtres qu'elle avait croisé jusqu'ici étaient vieux et ennyants. Finalement, elle secoua un peu la tête pour revenir à la réalité, il venait de lui demander d'où elle venait et ce qu'elle faisait par ici.

>> Oh, je viens d'assez loin, j'ai traversé le territoire des amazones la semaine dernière... Et je suis Arya Dar Faël, elfe tout comme toi.

Elle se leva pour lui serrer la main en lui souriant. Elle n'en avait pas l'air, mais elle réfléchissait. Ses petites cellules grises analysaient toutes les possibilités, et elle ne savait par où commencer, finalement, elle se décida.

>> Mais, si cette vie ne te plaît pas... Pourquoi l'as-tu choisie ? Et pourquoi ne pas partir ?? Qu'est-ce qui te retient ici ??
Excuse-moi je suis un peu indiscrète et je te tutoie alors que je ne te connaît pas mais... Personne ne m'a jamais vraiment apprit la politesse...


Non seulement elle n'avait jamais apprit à se taire, mais en plus , c'était plutôt elle qui n'avait jamais eu envie de se plier aux règles mais ça, il valait mieux ne pas le préciser, déjà que l'elfe avait de la prendre un peu pour une folle... Finalement, elle l'invita à sortir de la pièce, non qu'il fasse trop froid ou trop chaud mais ils seraient plus à l'aise lorsqu'il irait s'habiller et lorsqu'ils auraient trouvé un endroit où s'asseoir afin de parler.

Ce qui fut dit fut fait, il s'habilla et ils commencèrent à parler. Mais à peine s'étaient-ils assis que le ventre d'Arya gargouilla. Gênée elle s'arrêta en pleine phrase et s'excusa. Elle n'avait pas mangé depuis la veille. Rapidement, elle sortit de son sac des baies et en proposa à son compagnon. Le soleil était haut dans le ciel et Arya profita de la chaleur qu'il procurait. Elle avait hâte de connaître son histoire et surtout l'origine de ce qui le retenait ici. Un elfe si bien bâtit qui priait toute sa vie ce serait un gâchis total !! Surtout que si rien ne le retenait, Arya avait l'idée de l'inviter à voyager avec lui pendant quelques temps, mais elle ne préferait ne pas lui demander trop tôt, enfin même s'il refusait, elle s'en fichait mais... "Tu ne t'en fiche pas du tout..." Sa petite voix intérieure lui faisait toujours des remarques du genre. Evidement personne ne l'entendait à par elle. "Si je m'en fiches !! Laisse-moi tranquille !!".
Bien sûr, dans 99 % des cas la petite voix avait raison mais l'elfe ne l'admettrait jamais !.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jour de haine [ L.I.B.R.E ]   Dim 4 Jan 2009 - 19:55

La jeune Elfe féminine sembla rassuré de le voir vêti de quelque chose. Elle l'examina, ou le contempla quelques secondes, et éclata de rire lorsqu'il lui décrivit la vie de prêtre. Fenrir fut quelque peu choqué par cette réaction excessive. En apparence, cette jeune femme n'avait aucune manières et aucune éducation. Mais d'où venait-elle donc ? Cette question curieuse restait en suspension dans l'esprit du jeune novice, qui dévisagea à son tour son interlocutrice. Ses cheveux noirs de jais lui tombaient au milieu du dos, et son apparence était plutôt attirante. Mais elle avait ce côté sauvage et indépendant qui effraya légèrement Fenrir et le fit frissoner. Lorsqu'elle lui annonça qu'elle venait de la terre des Amazones, Fenrir fut prit se stupéfaction. La terre des femmes guerrières, telles qu'on les appelaient dans la ville du Bois blanc, était situé très loin de la forêt d'Ellendrwaï. Il ne s'y était lui-même jamais rendu, mais estimait que l'Elfe n'avait aucune raison valable de se rendre dans ce coin-ci du Gwendir. De plus, elle prétendait s'être rendue en une semaine sur le territoire des Elfes et des Nymphes, et c'était purement de la folie. La jeune fille avait un côté trop mystérieux, elle prenait les choses les plus absurdes comme évidentes et ne se souciait pas de ce que pensait les autres. Fenrir brûlait d'envie de lui demandait son coin d'origine, mais il se retint car elle ne lui permettait pas d'en placer une. Le novice prêtre lui serra la main, puis se rendit dans une pièce voisine pour se rhabiller et enfin s'assit aux côtés de la dénommée Arya Dar Faël pour discuter avec cette charmante jeune femme.

- Je n'ai pas choisi cette vie, Arya. On m'a forcé à devenir prêtre après que j'aie juré fidélité à Baldr qui m'avait sauvé la vie lors d'une chute mortelle. J'aimerais bien me sortir d'ici, car je déteste ce quotidien, mais ce n'est pas si facile que tu le penses.

Fenrir baissa la tête, nostalique envers son ancienne vie, puis releva ses yeux verts émeraude vers la jeune fille curieuses et sans manières. Elle l'intriguait profondément.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jour de haine [ L.I.B.R.E ]   Lun 5 Jan 2009 - 11:16

YA présent, le soleil était haut dans le ciel, on voyait au loin les habitants du village qui fourmillaient, l'heure du déjeuner était arrivée et ils partaient en quête d'une auberge ou rangeaient leurs marchandises. En observant tous ces elfes réunis, Arya eut un semblant d'impression d'être chez elle, sentiment qu'elle n'avait jamais ressentie depuis l'âge de 108 ans... Avec nostalgie elle se rappela le vieillard qui lui avait tout appris... Etait-il mort à présent ? Comment s'appelait-il déjà ?? Quelque chose comme Velamont ou Volament... Perplexe de ne pas avoir retenu son nom, Arya écouta le discours de son compagnon assez distraitement mais se reconcentra vite sur le sujet de conversation, effectivement, s'il avait été si simple de partir, il l'aurait déjà fait depuis longtemps. Elle était aussi choquée de voir le sérieux avec lequel l'elfe masculin prenait le problème. Arya était plutôt du genre à contourner les problèmes, et lorsque c'était impossible, à en tirer profit. Elle fronça les sourcils et dit :

>> Mais... Tu ne veux pas... Je sais que ça pourrait paraître idiot mais... Fuir ??
Oui mieux encore te faire passer pour mort... Avec ça personne ne viendra te chercher...


Mais s'ils adoptaient ce moyen là, ce serait extrêmement compliqué. Surtout qu'il auraient du remplacer le corps et se faire passer pour mort n'est pas la chose la plus aisée qui soit. Elle prit sa tête dans les mains et déclara :

>> Je sais que ça peut paraître ridicule ce que je vais te dire mais... Il y a bien longtemps, quelqu'un m'a appris quelque chose, en fait, cela paraît égoïste lorsqu'on y réfléchit mais bon... Elle disait je crois : "Lorsqu'on donne sa vie à quelqu'un ou quelque chose, il vaut mieux que ce soit par amour sinon, cette vie ne vaut pas la peine d'être vécue"

Elle se retourna vers le jeune prêtre avec un sourire énigmatique, en fait elle avait toujours suivi cette phrase durant sa vie. Elle aimait voyager et faire ce qu'elle voulait, c'est ce qu'elle aimait le plus. Evidement ce n'était pas exactement la même signification de "aimer" mais il viendrait un jour où elle rencontrerait quelqu'un qu'elle aimerait. Le monde était tellement vaste, il y avait forcément quelqu'un... Elle réalisa soudain qu'elle ne savait pas comment son compagnon s'appelait. Elle était vraiment impolie !!!

>> Que penses-tu de cette phrase euh... Excuse-moi, comment t'appelles-tu ??

Elle avait faillit se taper le front avec le plat de la main lorsqu'elle avait réalisé cela, son égoïsme était revenu à la surface. Avec un soupir elle se dit que la seule solution était de trouver un compagnon de voyage.
TILT !!
C'était évidement cette idée qu'elle avait depuis le début, mais maintenant que l'entreprise lui apportait du profit aussi... [Elle ne penser qu'à son interêt ?!? Noooon] Car lui, il échapperait à sa destinée ennuyeuse de passer sa vie à prier, et elle sortirait de son égoïsme et aurait enfin à qui parler. Arya attendit qu'il réponde avant d'exposer son projet. Décidément cette rencontre était vraiment très très intéressante...
[Désolée il ne se passe pas grand chose mais j'ai une foule d'idée il faut juste que tu répondes et... Niark Niarl... Je t'envoie mon idée par Mp Smile]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jour de haine [ L.I.B.R.E ]   Mer 7 Jan 2009 - 20:21

Tandis que le prêtre malgré lui Fenrir Velomont et la jeune Elfe vagabonde discutaient sur le banc de pierre de la salle de repos du Temple de Baldr, l'agittation habituelle de la ville commençait à arriver au-dehors. Les hommes qui s'étaient levés de bonne heure revenaient de leur dure labeur dans les champs, les femmes commençaient à vaquer à leurs quotidiennes tâches ménagères, et les enfants sortaient pour jouer en riant avec leurs camarades. Fenrir soupira, songeur. Il aurait pu avoir cette vie, une vie magnifique. Mais il n'était pas encore trop tard pour reculer. L'espoir perdurait dans le coeur du jeune homme. Et peut-être bien que cette inconnue représentait la seule chance qu'il avait de s'évader du cruel monde religieux, monde fermé, strict et sévère. Elle était resplendissante, riante et très ouverte à lui, bien qu'assez peu éduquée et très excentrique. Arya elle aussi semblait rêveuse, comme nostalgique et perdue. Cette pointe de maturité qu'il lui aperçut dans les yeux redonna à Fenrir le courage dont il avait besoin. Puis la voyageuse parla, lui proposant vivement de fuir. Pour Fenrir, dans le cadre dans lequel il avait été éduqué, c'était impensable, mais Arya devait penser que c'était une bien bonne idée. Fenrir allait répondre, mais Arya ne lui en laissa pas le temps car elle s'exprima de nouveau. Cette fois-ci elle énonça de bien sages paroles, qui firent sourire le jeune novice. Ce qu'elle disait était vrai, mais Fenrir n'était pas devenu prêtre de son plein gré. Un supérieur aux couleurs de Baldr, présent lors de son salut miraculeux, avait pris sa phrase adressée au beau dieu comme le serment que faisaient les Elfes avant de s'engager au Temple : le Serment de Lumière. Ainsi Fenrir s'était retrouvé coincé, sans manière de faire marche arrière. Mais voilà que maintenant Arya lui proposait une autre solution. Seulement, s'il fuyait, il risquait d'abord de ne pas pouvoir devenir soldat, son rêve, et puis d'abandonner son père à son sort, et de le décevoir. Puis il ne pourrait jamais retrouver sa mère. Quel dilemme cruel ...

- Je me nomme Fenrir Gaia Dagen Velomont, fils de Lethir.

Répondit-il, content de pouvoir enfin donner sa réponse à une question. Fenrir regarda Arya, coincé entre deux solutions : le croître des prêtres Elfiques, ou la liberté clandestine. Jamais il n'aurait pensé avoir à faire un jour ce choix ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Jour de haine [ L.I.B.R.E ]   Sam 10 Jan 2009 - 11:46

- Je me nomme Fenrir Gaia Dagen Velomont, fils de Lethir.

Alors que son compagnon répondait, Arya s'étouffa avec une baie qu'elle venait d'avaler discrètement. La pauvre elfe se débattit quelques minutes, puis finalement elle avala avec beaucoup de mal, se brûlant la gorge, et se leva.
BOum.BOum. BOum.BOum.
Son coeur semblait vouloir sortir de sa poitrine, lui faisant mal. Il semblait imploser. Ses cheveux ébouriffés se faisaient agiter par le vent, ses yeux étaient ronds comme des billes et elle était devenue rouge pivoine.

>> QUOI ?!!? Tu as bien dit Velomont ?!? Mais...

C'était trop beau pour être vrai. Elle se rassit et approcha son visage de celui de Fenrir tandis que ces forces la quittaient. Elle n'avait jamais espéré lerevoir. Elle déglutit et déclara d'une voix blanche :

>> Mais... c'était mon maître qui s'appelait comme ça... Ca fait si longtemps.... Mais... Si on a à peu près le même âge, alors... Ca devrait être ton grand-père ou ton père...

Confuse elle se laissa glisser à terre. Observant le ciel tandis que les pensées se bousculaient dans sa tête, la jeune elfe se demanda quoi faire. Pendant quelques minutes, un silence pesant s'installa entre les deux elfes. Arya se tordait les mains, empêchant les larmes de jaillir, et Fenrir devait sûrement se demander pourquoi elle avait eu une telle réaction.

Sans prévenir, elle prit la parole et lui raconta tout. Depuis sa rencontre avec son maître Vélomont, jusqu'à leur séparation. Même si c'était un peu brusque et qu'elle connaissait à peine le jeune homme, elle le fit. Elle ne se pliait à aucune règle dans ce cas de figure. Elle finit bientôt, essoufflée, des larmes coulant sur ses joues...
Elle resta par terre pendant un bon moment, clamant sa respiration saccadée, et finalement alors qu'un oiseau passait au-dessus d'eux en poussant des cris rauques, Arya se leva prit la main de Fenrir, l'attira à elle et, alors qu'elle plongeait ses yeux dans les siens, elle prit un air suppliant et lui demanda :

>> S'il-te-plaît... Puis-je voir ton père ?! Si jamais c'est... Ce serait...

La gorge nouée elle ne put continuer, et sans réfléchir elle se laissa tomber dans les bras du pauvre prêtre qui devait commencer à penser qu'elle était folle. Et laissa toutes les larmes qu'elle avait contenues si longtemps se répandre sur l'habit de Fenrir.

[Je sais minablement court... Et désolée pour mon absence mais comme je doit réviser mon brevet blanc Mad Enfin... vas-y !!]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jour de haine [ L.I.B.R.E ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jour de haine [ L.I.B.R.E ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» KOUMAN HAINE TI PE A FE MARC HENRY E SAL DI SOU NEPTUNE...
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» HOROSCOPES DU JOUR
» Infos françaises du jour (prédictions) :
» mise a jour de la beta test
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prophétie Nordique  :: Chapitre 3-