AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le maître attend. [Topic Unique]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Telak Firdor
Poigne Dure
avatar


Masculin Nombre de messages : 98
Age : 17 ans
Clan : Terreur ?
Fonction : Page du Seigneur Nordique
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Le maître attend. [Topic Unique]   Dim 1 Fév 2009 - 22:05

Premier jour de la onzième semaine
La nuit ...



La Tour Sombre, silencieuse, se dressait dans la nuit noire, dominant la cité impériale de toute sa hauteur. La pénombre baignait désormais Yswllyra de son atmosphère inquiétante, ayant chassé le tumulte de la ville et son agitation perpétuelle, accompagnant les petits malfrats dans leurs méfaits et obligeant les honnêtes gens à rentrer chez eux. La capitale humaine était profondément endormie, si l'on exceptait les quartiers peu recommandables dont l'activité était en pleine expansion. La demeure royale était elle aussi paisible, un silence naturel s’étant imposé avec l’obscurité. A l’étage réservé à la Cour du Seigneur Nordique, dans la plus petite chambre, Telak dormait d’un sommeil agité. Perché sur l’unique armoire de la pièce, Hugin, le corbeau inquiétant, semblait le surveiller d’un œil attentif.

« Telak … »

L’adolescent se retourna dans son lit, à travers les draps de lin fins qui lui collaient à la peau. Son corps trop maigre ruisselait de transpiration, attirant inévitablement le tissu sur lui. Ses cheveux sombres étaient plaqués sur son cou et son front, trempés. Ses yeux semblaient rouler dans leurs orbites, provoquant des tremblements violents de ses paupières. Il semblait en proie à une fièvre terrible. Par moment, ses muscles étaient saisis de spasmes légers pendant quelques secondes. Hugin poussa un long croassement sonore, particulièrement lugubre.

« Telak … »

Les rêves du jeune garçon étaient troublés. Désordonnés. Agités. Son esprit se perdait lentement dans une lente agonie mentale. Jusqu’à ce qu’il ouvre les yeux, brusquement. Une voix l’avait appelé. Il était certain d’avoir entendu quelqu’un prononcer son nom. Un murmure à peine inaudible qu’il avait entendu distinctement. Comme un souffle qui se serait immiscé dans sa tête. Etait-ce la fièvre qui le faisait délirer ? Hugin poussa un nouveau croassement plus lugubre encore que le premier.

« Telak … »

L’adolescent se redressa vivement dans son lit. Il l’avait entendu une nouvelle fois. Cette voix douce mais puissante. Suave mais ferme. Il chercha à tâtons la bougie qui se trouvait sur la table de chevet et l’alluma. Il tourna la tête pour jeter un regard circulaire dans la pièce, afin de trouver l’origine du son. Il était seul. Il se leva, enfila une tunique, prit la chandelle et se dirigea vers la porte. Il l’ouvrit et regarda à l’extérieur. Personne. Comme tout cela était étrange. Il referma la porte et regagna le lit, une grimace sceptique gravée sur le visage. Il s’installa sur le lit, après avoir posé la bougie sur un meuble. Hugin voleta jusqu’à lui et le fixa de son regard noir. Telak enfouit sa tête dans ses mains. Il se sentait fiévreux. Comme si quelque chose d’anormal se produisait en lui.

« Telak … L’heure approche … »

Le jeune garçon se releva brusquement, tirant un croassement indigné du volatile qui s’était approché de lui. Un voile rouge passa sur ses prunelles d’ordinaire si noires. Une flamme semblait y luire nerveusement, comme si Loki lui-même avait allumé un feu dans le regard du garçon. Telak ne doutait plus à présent. La voix résonnait dans son esprit et son corps. Personne d’autre ne pouvait l’entendre. Et il savait à qui elle appartenait. « Il » l’appelait.

« Evelonia »

La voix se fit entendre pour la dernière fois et la lueur rougeoyante qui brillait dans le regard de l’adolescent s’éteignit. Son maître avait parlé. Il était temps de lui obéir. Il siffla et Hugin voleta jusqu’à son épaule. Telak lui flatta le sommet du crâne du bout des doigts, aucune expression affichée sur le visage. Il fit le tour de la pièce, ramassa quelques affaires et sortit silencieusement de la chambre qu’il occupait depuis son arrivée au palais. Il se glissa furtivement à travers les couloirs de la demeure royale et atteignit l’entrée sans rencontrer âme qui vive. Il gagna la cour intérieure de la Tour tout aussi discrètement. Il se rendit dans les écuries, en évitant soigneusement les gardes postés. Il se dirigea jusqu’à un box où somnolait un puissant Sleipnir. Il le réveilla, le fit sortir de son enclos et l’harnacha convenablement. Il conduisit la bête jusqu’à l’extérieur, évita à nouveau les soldats qui piquaient visiblement un petit somme, en raison de la tranquillité de la soirée… C’était d’une facilité déconcertante et Telak se demanda si « Il » n’y était pas pour quelque chose. Il gagna rapidement les portes de la ville, et étrangement, elles n’étaient pas surveillées … L’adolescent se hissa sur le dos de son compagnon quadrupède et fila dans la nuit noire, laissant derrière lui la cité impériale. Seul endroit qu’il avait connu jusqu’alors …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwendir.bbactif.com/imperiaux-f132/humain-telak-firdor-a-
 

Le maître attend. [Topic Unique]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Point de secret entre nous, très chers! [Topic Unique]
» [Réaumur, Vendée] - On se ressemble sang pour sang [topic unique Emmanuelle vs Papa]
» DEMANDE DE RP ? [topic unique]
» Vers l’adoption d’un plan unique de planification familiale
» The Sim's Topic
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prophétie Nordique  :: Chapitre 4-