AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Au coeur de la basse ville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au coeur de la basse ville   Sam 28 Fév 2009 - 12:44

[Hop j'ai trouvé un peu de temps donc voila une tite réponse ^^]

L'étreinte se relâcha. Les yeux de la petite elfe se posèrent sur sa paume ouverte, paume qui attendait son présent. Mais celui-ci ne vint pas. La main dans laquelle se trouvait la joli pierre bleue avait glissait jusqu'à ses hanches avant d'être suivit par sa sœur. Méav cligna des yeux, un peu surprise. Présomptueuse? Sûrement. Mais n'avait-elle pas toutes les raisons de l'être? Elle médita un instant sur cet réflexion avant d'arriver à la conclusion que si, elle pouvait bien se le permettre. Et s'il la trouvait présomptueuse ... elle ne tarderait pas à lui prouver le contraire.

Attirée vers le grand orthodoxe, Méav savait que même si elle avait cherché à résister elle n'aurait pas pu. La pression exerçait dans son dos le lui prouvait clairement. Tant mieux, elle n'avait aucune envie de fuir cette étreinte. Mais n'était-ce pas trop facile de se laisser ainsi faire? Elle entrouvrit les lèvres pour émettre une complainte quand celles d'Athicus se posèrent sur les siennes. Prise au dépourvu elle garda les yeux grands ouverts avant de laisser sa langue danser avec celle qui l'invitait. Leurs lèvres se rencontraient, puis se quitter pour mieux se retrouver. Un baisé lent, mais passionné. Un baisé comme la courtisane les aimait.

Ses doigts se glissèrent dans les cheveux fins de son compagnon, jouant avec quelques mèches.


« Je vous fait confiance alors ... » Souffla-t-elle avant de chercher de nouveau le contact de ses lèvres.

Et sans attendre plus longtemps la petite main rapide de la joli dame prit possession du joyaux. S'il voulait obtenir quoi que se soit d'elle, il fallait payer. C'était ainsi. Pas d'amour gratuit de la par d'une courtisane bien que la n'était pas son métier premier. Pas de tendresse gratuite non plus. Si elle commençait avec un, elle n'en finirait jamais. Et elle ne pourrait plus considérer ses jeux comme des jeux sans fonds, puisqu'au fond d'elle-même elle finirait par s'attacher à ceux qui l'abandonneraient au final.

Ses yeux d'eaux plongés dans ceux de son compagnon, un sourire flottant sur ses lèvres, l'elfe plongea le joyaux entre le plis de ses seins.


« Je suis toute à vous » Lui dit-elle en se levant, tenant sa main dans la sienne.

Mais qui était véritablement à qui? Voilà une question fort intéressante qu'elle ne creusa pas plus longtemps que nécessaire. Méav obtenait toujours se qu'elle voulait. Elle avait voulu cet homme, et maintenant il était à elle.
Revenir en haut Aller en bas
Ectoplasme
¤ Incarnation du Destin ¤
avatar


Nombre de messages : 506
Date d'inscription : 28/08/2008

MessageSujet: Re: Au coeur de la basse ville   Dim 1 Mar 2009 - 12:18

[Le joueur ayant décidé de partir, je continue ce RP avec toi pour ne pas te pénaliser, en essayant de garder un peu le même style de réponse. Néanmoins, nous considérerons qu'il ne s'agissait pas du monarque des Orthodoxes, mais d'un grand chevalier du même peuple]



La fille de joie faufila ses longs doigts fins vers la main imposante du géant qui cachait en son cœur un joyau plus brillant que les pupilles de Méav, tandis que ses lèvres charmeuses distrayaient l’attention du grand diable. Sans opposer de résistance, il se laissa dérober le bijou que la petite elfe mit avec un air satisfait entre ses seins généreux. Elle quitta alors les genoux du soit disant écuyer Athicus et se leva sans lâcher la puissante main du géant. Ce dernier sourit de manière peu conventionnelle, amusée par les moues de la fille de joie. Il se leva à son tour, démontrant ainsi qu’il dominait la fille de plusieurs têtes. Il l’attira à lui et la fit prisonnière des ses bras puissants, avant de se pencher pour lui susurrer au creux de l’oreille quelques mots.

« Et vous avez une promesse à tenir, Dame Méav. Vous serez mon plus beau songe pour une nuit. »

Le ton employé était calme, mais l’amusement perçait quelque peu dans les propos du grand homme. La semi-elfe était une courtisane peu commune et Athicus devait bien l’avouer. Il jubilait de ses mines tantôt rieuses, tantôt boudeuses, de son comportement parfois enfantin, parfois terriblement féminin. Et ses courbes généreuses aidaient certainement à parfaire ce portrait peu usuel. Il relâcha son emprise et libéra la petite femme, la poussant légèrement en avant.

« Je vous suis, Dame. »

_________________

Je suis votre passé, votre présent, votre futur.
Je suis le seul maître de votre Destin.
Vous ne pourrez pas m'échapper ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au coeur de la basse ville   Mer 11 Mar 2009 - 12:30

Elle gloussa et le tira à elle à son tour lorsqu'il la poussa en avant. Ses yeux brillants jugèrent la différence de taille avant de se détourner, la main du géant toujours dans la sienne. Elle se dirigea vers les escaliers grinçants de l'auberge et lança un petit regard vers le tavernier qui haussa les épaules avant de retourner à ses occupations. Il était habitué, il n'avait rien à dire. Méav s'engagea alors dans un couloir sombre éclairé par quelques bougies puis poussa une porte de bois qui grinça sous l'effort. La pièce était propre malgré se que l'on pouvait croire. Normale puisque la petite courtisane y avait veillé. Elle était une habituée des lieux. Une habituée de partout en vérité. Et cette pièce était presque comme la sienne. Elle poussa alors délicatement son compagnon à l'intérieur, un drôle de sourire aux lèvres. Elle vérifia que personne ne les avait vu rentrer dans la chambre et referma la porte derrière elle, à clé.

" Votre plus beau songe oui "

Ses lèvres se posèrent sur celles d'Athicus, brulantes. Ses mains cherchèrent avec passion à découvrir chaque parcelle de son corps. Leur souffle haletant s'entremêlaient tandis que leur vêtements volaient à travers la pièce et sans ménagement l'elfe dirigea son géant de compagnon vers le lit. Ce lit qui cria durant toute la nuit sous le poids de leur corps enflammés.

=== La nuit passe ===

Au petit matin, Méav ouvrit ses grands yeux et les posèrent avec douceur sur son écuyer. Elle se releva sans faire de bruit et prit entre ses doigts délicat le pendentif à la pierre bleue, la monnaie qui avait permit à cet homme de découvrir les plaisirs fous d'une courtisane toute aussi folle sûrement. Elle l'attacha derrière son cou, puis se glissa en silence des draps. Elle s'approcha de la fenêtre et laissa son corps nu être baigné des rayons naissant du soleil. Elle s'étira alors comme un félin et s'habilla en silence. Lorsqu'elle eu finit d'attacher les tissus de ses vêtements, elle s'approcha d'Athicus et déposa un baisé sur son front puis sans autre formalité quitta la pièce pour disparaitre dans les rues des hommes.



- Topic clos (sauf si tu souhaites répondres quelque chose? ^^) -
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au coeur de la basse ville   

Revenir en haut Aller en bas
 

Au coeur de la basse ville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Le Nomade et la Lamia, auberge perdue dans la basse ville
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» daisy caniche x bichon 4 ans ( ta patte sur mon coeur)
» Le plan du Centre-ville de PAP devrait être confié à des Haitiens
» Haiti : Cazal une ville , une histoire
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prophétie Nordique  :: Chapitre 4-