AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les apparences peuvent être trompeuses... Pv Will Caydern

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les apparences peuvent être trompeuses... Pv Will Caydern   Lun 9 Mar 2009 - 18:21

    Onzième semaine de l'an 935
    Deuxième jour
    Crépuscule


    Le village d’Amirisha bourdonnait paisiblement, coulant sa vie tranquille de routine. La nuit approchait à pas lents et les échoppes fermaient une à une, refermant sur leurs fenêtres leurs volets de bois. Seuls restaient ouverts les auberges. Le feu crépitant dans l’âtre, un bon repas bien préparé, un lit moelleux et tendre pour dormir. Aaah que ne donnerait-on pas pour une nuit dans une auberge ?

    « On s’arrête là Alragan, ça me semble pas mal pour passer la nuit. »

    A quelques kilomètres de là, en bordure de la forêt d’Yswyllra, deux compagnons de route décidèrent de faire halte pour la nuit. Trop loin pour espérer arriver à l’auberge pour le dîner et trop proche pour faire demi-tour et arriver à temps pour le repas servi par Mjolln, le vieux fermier bougon qui leur avait offert l’hospitalité pour deux nuits. La jeune femme descendit lestement de cheval, jeta un regard alentour puis attacha sa monture à la branche solide d’un arbre. Une fois qu’elle lui eut enlevé la selle, elle bouchonna vigoureusement sa robe mouchetée de sueur jusqu’à ce que le poil soit sec et lustré. L’animal ronfla de plaisir sous les caresses que sa jeune maîtresse lui prodiguait en même temps. Un sourire étira ses lèvres fines.

    Ensuite la jeune itinérante s’occupa d’aller récupérer du bois et d’allumer un feu. Les nuits étaient particulièrement fraîches ces derniers temps. Elle avait entendu dire que la neige recouvrait l’ensemble du continent est. Heureusement elle, elle était à l’opposé. Selena n’aimait guère la neige, ou du moins elle l’aimait cependant la gêne qu’elle lui occasionnait dans ses déplacements et le peu de clientèle que cela lui amenait lors de ses soirées au coin du feu à conter des histoires faisaient que la venue des flocons blancs lui était désagréable.
    Avec l’habileté et la vitesse que procure l’habitude, la jeune femme fit un feu. Très vite il crépita et propagea sa chaleur et sa lumière autour de lui. Il était temps, la nuit était tombée plus vite qu’elle ne l’avait prévu. Elle avait surpris Selena dans le dos. Elle qui escomptait chasser un peu avant la tombée de la nuit. Raté.

    La nuit n’était pas extraordinaire ce soir là. D’épais nuages masquaient les étoiles et il n’y avait aucun vent, pas le moindre zéphyr pour les chasser de la voûte céleste. Tant pis se dit la jeune femme. S’asseyant près du feu, elle sortit de son sac de peau de fines lamelles de viandes et des fruits secs que lui avait offert Mjolln avant son départ. La gratitude bourrue du paysan faisait sourire Selena. Les deux s’appréciaient beaucoup mais étaient trop timides pour se l’avouer ou trop fiers.. Mâchouillant distraitement un morceau de viande séchée, Selena songea que ce vieil homme devait être le meilleur hôte qu’elle ait connu. Oh bien sûr elle était souvent bien accueillie. Les bardes étaient plutôt bien vus des populations du Gwendir. La jeune femme fronça les sourcils à l’évocation d’un souvenir un peu pénible. Celui d’une nuit passée en compagnie d’un jeune elfe. Non seulement elle s’était laissée charmée par ses beaux yeux mais en plus elle lui avait permis de caresser son corps, de s’enivrer de son parfum, de l’embrasser…


    ~ Assez.. ~

    Selena secoua ses longs cheveux blonds avec énervement. Elle n’eut pas le temps de réfléchir plus avant, Alragan renâcla avec inquiétude. La jeune barde bondit sur ses pieds et sans un bruit se dissimula dans l’ombre de l’arbre où était attaché son cheval. Elle n’était pas inquiète, ça non, juste prudente. Trop de fois, elle avait fait de mauvaises rencontres au coucher du soleil. Glissant son poignard hors de son fourreau, Selena tendit l’oreille et se perdit dans l’observation auditive du monde qui l’entourait, traquant le bruit d’une respiration infime, l’effleurement discret de pieds contre le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les apparences peuvent être trompeuses... Pv Will Caydern   Mer 11 Mar 2009 - 1:44

- On descend ici.
- Capitaine...
- On descend ici.


Will coupa le jeune homme d'un ton sec. Le pirate se retourna et fit le message au reste de l'équipage. Qu'il essaie de contester les décisions de la Capitaine une seule fois...

Bon, après tout, c'était le petit nouveau. Il s'y fera.
Ils s'étaient tous faits à l'idée que la jeune femme avait un caractère à tout épreuve et qu'elle ne se laisse pas marcher sur les pieds.

Oui, ils descendraient ici.
Oui, même si la clairière que Will avait choisie pour se poser était entourée seulement d'une mince bande d'arbres d'un côté.
Oui, même si de l'autre côté de cette mince bande d'arbres se trouvait un village humain.

Parce que la jeune femme désirait ardemment poser le pied à terre. Pas qu'elle fut lasse du ciel, non. Mais elle cherchait avidemment quelque chose et pensait peut-être trouver cette chose ici. Pas question d'en parler à l'équipage. Elle prétexterait un congé. Qu'ils passent trois jours au village s'ils le désirent. Qu'ils chassent, qu'ils nagent, qu'il courrent. Qu'ils fassent provision d'alcool. Qu'ils profitent de ces quelques heures qu'elle leur laissait, en autant qu'ils reviennent en un morceau. Sauf les deux petits nouveaux, qui restaient à bord pour surveiller l'embarcation. Car Will aussi profiterait de ces trois jours là.

Le soleil était loin à l'horizon. Parmi les nuages, on apercevait encore les dernières lueurs là-bas, à l'ouest. Une région que Will n'avait pas encore survolée. Peut-être après son passage ici. Ce serait intéressant. Et puis cela faisait plusieurs jours que rien de spécial n'était arrivé à l'équipage. À l'est, le rythme de la vie était ralentit par la neige qui s'était accumulée partout. Les gens préféraient, et avec raison, rester au chaud dans leurs demeures. La région était également hostile aux pirates du ciel...Les températures frigorifiantes les poussaient vers l'ouest, au climat un peu plus clément en ces temps. Un frisson courru le long de l'échine de Will. Les nuits sont très faiches, cependant.

Lorsque l'Aigle Noir reposa dans l'herbe haute, l'Amazone y sauta la première. La lune était haute et veillait sur le Gwendir. La végétation était dense. L'équipage suivit son Capitaine. Cette dernière leur donna les directives, leur demanda d'être prudents et de tous revenir en entier. Ils s'éparpillèrent, armés de torches pour s'éclairer et de leur sabre pour se défendre. L'un des hommes préparait son arc pour la chasse. Dans cette noirceur il ne risquait pas d'attrapper grand-chose...mais personne ne dit mot.

Will prit la direction du chemin bordant la forêt qu'elle avait aperçu du haut du ciel. Elle marcha quelques minutes parmi les arbres, finit par atteindre le chemin et se retrouva devant un feu et un cheval. Elle s'approcha de la bête, tendit le bras pour lui caresser l'échine.


- Hey là. Tu es tout seul toi? Qui laisserait une belle bête comme toi tout seul, comme ça?

Elle regarda autour et n'aperçut personne. Quelques effets personnels jonchaient sur le sol. Elle sortit une pomme de son sac et la lui offrit. Elle aurait beaucoup aimé avoir une telle monture, étant plus jeune. Elle resta debout à côté de l'animal, lui caressant la crinière.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les apparences peuvent être trompeuses... Pv Will Caydern   Sam 14 Mar 2009 - 14:54

    S’attendant à un son discret et involontaire de la part de l’inconnu, Selena sursauta brièvement lorsqu’une voix claire perça le silence de la nuit. Au vu des intonations délicates, c’était à coup sûr une femme. Nullement rassurée et toujours aussi méfiante, la demie-elfe émergea de l’ombre sans mot dire. Elle se trouvait derrière Alragan et l’inconnue était de l’autre côté, flattant son encolure noyée des ténèbres environnantes. Pour ne pas surprendre impunément l’étrangère, Selena laissa ses pieds racler légèrement sur le sol tendre de mousse et fit le tour de sa monture pour arriver en face de la jeune femme.

    Malgré l’obscurité mais grâce à la clarté du feu non loin, elle put détailler rapidement la personne devant elle. Assez grande, des proportions appréciables, une chevelure ondulée jusqu’aux épaules couleur noisette et deux grands yeux verts très expressifs, voilà ce que voyait Selena. Elle devina bien plus. La flamme émeraude qui brillait au fond des prunelles l’inconnue démentait la douceur des traits de son visage, elle devait avoir un caractère bien trempé. Elles allaient s’entendre alors songea la demie-elfe. Le maintien fier de ses épaules soulignait une certaine autorité naturelle que renforçait les muscles fins de son corps. Cette femme avait dû se battre pour obtenir ce qu’elle voulait et avait sûrement gagné.. En somme, elle mourrait d’envie de connaître cette étrangère.

    Selena se racla doucement la gorge pour éclaircir sa voix. Son regard rencontra deux émeraudes. Elle parla la première.


    « D’avance je te prie de m’excuser si je t’ai fait peur. Là n’était pas mon intention. »

    Elle la gratifia d’un sourire poli et chercha les quelques signes de surprise qu’elle lisait souvent sur les traits des personnes qu’elle rencontrait pour la première fois. Se répétant une énième fois ce qu’elle pensait à chaque fois ce moment là de la rencontre, elle accentua son sourire faisant briller son regard. Oui elle l’avait tutoyée. Non ça n’était pas un oubli de sa part. Oui ça n’était pas poli. Non elle ne s’excuserait pas. Selena n’avait jamais vouvoyé personne, pas même les personnalités hautes placées dans la hiérarchie de l’île. Ca n’était pas à cause d’un égo surdimensionné, loin de là. La jeune femme considérait seulement que la confiance s’installait plus rapidement lorsqu’on sautait l’étape du vouvoiement.

    « Alragan adore les pommes, tu as tapé dans le mille. »


    D’un regard elle désigna le jeune étalon cannelle puis sourit jusqu’à dévoiler ses dents. Les bardes étaient réputé(e)s pour leur bonne humeur. Selena ne faisait pas exception à la règle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les apparences peuvent être trompeuses... Pv Will Caydern   Dim 22 Mar 2009 - 15:03

De petits bruits de pas, discrets mais audibles, se firent entendre non loin des arbres. Will ne se retourna ni ne s'inquiéta. Un personne mal intentionnée aurait pris garde à ce que ses pas ne soit pas entendus. Et aux articles sur le sol, cette personne était seule. Si elle désirait combattre, elle ne serait probablement pas un défi de taille. La Capitaine continua donc à caresser l'échine du cheval, qui croquait goulûment sa pomme. Enfin, si on peut déterminer à quel point un cheval apprécie ce qu'il mange.

L'inconnu se trouva finalement devant elle. Ou devrait-on dire, l'inconnue. La lueur des flammes n'éclairait qu'un côté de son visage fin et lui donnait un air inquiétant. Cependant, la jeune femme de toute évidence humaine ne semblait pas menaçante du tout. Ses cheveux pâles tombaient négligemment, librement, sur ses épaules. Elle avait l'air sûre d'elle, déterminée et paisible à la fois.

- D’avance je te prie de m’excuser si je t’ai fait peur. Là n’était pas mon intention. Elle marqua une pause, désigna le cheval et ajouta: Alragan adore les pommes, tu as tapé dans le mille.

Will fut surprise de se faire tutoyer. Même les membres les plus anciens de son équipage la vouvoyaient. C'était une forme de respect. Un peu insultée de l'audace de l'inconnue, elle lui sourit tout de même, car elle ne semblait pas avoir fait cela par non-respect des bonnes manières. Elle semblait plutôt gentille et maintenant qu'elle appercevait les yeux de la jeune femme, Will y décela une lueur de curiosité. Et de bonne humeur. Mais ça elle le remarqua surtout à son sourire enthousiaste.


- Eh bien tu m'en vois bien heureuse. Il est très beau, ce cheval. Alragan, tu dis? c'est un joli nom.

Will lui sourit à son tour, puis lui tendit la main.

- Je m'appelle Will, Will Caydern.

Elle retira son tricorne, replaça ses boucles noisette qui lui étaient tombées dans le visage, hésita puis replaça le couvre-chef sur sa tête. Les présentations n'avaient jamais été son point fort. Passant la plupart de son temps avec les nuages et son équipage, elle ne rencontrait pas souvent de gens. Elle venait souvent sur le sol, mais revoyait toujours les mêmes personnes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les apparences peuvent être trompeuses... Pv Will Caydern   Ven 27 Mar 2009 - 7:26

    L’inconnue lui sourit à son tour.

    - Eh bien tu m'en vois bien heureuse. Il est très beau, ce cheval. Alragan, tu dis? C’est un joli nom.

    Selena acquiesça avec chaleur. Dans le langage elfique Alragan signifiait « Petit cheval de cœur ». La jeune barde trouvait que cette appellation collait parfaitement au caractère du petit étalon cannelle. Il était fougueux, parfois joueur mais lui obéissait au doigt et à l’œil. La monture dont rêvaient bon nombre de gens. Selena était fière de lui et aussi du prix qu’elle avait mis pour l’acquérir. Il était en tout point irréprochable.
    L’étrangère lui tendit soudainement la main. La demi-elfe sursauta à demie, perdue dans ses pensées puis glissa ses doigts fins dans ceux de la femme.


    - Je m'appelle Will, Will Caydern.
    - Selena Dalwën.

    Les deux femmes échangèrent un sourire puis Will replaça le tricorne sombre sur ses boucles couleur noisette. Selena ne put s’empêcher de lui trouver un certain charme avec ses yeux verts très expressifs et sa cascade de cheveux châtains. La vision du tricorne l’intrigua et la fit s’interroger sur la profession de cette femme. Selena se posa aussi la question de savoir si Will était une amazone ou non. Sa taille était supérieure à la sienne, il émanait de ses gestes une puissance mêlé de vitesse et elle portait à sa hanche une épée impressionnante rangée dans son fourreau, bien à l’abri.

    Selena observa une minute son interlocutrice puis finit par céder à son hospitalité naturelle. D’une voix douce et rassurante, elle proposa à Will :


    - Je n’ai pas encore terminé de manger. Souhaites-tu te joindre à moi ?

    D’un sourire, elle l’invita à répondre. Cette femme l’intriguait beaucoup et Selena, friande d’histoires des autres peuples, était prête à passer une nuit complète sans dormir juste pour entendre le récit de la vie de Will. Elle lisait dans ses yeux une histoire qui promettait d’être passionnante et la demi-elfe avait hâte de l’écouter. Cela lui rappelait quand, suite à la mort de sa mère, son père la prenait sur ses épaules et l’emmenait dans les forêts bordant la frontière avec le monde elfique. Là, assis contre le tronc large et rassurant des hauts arbres il lui racontait les histoires des peuples, du Gwendir. Savait-il déjà à cette époque la vocation qui naissait dans le cœur de sa fille au sang mêlé ? Selena aurait juré que oui. Elrohir avait comme un sixième sens avec les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les apparences peuvent être trompeuses... Pv Will Caydern   Lun 6 Avr 2009 - 0:01

Les silences ne gênaient pas la Capitaine. Elle soutint le regard de son interlocutrice alors que celui de cette dernière semblait vouloir percer l'enveloppe corporelle de Will pour trouver son âme. Elle se sentait observée par des dizaines de globes oculaires, pourtant Selena et elle étaient seules et Alragan était le seul autre être vivant avec elles. Il émanait tant de charisme, de sagesse et de curiosité de la jeune femme que Will était impressionnée.

- Je n’ai pas encore terminé de manger. Souhaites-tu te joindre à moi ?

Après tout, pourquoi pas. Quelques minutes auparavant, son estomac grondait et réclamait bectance. Elle avait refusé de dîner avec l'équipage, et s'était reclue dans sa cabine richement décorée. Car oui, la femme en elle était ressortie au moment de décorer cette petite pièce qui constituait le seul endroit où elle pouvait être absolument solitaire. Les membres de l'équipage avait pour ordre formel de ne pas y entrer, ni d'y déranger la Capitaine lorsqu'elle y était, sauf en cas d'extrême urgence. C'est là qu'elle avait décidé que l'Aigle Noir se poserait ce soir.


- Volontiers. Je meurs de faim. Mais enfin, je ne veux pas m'imposer non plus, je ne voudrais pas que tu épuises tes vivres pour une pure inconnue...

Sur ce, elle sortit deux autres pommes de sa besace.

- Bon, c'est là toute la contribution que je peux faire à ce repas...

Son estomac lui rappela le repas qu'elle aurait pu avoir si, tout entêtée qu'elle était, elle avait dîné avec ses hommes. De la volaille, oui, du poulet, du faisan, ils en avaient rarement. Il avait fallu développer toute une technique pour harponner de petites proies dans les fermes et les prés, du haut du ciel. Cette journée-là, deux des jeunes avaient attrapé trois lièvres, cinq poules et deux faisans. Ça faisait changement du boeuf salé et des légumes racines des jours maigres.

Sur ces pensées qu'elle regrettait, elle fit un pas en direction du feu, puis s'assoya tout près, les jambes croisées. Elle retira sa rapière de son fourreau, la posa à coté d'elle. Ce faisant, elle regarda aux alentours et fut surprise de constater qu'aucune arme n'était visible. Quelle imprudente. Voyager seule et sans moyens de défense? Elle fit part de ses pensées à Selena.


- Tu sais, ça peut être dangereux de voyager seule et sans armes...aussi téméraire sois-tu, je ne crois pas que c'est très prudent de la part d'une jeune femme. Qu'aurais-tu fait si j'avais été un brigand armé jusqu'aux dents avec pour seule intention de te dépouiller de tes effets, te ligoter et te vendre à un marchant d'esclave?

Elle sourit à ces dramatisations.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les apparences peuvent être trompeuses... Pv Will Caydern   Dim 12 Avr 2009 - 18:05

    Le sourire de Selena s’élargit lorsque la jeune femme accepta de partager son repas. Elle ne serait pas seule ce soir et elle aurait peut-être, voir sûrement, l’occasion de nouer une nouvelle amitié. Will sortit deux pommes de sa besace. Une légère teinte rose colorait le haut de ses pommettes. Elle semblait mal à l’aise, avait-elle peur d’être de trop dans l’univers de la demie-elfe ? C’était à tort car Selena était ravie de faire sa connaissance.

    Elle rejoignit Will près du feu. Cette dernière observait les alentours avec attention. Quelque chose devait la surprendre car elle ouvrit la bouche et fit part de son étonnement à Selena.


    « Tu sais, ça peut être dangereux de voyager seule et sans armes...aussi téméraire sois-tu, je ne crois pas que c'est très prudent de la part d'une jeune femme. Qu'aurais-tu fait si j'avais été un brigand armé jusqu'aux dents avec pour seule intention de te dépouiller de tes effets, te ligoter et te vendre à un marchant d'esclave? »

    La jeune femme fit mine de réfléchir. A vrai dire elle avait déjà la réponse à la question de Will mais préférait la laisser chercher quelques secondes de plus. L’apparence fragile et innocente de Selena lui avait souvent sauvé la vie. Car derrière ce masque soigneusement travaillé se cachait une redoutable combattante qui n’excellait peut-être pas dans tous les arts de combats mais n’était pour autant pas la seule à compter ses blessures à l’issue d’une attaque. Ce côté guerrier de sa personnalité déplaisait fortement à la guilde des bardes qui prônait le pacifisme et le combat des mots. A cela, Selena répliquait que tout attentif que l’on pouvait être, si l’autre avait décidé de vous tuer, il ne prêterait aucune attention à vos supplications. C’est pourquoi elle s’était entraînée dure afin d’être capable de se défendre dans n’importe quelle situation.

    La réponse lui vint donc naturellement, comme si la question lui avait déjà été posée des centaines de fois.


    « Imprudent est celui qui s’arrête au paraître et ne regarde pas l’Être. »

    Et en même temps qu’elle répondait à Will, sa main glissa le long de sa cuisse et dévoila sa peau de neige. La lumière des flammes accrocha l’acier brillant du poignard. La vision disparut aussitôt qu’elle était apparue. Mais Selena n’en avait pas terminé avec ses surprises. Feignant de masser sa nuque, elle détendit ses doigts de l’autre côté. Logés entre ses phalanges, brillaient des croissants d’argent. Innocents. Mortels. Comme elle avait fait pour la lame attachée le long de sa cuisse, la jeune femme fit disparaître les croissants d’acier derrière sa nuque et adressa un sourire entendu à Will.

    Comme si elle considérait que la discussion à propos de ses moyens de défense était close, Selena attrapa une tranche de viande séchée qu’elle maria à un morceau de fromage. Le mélange était à la fois doux et salé. L’onctuosité du fromage enrobait l’acidité de la viande salée et rendait le tout succulent. La jeune femme se lécha les doigts de contentement. S’intéressant à nouveau à Will, elle sentit une vague de questions envahir son esprit. Elle choisit de la laisser déferler sous la forme d’un petit jeu.


    « Tu veux bien jouer avec moi ? Je te pose une question, ensuite c’est à toi de m’en poser une, puis de nouveau à moi et ainsi de suite. J’aime bien connaître la vie des gens que je rencontre, surtout lorsqu’ils sont aussi prévenants que toi ! »

    En effet Will faisait maintenant partie des quelques personnes qui s’inquiétaient pour elle. Selena n’en connaissait pas la raison, cela l’agaçait parfois mais elle ne pouvait blâmer les gens de s’inquiéter pour elle. C’aurait-été bien mal les remercier.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les apparences peuvent être trompeuses... Pv Will Caydern   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les apparences peuvent être trompeuses... Pv Will Caydern

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Samuel "Sam" Fisher ? les amis peuvent être pire que les ennemis ?
» Deux Sociopathes peuvent-elles s'entendre? PV Amaryllis
» Parfois, les plus beaux sourires peuvent cacher de grands secrets, les plus beaux yeux peuvent avoir pleuré durant des heures et les coeurs les plus purs peuvent avoir souffert de grandes peines.. Feat Bambi, Wasoo, Canada and Pompom
» [Jour 3] Certains mots peuvent en cacher d'autres.
» weronika ? Heureux les cœurs qui peuvent plier, car ils ne seront jamais brisés. Heureux les cœurs qui peuvent crier car ils seront heureux. Mais le sont-ils vraiment ? Car un cœur qui n’est pas brisé ne peut pas guérir...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prophétie Nordique  :: Chapitre 4-