AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Repos après une poursuite [PV Mazarroc Dranor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Repos après une poursuite [PV Mazarroc Dranor]   Dim 26 Avr 2009 - 13:21

5ème jour
11ème semaine de l’an 835
Fin d’après-midi



Repos après une poursuite



Cela faisait maintenant deux jours qu’Atlik pourchassait des troupes humaines. Elles s’étaient aventurées dans l’Infernales et Atlik avait été désigné pour les chasser. Cela avait pris plus de temps que prévu, les troupes humaines étant à cheval tandis que les hommes d’Atlik à pied. Mais les humains n’avaient pas la même connaissance du terrain qu’Atlik. Il les avait entrainés prés d’une rivière où il était nécessaire de prendre un bac pour traverser. Il avait fait le tour et attendait donc les humains de pied ferme.

Cachés dans les buissons, les Ombres étaient presque invisibles. Quand le bac accosta et que le premier homme posa le pied à terre, ce qu’il vit était une route rectiligne qui montait au sommet d’une colline. Il y avait aussi un carrefour où les hommes d’Atlik les attendaient. En haut de la colline, il y avait des troncs d’arbres près à tomber. D’un coup d’épée un ombre trancha la corde qui les retenait. Les humains se précipitèrent dans les allées à droite et à gauche quand ils virent les troncs d’arbres qui descendaient de la colline. Epée à la main, les hommes d’Atlik les massacrèrent tous, aucune survivant.

Après ce joyeux massacre, l’air était rempli de l’odeur de cadavres brulés. Le jour commençait à tomber, ils s’éloignèrent des cadavres pour trouver un endroit où monter un campement. Ils trouvèrent un endroit où camper près du village de Vebrindil, leur traque les avait vraiment menés loin. C’était une petite clairière entourée d’arbres, il n’y avait qu’un mince passage entre les arbres pour passer. A plus de 2 personnes, c’était impossible. Il n’aurait aucun mal à se protéger des attaques ennemies. Atlik fit le tour du campement en distribuant à droite et à gauche divers ordres, aller chercher de l’eau, monter les tentes, distribuer les tours de gardes. Après ce rituel, il réunit tous ses hommes pour leur dire les consignes.

« Bon, la traque a été épuisante pour tous le monde. Mais on est près de la frontière des Orthodoxes, je veux que personne ne quitte le campement sans mon accord, les balades dans la forêt sont interdites. On va faire 4 tours de gardes avec 5 personnes à chaque fois. Vous changerez au bout de 4 heures. Je veux 2 gardes près de l’entrée, si il y a le moindre souci, prévenez moi. Je serai dans ma tente. »


Il se dirigea vers sa tente pour prendre un bain, il était harassé. Courir après des ennemis était vraiment fatiguant, enfin, maintenant il allait pouvoir se reposer. Mais cette accalmie ne dura pas longtemps. En effet, quelqu’un se déplaçait dans les buissons. Sans doute un voleur, il sortit de son bain puis alla vers la masse mouvante par son angle mort. Il s’approcha tout doucement puis l’agrippa violemment par l’épaule.

« Qu’est ce que tu fais ici, chenapan ? »
Revenir en haut Aller en bas
Mazarroc Dranor
Gwendirien
avatar


Masculin Nombre de messages : 66
Age : 24
Clan : Ombre
Fonction : Soldat
Date d'inscription : 21/05/2008

MessageSujet: Re: Repos après une poursuite [PV Mazarroc Dranor]   Dim 3 Mai 2009 - 16:07

Suite à cette étrange visite nocturne, Mazarroc décida de quitter la ville avant l’aube et de se diriger vers la ville de Vebrindil où il serait enfin de retour dans le pays de son peuple. Ainsi il pourrait prendre la direction de la capitale plus tranquillement. Etant donné qu’il avait rangé ses affaires avant le souper et qu’il avait déjà régler le tenancier, il put prendre la route peu de temps après s’être levé. Il avait tout de même pris le temps de faire une petite toilette mais n’ayant toujours pas pris le temps de se couper les cheveux, il les attacha en queue de guerrier. Il prit soin de se revêtir de sa longue cape afin de gagner en discrétion et elle l’abriterait convenablement contre le froid qu’il rencontrera le long de son chemin. Ainsi paré, son balluchon sur l’épaule, il jeta un dernier regard à cette splendide ville qu’était Himiria avec son architecture si atypique puis il quitta la route pour s’enfoncer dans la forêt. Comme à son habitude, il préférait progresser en dehors des sentiers battus surtout qu’il avait entendu des rumeurs comme quoi des escarmouches humaines avaient lieu dans les environs laissant ainsi une plus grande liberté aux brigands.

La journée était déjà bien avancée lorsqu’il tomba sur la piste d’un petit troupeau de cerfs, il ne mis pas longtemps à les débusquer, les arbres étant assez parsemés dans cette région envahi par les arbustes et les buissons requérant de moins grandes quantités de minéraux et d’eau. Il s’accroupit, prit son arc, encocha une flèche quand soudain une main vint s’abattre sur son épaule le faisant légèrement sursauté. Légèrement fatigué et concentré sur sa chasse, il n’avait pas prêté attention à ce qui se passait alentour et plus particulièrement au campement qui semblait s’être installé non loin d’après les bruits qui lui parvenaient désormais.


Qu’est ce que tu fais ici, chenapan ? Demanda l’homme d’une voix forte et ferme.

Mazarroc se leva d’un mouvement souple, l’arc toujours dans sa main, il fit face à son interlocuteur qui ne mesurait pas loin d’une tête de moins et de carrure assez longiligne pour un homme d’arme. Malgré cette apparence, sa posture et son regard suffisait à savoir qu’il avait combattu de nombreuses fois et entre autre une récemment. Il fallait donc qu’il reste sur le qui vive même si sans l’ombre d’un doute cette homme était de son peuple et s’il n’avait pas déserté, il était aussi de l’armée régulière.


Je chassais comme vous pouvez le voir.

L’homme jeta un coup d’œil à son arc et à la flèche qui y était encore encoché, son corps sembla légèrement se relâché mais on pouvait encore sortir la méfiance qu’il avait à son égard. Il décida donc de monter qu’il n’était pas une menace et remit son arc à l’épaule ainsi que la flèche dans son carquois tout en continuant de parler.

Mais il semblerait que ma proie est fuit.
Excusez moi mais seriez-vous dans le coin à cause des humains qui sembleraient se balader dans la région ?


Le soldat prit le temps de le jauger du regard avant de répondre.

_________________



Dernière édition par Mazarroc Dranor le Mar 12 Mai 2009 - 20:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwendir.bbactif.com/neutres-f133/mazarroc-dranor-t208.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repos après une poursuite [PV Mazarroc Dranor]   Mar 12 Mai 2009 - 17:15

On ne pouvait pas savoir lequel des deux était le plus surpris. Atlik s’attendait à une personne qu’une ombre. Il n’avait rien remarqué avec la longue cape de l’homme, d’une carrure très différente à celles des ombres habituels. Mieux valait être dans son camp qu’être son ennemie. Atlik resta sur ses gardes, une habitude de soldat qu’il n’a jamais sut se défaire. Une bonne habitude en sorte mais vraiment malpolie.

Je chassais comme vous pouvez le voir, dit d’un ton calme l’homme.

« Vraiment, je ne me doutais pas qu’il restait du gibier. Vous voyez la fumée là-bas ? Ce sont des cadavres d’humains qui brulent, la poursuite aurait du les faire fuirent. Ce n’était pas joli à voir, j’y étais. Enfin, je dois vous embêter avec mes histoires. »

Il avait espéré que l’homme aurait changé son attitude mais rien n’y fit. Il ne cilla point, ne se dérida point non plus. Puis il rangea son arc, Atlik lâcha un mince soupir. Il n’aimait pas ces genres de situations où il ne pouvait pas parler tranquillement. L’étranger, il ne s’était toujours pas présenté ni Atlik d’ailleurs. Puis l’étranger comme Atlik l’appelait désormais, le questionna sur sa présence.

« Oui, j’ai été envoyé par les ombres pour chasser les humains de notre pays. Mieux vaut ne pas rester dans les parages, ils ne sont pas surs et les arbres ont des oreilles. Venez dans mon camp, il fait bientôt nuit et vous pourrez y passer la nuit. »

Il reprit le passage dans les fourrées qu’il avait déjà pris. Puis il alla dans sa tente avec l’étranger.

« Pendant que j’y pense, je ne me suis toujours pas présenté. Je me nomme Atlik Perado et sergent de cette unité. Si vous avez besoin de quelque chose, je suis là pour. Dites le à Janus, celui qui est devant la porte et il me le fera savoir. »

[Hrp: Désolé pour le post mais là je suis en "vacances" dans ma tête, je ferai un meilleur post après.]
Revenir en haut Aller en bas
Mazarroc Dranor
Gwendirien
avatar


Masculin Nombre de messages : 66
Age : 24
Clan : Ombre
Fonction : Soldat
Date d'inscription : 21/05/2008

MessageSujet: Re: Repos après une poursuite [PV Mazarroc Dranor]   Sam 30 Mai 2009 - 7:18

Le soldat lui confirma qu’ils étaient dans la région pour chasser les humains s’aventurant sur le territoire des Ombres. Prudent, il lui demanda de le suivre dans sa tente mais chose étonnante, il lui proposa sur le ton de la conversation de passer la nuit au sein de leur campement. Mazarroc qui venait de passer maintenant de longues semaines à marcher à travers les forêts du continent s’empressa d’accepter l’invitation tout en suivant l’homme jusque devant sa tente. Il fut surpris de constater que seul quelques fourrés les séparait du campement alors qu’il ne l’avait pas remarqué.

J’accepte volontiers votre offre, cela fait un moment que je n’ai pas dormi à poing fermé.

Mazarroc se relâcha en entrant dans la tente où il fut heureux de trouver deux petits sièges pliables. Il s’assit sur l’un d’eux et attendit que son interlocuteur le rejoigne. Il se tenait toujours dans l’encadrement de la porte entrain de discuter avec un homme et d’après ce qu’il pouvait observer celui-ci semblait montrer une certaine déférence à l’égard du soldat qu’il avait rencontré et au vu de la composition de la tente, il déduit que cet homme devait être le sergent de cette compagnie. Il le rejoigna rapidement et se présenta en confirmant le fait qu’il était sergent de cette escouade. De plus, il lui proposa de l’aider, enfin s’il en avait besoin. Mazarroc attendit qu’il ait fini avant de se présenter à son tour.

Excusez-moi, j’ai été surpris de votre présence. Je suis Mazarroc Dranor et je me dirige actuellement vers la capitale afin de m’engager en tant que soldat.

L’homme sembla réagir à ces derniers mots, Mazarroc ne poursuivit pas son discours préférant d’abord voir la réaction du sergent. Il se laissa légèrement partir en arrière et détendu, il afficha un sourire. Puis il se rappela qu’il portait toujours sa longue cape le couvrant de la tête au pied. Il l’enleva donc et la posa à coté de lui avant de revenir à son interlocuteur.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwendir.bbactif.com/neutres-f133/mazarroc-dranor-t208.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Repos après une poursuite [PV Mazarroc Dranor]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Repos après une poursuite [PV Mazarroc Dranor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Repos après un long voyage
» Repos après un dur labeur ~
» Les Américains ne pourront pas changer la donne à Cuba après Castro.
» MON REPOS 50 CARREFOUR!!! SOS!
» Perte des points en dextérité après Up
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prophétie Nordique  :: Chapitre 4-