AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Au détour d'une rue....[Eliana *]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Au détour d'une rue....[Eliana *]   Jeu 21 Jan 2010 - 21:27

Deuxième Jour,
Treizième semaine de l'an 835,
Début de soirée



L’air était frais, le soleil se couchait petit à petit, laissant dansaient une dernière fois ses rayons sur la cité d’Isandil. Les commerces fermaient au fur et à mesure, la ville n’allait pas tarder à s’endormir. Il resterait sûrement quelques fêtards, pour aller boire un coup et finir ivre tombant dans les égouts.
La jeune princesse connaissait quelque peu cette cité, elle était venue y chercher refuge pendant quelque temps après l'enlèvement de la jeune noble Elianä Aziel'Da auquel Aelalia avait assisté dans la cité humaine d'Yswllyra. Elle n’avait pas été très efficace, il faut dire qu’elle avait d’autre chose en tête. Son frère, sa « fuite » si on pouvait le nommer ainsi, son peuple, sa mère. Tant de chose qui se bousculait dans sa tête, trop pour réveiller l’animal qui dormait en elle. Malgré cela, elle avait quand même pu apercevoir, le kidnappeur, un elfe d’après son regard perçant. Allez savoir pourquoi, elle était allée demander de l’aide au Seigneur Nordique, mais qu’elle idiote elle pouvait être…

Bref, le soleil était sur le point de disparaitre, il fallait qu’elle trouve un endroit ou se réfugier ou bien qu’elle prenne forme animal pour être plus tranquille dans les bois. Avant de ce décider, elle continua d’errer dans les rues de la cité, l’esprit perdu dans les nuages ou du moins loin d’ici. Son frère lui revint à l’esprit, il lui manquait beaucoup, Nillviem prince solitaire tel son totem. Il avait voulu la suivre, elle avait refusé, d’eux deux, il était celui qui comprenait le mieux le peuple, sage et réfléchie, elle savait qu’il ferait tout pour protéger les siens. Aelalia quand à elle, n’avait pas cette étoffe de reine, trop sauvageonne et trop sensible. Il fallait qu’elle le revoit, ne serait-ce que pour lui dire que tout va bien et parce qu’il est son frère, il fait donc partie d’elle.

Elle s’arrêta de marcher, sortant brusquement de sa rêverie, une silhouette familière attira son attention. Avec son regard perçant, elle aurait été capable de reconnaitre n’importe qui même de dos. Cette silhouette féminine à l’allure noble, elle l’avait déjà vu. Avec discrétion, elle s’approcha de la connaissance en question, tendant la main pour lui effleurer l’épaule.


«On ne se serait pas déjà vu ? »


Dernière édition par Aelalia Fenril le Jeu 21 Jan 2010 - 21:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elianä Aziel'Da
¤ Modératrice Sadique ¤ Sainte nitouche
avatar


Féminin Nombre de messages : 1211
Age : 28
Age : 21 ans
Clan : Ombre - Neutre
Fonction : Noble - Erudite
Date d'inscription : 17/08/2008

MessageSujet: Re: Au détour d'une rue....[Eliana *]   Sam 23 Jan 2010 - 13:59

Installée à une table surchargée de livres et parchemins, Elianä était toute entière concentrée à écouter un vieil Ombre, propriétaire d'une petite librairie dans le centre de la ville, qui lui expliquer de quelle manière il avait réussit à rassembler tous les écrits qui étaient sagement rangés sur les étagères.

Comme tous les enfants de Snotra, le vieil homme avait un savoir qui semblait inépuisable, faisant honneur à la déesse et Elianä, comme à chaque fois qu'elle se trouvait en présence d'un érudit qui avait un talent indéniable de conteur, rester béate devant lui, buvant ses paroles, au sens figuré du terme. Quoi qu'au sens propre pouvait aussi être vrai pour quelqu'un qui l'observait. Penchée en avant, tenant serré un parchemin entre ses petites mains, elle donnait l'impression de vouloir se fondre en l'Ombre en face d'elle.

Et le temps défilait. Encore.

Dans la tête de la jeune noble, le temps s'arrêtait dès qu'elle commençait à lire, mais ce n'était pas le cas, elle s'en rendait compte dès qu'on lui annonçait qu'elle était en retard pour telle ou telle sortie ou quand Elönia venait la tirer de sa chambre en se moquant gentimment de sa tête de linotte de petite sœur. Cette fois, un léger toussotement l'obligea à lever la tête vers la source du bruit. La vieille servante qui l'avait accompagné, bien que souriante face à la cadette de la famille qu'elle connaissait bien, lui rappela malgré tout que le soleil commençait déjà -et Elianä sourit à ce petit mot- à se coucher et qu'il était peut-être temps de penser à reprendre le chemin du retour.

La jeune fille avait à contrecœur abandonné son siège, posant sur la table quelques pièces pour payer le livre qu'elle tenait maintenant entre ses mains. Les effusions de remerciement de la noble durèrent jusqu'à ce que la servante la rappelle une nouvelle fois à l'ordre et Elianä, coupée dans son élan, ne put que rougir de son manque d'empressement à rentrer chez elle. Après un dernier au revoir et un geste de la main, elle quitta tout de même l'échoppe, bien contente de son après-midi. Il lui en fallait bien peu pour la rendre heureuse, un livre et un Ombre sympathique suffisait généralement, même si sa mère ne le comprendrait surement pas. A l'idée du sermon qu'elle allait encore vivre, Elianä ne put s'empêcher de sourire. Chère maman. En fait, elle s'ennuierait vite sans sa plus jeune fille. Après qui pourrait-elle soupirer si Eli ne mettait pas autant d'application à oublier les recommandations maternelles ?

Sans avoir sentit approcher la présence derrière elle, Elianä ne put retenir un sursaut, vestige de son enlèvement et de sa séquestration en terres humaines. Elle se retourna comme si elle avait Loki lui-même derrière elle et, quand elle reconnut Aelalia, rit de sa stupidité.

- Je crains que oui, Princesse !

La servante les regardait étrangement, ne comprenant rien à la subite gaité de sa protégée, puis à cette façon de nommer la nouvelle venue. Une princesse ?!
De son côté, Elianä était soulagée de rencontrer Aelalia, cela faisait maintenant un moment qu'elle ne l'avait vu pour savoir comment elle allait. La noble avait appris que la princesse druidique avait été voir Ardiosis Bennefoy suite à son enlèvement et que le Parjure n'avait pas été le plus obligeant qu'il soit. Aussi la jeune fille s'était-elle inquiétée pour sa jeune amie. Alors la voir apparaître ici, à Isandil...!

- Comment allez-vous ? Il s'est passé tellement de chose depuis que nous avons été séparées que j'ai l'impression de notre dernière rencontre date d'il y a des années !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwendir.bbactif.com/neutres-f133/eliana-aziel-da-t380.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au détour d'une rue....[Eliana *]   Dim 24 Jan 2010 - 20:43

- Comment allez-vous ? Il s'est passé tellement de chose depuis que nous avons été séparées que j'ai l'impression de notre dernière rencontre date d'il y a des années !

« Je vais bien ! Mais c’est une question qu’il faut plutôt vous poser à vous ? J’espère que votre retour s’est passé dans les meilleures conditions. »

Il faut dire, il est vrai, que la rencontre avait été assez brève et hors du commun. Un enlèvement et tout ce qui s’en suit, enfin bref. Elle ne connaissait pas bien la jeune noble, du fait qu’elles n’aient pas eu le temps de faire connaissance quand on connait la situation. Cette fois-ci les circonstances seraient plus adéquates et moins houleuses pour une rencontre. Aelalia vit le regard interrogateur de la servante de la jeune femme, elle lui fit un sourire angélique, à en croire sa réaction, elle ne devait pas avoir l’habitude de voir des personnalités royales. Aelalia quand à elle se fichait de son titre qui à son goût était plus un fardeau qu’un cadeau, il lui conférait des devoirs dont elle se serait bien passée.

La jeune princesse aspirait à une vie plus libre, à faire ce que bon lui semble, sans personne pour la juger ou lui dicter sa conduite, avoir toujours une gouvernante sur le dos pour lui rappeler l’étiquette et le fait qu’elle soit une princesse. Le fait qu’un règlement régisse sa vie ne lui plaisait pas et ne lui convenait plus.

La nuit commençait à arriver, et la jeune princesse voyait bien que la servante de la jeune Aziel’Da s’impatientait. Il est vrai que la garde autour de la jeune femme avait du être renforcé, elle regarda autour d’elle, cette fois-ci elle avait décidé de laisser tout ses sens en éveil, il vaut mieux prévenir que guérir. Aelalia ne voulait pas se faire avoir deux fois.


« Je crois que votre garde du corps s’impatiente. Voulez-vous que je vous accompagne jusqu’à votre demeure, j’ai tout mon temps, je ne suis point attendu. »
Revenir en haut Aller en bas
Elianä Aziel'Da
¤ Modératrice Sadique ¤ Sainte nitouche
avatar


Féminin Nombre de messages : 1211
Age : 28
Age : 21 ans
Clan : Ombre - Neutre
Fonction : Noble - Erudite
Date d'inscription : 17/08/2008

MessageSujet: Re: Au détour d'une rue....[Eliana *]   Lun 1 Fév 2010 - 22:22

Et à la question qu'Aelalia lui retourna, Elianä ne put s'empêcher de grimacer. Tout en noblesse bien sûr, mais malgré tout de telle manière que la princesse comprenne qu'il n'y avait rien de joyeux dans les derniers événements, ceux qui avaient suivis son départ pour Eray, pour trouver Morzan, l'envoyer à Yswllyra, l'obliger elle à se montrer odieuse envers lui... La noble arrêta là le cours de ses pensées, il ne servait à rien de remuer le passé. Ce qui était fait était fait.

- Dans de biens meilleures conditions, mais non pas sans quelques craintes.

Mais Elianä ne put s'empêcher de sourire quand elle s'aperçut que la Druide avait raison et que la vieille servante avait retrouvé tout son aplomb et s'impatientait en regardant de temps à autre le ciel qui se parait de ses couleurs de nuit.

- J'accepte avec plaisir que vous m'accompagniez, mais seulement si vous acceptez de partager la table de ma famille ce soir. Ma mère sera ravie d'accueillir une princesse chez elle, et vous me combleriez.

Après toutes ses péripéties qu'elles avaient vécues plus ou moins ensemble, il semblait logique à Elianä de présenter son amie aux siens. Nuls doutes que ses parents auraient à cœur de la remercier comme il se devait pour avoir contribué à sa manière à la libération de son père. Et cela présageait d'une excellente soirée... en plus d'une manière d'éviter un sermon maternel !

Ainsi suivies par l'Ombre silencieuse, la noble reprit sa marche, accompagnée d'Aelalia. Pour combler le silence jusqu'à ce qu'elles arrivent à la demeure familiale, Elianä entreprit de narrer -dans les grandes lignes- les différents bouleversements qu'elle avait vécu depuis qu'elles s'étaient retrouvées séparées à la capitale humaine.

- Le griffon appartenait à un mercenaire elfe, Dorian Llwendin. Il voulait obtenir une rançon, contre ma liberté... Ce qu'il n'a jamais eu, au final. Ce sont les soldats de mon père qui m'ont finalement retrouvé... et j'ai découvert qu'Ardiosis Bennefoy retenait mon père prisonnier. Mais je crois que vous connaissez déjà cette partie de l'histoire, commenta-t-elle tristement.

A chaque fois qu'elle repensait à ce triste épisode de son épopée chez les Humains, Elianä ne parvenait à étouffer cette peine qu'elle ressentait. Ce sentiment de culpabilité. Elle avait parfois du mal à regarder son père dans les yeux, depuis ce jour. Pourtant, il ne paraissait pas lui en vouloir, Kadarin Aziel'Da était égal à lui-même, ou peut-être plus protecteur envers elle, plus compréhensif, plus... aimant. Il n'avait jamais été très expressif, mais sa fille cadette ressentait comme un infime changement dans le comportement de son paternel.

- Mais notre roi est arrivé, grâce à vous, dit-elle en souriant à sa compagne. Et tout s'est arrangé d'un coup ! Je n'aurais pas fait mieux, à mon grand désarroi.

Eli se retint d'en dire plus, pour ne pas partir dans un monologue sur ces efforts désespérés pour obtenir une entrevue avec le Parjure ou la manière dont elle avait rabroué son seigneur. Rien qui n'intéresserait Aelalia, elle n'en doutait pas.

- Mais vous, comment se passe votre séjour à Eray ? Avez-vous décidé de ce que vous alliez faire plus tard ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwendir.bbactif.com/neutres-f133/eliana-aziel-da-t380.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au détour d'une rue....[Eliana *]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Au détour d'une rue....[Eliana *]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» Tour de Farce
» La Tour du Savoir
» Entre éthique politique et mauvais tour de la communauté internationale
» Tour du monde virtuel
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prophétie Nordique  :: Chapitre 6-