AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Message du Nord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Message du Nord   Lun 9 Juin 2008 - 18:25

An 835, 9ème semaine, jour 2, le matin




Sigyn avait revêtu une cape d'un blanc immaculé, assortie à son teint, alors qu'elle aurait fait paraître quiconque d'autre moins pâle. Mais la jeune femme semblait être née du givre même. Elle était apparue par un matin d'hiver, aux portes d'Yswllyra, s'exprimant plutôt bien, bien que toute jeune enfant, comme si elle avait connu bien plus d'hiver qu'elle n'en avait réellement vécu.

Elle fut rapidement remarquée. Car même si elle portait alors de sombres atours, désireuse de cacher l'éclat neigeux de sa chevelure, qui ne s'accordait pas avec ses grands yeux enfantins, il arrivait bien souvent qu'une mèche s'égara de sa cape ou que l'oeil fut surpris par la peau diaphane de ses mains d'albâtre.

Sigyn était douce de coeur et aspirait à la paix, mais elle avait une âme de fer, et savait s'affirmer lorsqu'il le savait. Elle avait la dureté et la froideur de la glace, qui se brise plutôt que de céder, et ne reçut rien de la vie dont elle n'eut du s'emparer aprement au préalable.

Ainsi Sigyn, à qui l'on prêtait une naissance plus que modeste mais certainement pas légitime, devint émissaire au royaume des hommes. Car bien qu'elle ne fut pas l'être le plus représentatif de sa race, elle ne prenait pas moins leur cause à coeur. On pouvait dire ce que l'on voulait des hommes et d'Ardiosis, c'était dans leur cour qu'elle avait trouvé refuge, et c'était désormais son devoir de les servir.

Elle fit preuve néanmoins d'humilité dans ses paroles, ayant conscience d'arriver parmi des gens frappés d'un deuil récent. Sans trop en faire. Tous murmuraient que c'était là l'oeuvre d'Ardiosis, mais tous aussi s'accordaient sur le fait que les défunts avaient désiré sa perte pour mériter leur sort. Elle ne pleurait personne, et certainement pas la reine druide. Elle se réjouissait tant en son coeur de l'échec de leur entreprise que son hypocrisie l'aurait blessée.

Mon seigneur, Ardiosis Bennefoy, m'envoie pour parler au nom des hommes. J'ai à parler à ton souverain, s'il daigne me recevoir.

Elle préférait préciser le motif de sa venue. Quitte à enfoncer des portes ouvertes. Elle n'était pas si humaine au premier regard, et il n'était pas si courant de mander des femmes en tant qu'émissaire.
Mais ses yeux de neige percé d'onyx, avait la furieuse manie de glacer le sang de ceux qui se risquaient à mettre en doute ses paroles.

Elle attendit donc, résolument, que lui parvienne la réponse du nouveau roi des druides.

Elle avait conscience que sa quête n'était pas une mission de routine. Et le protocole l'eut-il permis qu'elle aurait gardé la main sur la garde de sa dague, prête à bondir au moindre instant. Mais elle l'avait laissé, ainsi que sa jument, avant de pénétrer dans l'imposant bâtiment. Aussi il ne lui restait comme seul recours que ses vaines tentatives pour chasser complètement de son esprit, sa terreur d'être prise dans un piège de murailles et de bois, dont paradoxalement, seul le froid apaisait ses craintes. Les animaux qui l'épiaient ne l'effrayaient pas tant, pas plus que les druides, car au final, face au silence cruel de l'hiver qu'étaient-ils?

Même si je dois périr je n'aurais pas failli. Qu'importe leurs actes, je suis et reste dans mon droit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Message du Nord   Lun 9 Juin 2008 - 19:15

Voilà maintenant quelques jours que Galdor, nouveau Roi des Druides, avait pris ses fonctions. C'est pourquoi en cette matinée du deuxième jour de la neuvième semaine de l'an 835, le Monarque était réveillé.

Un Druide vint le chercher: une Humaine, mandée par Ardiosis lui-même, s'était présentée afin de le rencontrer. Elle avait à s'entretenir avec lui. Au fond, le serviteur n'y était pour rien, mais en venant le lui dire, il lui apportait une bien mauvaise nouvelle. Pire que ça, Galdor sentait que ce jour scellerait à jamais le destin du peuple Druide. Le nouveau Roi se leva de la chaise sur laquelle il était assis, se servit un verre de jus de raison qui se trouvait sur son bureau avait de répondre avec un ton faussement calme:

« Dites-lui que je vais la recevoir. Mettez-la à l'aise et faites venir nos meilleurs fruits ainsi que nos meilleures boissons pour l'émissaire du Seigneur du Nord. »

Une femme qui servait de messager? Galdor se doutait de la raison de la présence d'un émissaire en ses Terres, mais pourquoi le Seigneur Nordique avait-il dépêché une femme? Certainement pour qu'on ai pitié d'elle, certainement pour que sa tête ne finisse pas sur le bout d'un pieux. Mais, tout de même, c'était osé. Bien qu'au fond de lui, Galdor savait qu'Ardiosis n'avait pas fait cela au hasard...

Le Monarque avait prit la direction de la salle du conseil lorsqu'un conseiller vint le voir. Il lui exposa le fait qu'aller la voir seul ne serait pas prudent, qu'il ne fallait pas traîter avec les Humains et qu'on devait la tuer pendant que l'on pouvait. Galdor eut un léger sourire face à ces remarques.


« Voyez-vous, elle est l'une des émissaires du Seigneur Nordique. Dois-je vous rappeler qu'elle a le droit -et le devoir- d'être sur nos Terres pour nous informer de ce que son Roi a à nous dire. Mais Ardiosis n'est pas stupide. Il sait que s'il me tue, c'est la fille de Faldora qui prendra le pouvoir. Il ne puis comettre ce genre d'erreur s'il ne veut pas que la Résitance qui se mettrait apparemment en place se lève contre lui. »


Le Roi contourna le Ministre, non sans fierté, afin de se rendre dans la salle dans laquelle avait été conduit la messagère d'Ardiosis. Après quelques pas, mais de multiples questions retournées dans tous les sens dans le fond de sa tête, Galdor se présenta à l'émissaire, plus pâle que la neige.

« Je suis Galdor Fenril, Roi des Druides. Mettez à votre aise et soyez la Bienvenue en nos Terres. Je vous offre un toit ainsi que des couverts.
Quelle est la raison de votre venue? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Message du Nord   Lun 9 Juin 2008 - 19:45



Sigyn s'avança dans la pièce qu'on lui indiqua, créature de neige au regard implacable. Dans ses yeux brillaient l'arrogance de sa race, et si elle avait pressenti les pensées du nouveau roi à son égard, elle se serait cru un devoir d'aller quérir sa dague pour lui montrer que sa tête ne finirait certainement pas au bout d'une pique avant que quelques druides ne soient allés rejoindre la reine si cher à leur coeur. Et également que la pique avait intérêt à être d'un métal plus tranchant que l'acier de ses yeux.

Aussi se contenta-t-elle de venir dignement, et lorsqu'il entra, de saluer le monarque.

Il était fort peu probable que le roi Ardiosis ait vérifié l'arbre généalogique de Galdor avant d'envoyer quelqu'un -au final peu lui importait qui- lui porter un message. Mais fort à parier que s'il avait voulu sa mort, il se serait arrangé pour ne pas la signer de manière aussi claire.

Et l'eut-il voulu, que Sigyn aurait refusé de salir en même temps que ses mains l'honneur de son peuple. La reine était morte mais c'était une traîtresse. Ce roi sortait de nulle part certes, mais pas des jupes de la reine. De ce fait, aux yeux de Sigyn, il avait droit à une chance pour faire ses preuves. Pas deux.

Je vous remercie de votre accueil, répondit Sigyn d'une voix douce, à défaut d'être chaleureuse.
Mais je ne vous retiendrai que peu de temps.
Ardiosis Bennefoy, m'envoie, car il désire vous convier ainsi que ceux parmi les monarques du Gwendir qui lui restent fidèles, à Yswllyra, au jour sept de cette semaine.


On eut pu croire déceler de l'ironie dans les propos de Sigyn, comme si elle doutait fortement de la loyauté des-dits monarques. Mais dans ses yeux d'opale, ses sentiments étaient impénétrables.
Certes elle faisait preuve d'humilité et s'était inclinée devant Galdor. Mais droite comme un i, sculpté dans une glace plus pérenne que celle que forme l'hiver, son esprit lui ne plierait jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Message du Nord   Sam 9 Aoû 2008 - 11:19

Le Monarque des Druides fut attentif à la posture, aux paroles douces mais peu chaleureuses de l'émissaire. La jeune femme, qui était pourtant humaine, semblait dotée d'un sens de l'honneur à toute épreuve. Ce n'était pourtant, à ce que l'on raconte, pas la qualité principale des humains, qui ont été façonnés selon le modèle de Loki.

Aux dires de la jeune émissaire, faîte de glace, Galdor plongea son regard sur le paysage que laissait apercevoir l'une des fenêtres de la salle du Conseil. La neige jonchant le sol annonçait une saison Sombre et Cruelle. Dans le froid, les plus faibles voulant s'aventurer mourraient. Peut-être Galdor Fenril, actuel Roi des Druides, mourrait tel un faible à cette rencontre avec le Seigneur Nordique. Ou peut-être les fins du Seigneur étaient-ils plus nobles. Fenril reconcentra son regard sur l'émissaire.

« Dîtes à Ardiosis que j'en serais. »


Ses paroles avaient été prononcées lentement, sans crainte ni peur. Juste avec réflexion. Chacun des mots qu'il avait employé avaient été choisis. Utilisés pour le bien de son peuple, utilisés pour sa sauvegarde. Mais il ne savait pas réellement ce que voulait l'assassin des sept Monarques...

« Bien entendu, vous pourrez vous restaurer et vous reposer tant que vous le voudrez. Mes gardes vous accompagneront jusquà la frontière. Sait-on jamais ce que des fidèles de La Défunte Reine ferait. »


Le Roi tourna son regard et prit peu à peu direction vers la porte. Et, juste avant de la franchir, il se retourna vers la jeune femme.

" Mes conseillers vont venir vous conduire à un buffet qui vous a été installé. Je dois retourner à mes affaires. Si vous avez besoin de me parler, demandez à l'un de mes ministres. "

Et Galdor franchit le pas de la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Message du Nord   

Revenir en haut Aller en bas
 

Message du Nord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» OSCAR MALE X CANICHE 6 ANS . NORD 59 - ADOPTE
» On devrait mettre les gens du nord en quarantaine pour les empêcher d'entrer à
» Retour au pays du Sénateur du Nord-Est Rudolph Boulos
» Message from Barak Obama
» Pas de message d'activation
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prophétie Nordique  :: Chapitre 2-