AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une Petite Rencontre Matinale [Pv Lindra Naelind *]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mancinia Neflyr
Cavalière Mélancolique
avatar


Féminin Nombre de messages : 328
Age : 24
Age : 23 ans.
Clan : Résistante pour la Fière Patrie Amazone.
Fonction : Sergente - Ancienne Capitaine Amazone des Cuirassiers / Cavalerie Lourde.
Date d'inscription : 24/05/2008

MessageSujet: Une Petite Rencontre Matinale [Pv Lindra Naelind *]   Dim 21 Mar 2010 - 10:48

Quatrième Jour de la Quatorzième Semaine de l'An 835, matinée.
L'aurore se levait, vêtue de sa plus belle robe dont les couleurs chaudes menaçaient de brûler, mais à ce moment de la journée, une douce brise parfumée de fraîcheur balayait son visage de douces caresses, telle une promesse donnée pour une journée commençant sous le signe de la sérénité. Illuminant peu à peu le chemin devant la jeune Capitaine. Errer dans la ville n'était vraiment pas une partie de plaisir. Un enfer depuis peu, puisque Mancinia n'appréciait plus de se mêler aux habitants et leurs superstitions idiotes concernant la mystérieuse peste. Il faisait frais en cette matinée, jetant un voile sinistre sur les alentours. Toutes les accusations porter contre leur jeune Souveraine étaient parfois exagérée même si ces derniers temps, elles perdaient en intensité. Son Conseil avait été ravit qu'elle campe sur ses positions, mais il n'aurait jamais eut à en douter. Ses craintes étaient fondées, puisque que la veille, un Messager était venu avertir la Reine Calafas de son homologue Druidique était décédé après avoir contractée l'étrange maladie. Les deux pattes qu'ils étaient n'étaient donc pas à l'abri de la contamination, sur le plan animalier, c'était catastrophique mais si en plus, ils devaient rajoutés un bilan humain.

Inévitablement, ses pensées la ramenèrent vers sa jeune fille toute souriante encore ce matin alors qu'elle lui disait de passer une bonne journée. Son mari étant disparu, elle était la seule personne qui comptait encore pour qu'elle se batte. Ces cadets étaient assez grands maintenant, même si en tant qu'aînée, elle pensait à leur bien aussi. Mais à qui en parler exactement ? Si une Capitaine de l'armée doutait, c'était la chute assurée. C'était son humble avis. En vérité, peut - être que la personne avec qui elle devait discuter n'était pas présente en ces terres...C'est en s'arrêtant en pleine rue qu'elle prit la décision de faire demi - tour.

Le Temple de Freyja. Lieu saint de leur Déesse. Un endroit où d'ordinaire elle n'allait pas, surtout pour prier ! Mais tous les événements qui s'enchaînent lui indiquait qu'aller dans un lieu calme et reposant quelques instants, sans même s'adresser aux Dieux, suffirait à remettre ses idées en place. Bien qu'elle respectait les différentes cérémonies et y assistait, elle ne foulait jamais les marches du Temple de son plein gré. Mais il y a un début à tout. A croire que les récents évènements du Gwendir, qui liguaient les peuples les uns contre les autres avaient réussis à la dégoûter de la religion. Mais les malheurs qui s'abattait sur le Peuple qu'elle était sensé défendre devait la pousser à passer outre cela...Ce n'était ainsi pas un besoin de piété qu'elle désirait satisfaire en grimpant les marches du Temple, dans sa rutilante tenue militaire d'un bleu foncé. Il s'agissait plutôt d'un besoin de quiétude dans un temple probablement désert. Peut - être que Freyja entendrait ses paroles ? Son pas avait ralentit et était plus calme.

Elle s'attarda avec révérence devant la statue de pierre de Freyja. Elle s'agenouilla une fois devant, tête renversée et remplie d'humilité.

    Merveilleuse Déesse. Fait que je n'échoue pas dans ma fonction de mère et dans ma tâche de protection, que se soit envers ton peuple ou notre Souveraine.
Les yeux compatissants de la statue parurent lui sourire. Ce furent ces seules paroles mais elle resta encore ainsi quelques instants avant de ce relever doucement, époussetant sa tenue et s'apprêtait à retourner vers la sortie pour reprendre le cours de sa journée. Mais un bruit ce fit entendre derrière elle, gracieux et léger. Elle posa sa main sur la garde de son arme mais elle se rendit compte que rien ne pouvait lui être hostile en ce lieu sacré. Elle se retourna simplement vers la personne qu'elle soupçonna fortement être une Religieuse.

_________________

Mancinia Neflyr - Sergente Amazone des Cuirassiers.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwendir.bbactif.com/resistance-f131/mancinia-neflyr-t209.
Lindra Naelind
Gwendirien
avatar


Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 03/10/2008

MessageSujet: Re: Une Petite Rencontre Matinale [Pv Lindra Naelind *]   Lun 29 Mar 2010 - 20:51

Lindra se leva avec le sourire. Il n'avait pas raison particulière à cela, à part peut être le soleil qui tombait sur sous visage, lui chauffant légèrement la joue, alors qu'elle se réveillait. Une chose était sure, une fois sortie de ce lit ou elle se sentait bien, ce qui n'était pas toujours le cas en ces jours troublés, il faudrait encore et toujours s'activer. De nombreux amazones se rendait aux temples ces temps-ci, à cause de l'épidémie qui rongeait peu à peu le bétail, et il fallait s'assurer qu'il y ait toujours une présence dans la nef. En cette période de crise, la grande prêtresse avait décidé que les temples dans tout le pays resteraient ouvert à toute heure. Mais cela impliquait quelques changements dans le déroulement de la journée, d'autant plus que certaines des novices faisait parti de familles touchées par l'épidémie, et le moral n'était pas au plus beau pour les filles de Freyja. Néanmoins, il était de leur devoir de soutenir tout un chacun, avec constance et compréhension.

Finalement Lindra se décida à écarter les couvertures si agréables. Apres son petit rituel du matin, elle se rendit au réfectoire, ou elle put profiter d'un petit déjeuner quelque peu frugal, mais tout de même revigorant, il était encore tôt et la maison des prêtresses était en éveil, seuls quelques bruit feutrés se faisaient entendre. Une fois son repas terminé, la jeune femme se dirigea dans le bureau qui lui était réservé, une prêtresse l'aida à faire le point sur les différent temple, la plupart géraient plutôt bien la situation, mais il y avait toujours de petits problèmes logistiques qui se posaient. L'annonce au temple frontalier de la volonté des filles de Freyja à aider les enfants de Mani n'avait pas apparemment pas causé de remous, mais Lindra n'avait reçu qu'une lettre de la prêtresse qui gérait le temple depuis que l'annonce avait été faite.

Une fois cette étape achevée, Lindra se rendit au temple, elle avait un grand besoin de communier avec sa déesse, et les bruissements coutumiers de la nef avait un effet apaisant sur elle. Ses yeux clairs se tournaient vers chaque source de sons, alors qu'elle avançait sans aucune gène dans les couloir. Le temple était devenu son domaine, elle pouvait s'y diriger presque sans aucune aide, et chacune savait que lui proposer de la guider pouvait être pris comme une offense. Seules les novices se laissaient quelque fois avoir par le regard étrange de la jeune femme, qui regardaient que rarement sa direction.

Quoiqu'il en soit, Lindra entra sereinement dans le temple. Il était encore tôt et peu de bruit se fit entendre, seulement quelques chuchotements, le bruit des pas sur le sol, le crépitement d'un brasero. Elle s'avança doucement vers la grande statue et fit une génuflexion.

Grande mère, votre fille vous salue et vous demande de veiller comme toujours sur votre peuple.

Elle ne remarqua qu'alors que quelqu'un d'autre se trouvait prés de la statue, et au bruit métallique qui se fit entendre, ce devait être un soldat.

Bonjour à vous, j'espère que vous avez trouvé la paix que vous recherchiez dans la maison de notre mère, ou que peut-être je pourrais vous y aider.

Un doux sourire s'afficha sur le visage de la grande prêtresse, ce rayon de soleil lui avait vraiment fait le plus grand bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwendir.bbactif.com/resistance-f131/lindra-naelind-t431.h
Mancinia Neflyr
Cavalière Mélancolique
avatar


Féminin Nombre de messages : 328
Age : 24
Age : 23 ans.
Clan : Résistante pour la Fière Patrie Amazone.
Fonction : Sergente - Ancienne Capitaine Amazone des Cuirassiers / Cavalerie Lourde.
Date d'inscription : 24/05/2008

MessageSujet: Re: Une Petite Rencontre Matinale [Pv Lindra Naelind *]   Sam 3 Avr 2010 - 10:56

    Grande mère, votre fille vous salue et vous demande de veiller comme toujours sur votre peuple.
Pendant une fraction de seconde, Mancinia cru avoir affaire un à spectre venu des temps anciens tant la jeune femme qui se dessinait devant elle avait l'air entourée d'une aura mystique. Mais elle se ressaisit bien rapidement. C'était la Grande Prêtresse du Temple, Dame Lindra Naelind, que Mancinia trouva bien pieuse, qui venait faire son salut matinal à la Déesse Freyja qu'elle servait avec ferveur. Cela dit, la Capitaine ne savait comment l'exprimer, il y avait chez elle une certaine mélancolie. Cette dernière semblait être âgée d'une année ou deux en plus qu'elle mais au vue de sa carrure, elle supposa bien que cette dernière avait dû être envoyer au Temple par des parents déçus. Ce n'était que supposition bien entendu. Elle se releva précautionneusement et manqua sa sortie discrète quand cette jeune demoiselle tourna la tête vers elle :

    Bonjour à vous, j'espère que vous avez trouvé la paix que vous recherchiez dans la maison de notre mère, ou que peut - être je pourrais vous y aider ?
Un léger sourire illumina le visage de la Prêtresse de Freyja. Mancinia cacha mal son embarra. Imaginer qu'on puisse trop en savoir sur elle, alors qu'elle prenait rarement la peine de s'ouvrir aux autres et les connaître ne lui plaisait guère. Pourtant, la Soldate savait bien que jamais l'étrange Prêtresse ne lui aurait fait de mal. La jeune Capitaine s'inclina respectueusement la tête :

    Bonjour à vous, Dame Prêtresse. La quiétude se ressent dès qu'on pénètre ce lieu saint, mais j'ai beaucoup de mal à l'atteindre ces derniers temps, répondit - elle d'un ton neutre.
Elle se redressa et osa un peu décrire la jeune femme, elle regarda ses yeux bleus cendrés et constata une chose évidente : La Prêtresse était aveugle. Elle - même possédait un oeil un peu différent de l'autre dû à sa cécité, un détail traître pour ceux qui connaissait cette manière de voir. Cela dit, la jeune Capitaine n'y prêta guère attention tout en admirant sa magnifique robe claire lui donnant un air candide emprunt de faiblesse. Elle essaya de rester le plus normal possible pour essayer de ne pas mettre la puce à l'oreille.

    Permettez - moi de me présenter. Je me nomme Mancinia Neflyr.
Laissant ses songes de côtés, en espérant que son visage de fût point troubler. Rapportant son attention sur la Prêtresse Naelind. Mais...Puisque que la servante de Freyja le proposait, pourquoi ne pas se confier un peu, même si l'idée de se confier lui faisait horreur, elle ne devait pas craindre sa colère, n'est - ce pas ? Cette demoiselle devait entendre bien des misères chaque jour qui passaient, mais un peu d'égoïsme n'à jamais assassiner quelqu'un.

    Puisque vous me le proposer, je vais vous dire ce qui me perturbe..., poursuivit - elle. La prière ne me sied guère, je suis plus apte à manier les armes pour défendre un peuple aux abois. Je ne suis Capitaine que depuis peu de temps et les problèmes s'accumulent les uns après les autres, je ne peux plus voir ma jeune fille autant que je le désirerais...Pour cela, j'ai peur d'être une mauvaise mère...Cette idée commence à m'obséder de plus en plus au point que cela manque de se répercuter sur mon travail...Ici, je suis dans un lieu que l'oeil ne vois pas...Pensez - vous que Freyja nous regarde ? Pensez - vous qu'elle nous écoute et nous aide malgré nous ou quand bien même, fait s'abattre sur nous les pires des malheurs en cas de faute... ? Je sais que je ne dois pas la rendre responsable de tout les maux qui me berce...Mais si votre réponse s'avère positive, je me demande bien quelle faute ai - je pût commettre au point que ma vie en deviens ingérable.
Mancinia fixa la jeune Prêtresse, espérant ne pas être aller trop loin dans sa confession.

_________________

Mancinia Neflyr - Sergente Amazone des Cuirassiers.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwendir.bbactif.com/resistance-f131/mancinia-neflyr-t209.
Lindra Naelind
Gwendirien
avatar


Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 03/10/2008

MessageSujet: Re: Une Petite Rencontre Matinale [Pv Lindra Naelind *]   Jeu 8 Avr 2010 - 19:46

Lindra sentit que son interlocutrice était réticente, et lorsqu'elle lui avoua qu'elle n'était pas trés pieuse, la jeune femme ne fut que modérément surprise. Cette Mancinia ne semblait pas des plus sure d'elle, mais elle se confia tout de même à la prêtresse. Elle l'écouta avec patience, ne laissant rien paraître sur son visage que de l'attention alors que la capitaine se déchargeait de ce qui lui pesait sur le coeur.
Elle était effectivement très troublé, et étant donné les temps actuels, cela n'avait rien de surprenant. Lorsque Dame Neflyr eut fini de parler, Lindra lui prit délicatement le bras et la fit assoir à ses coté sur un des bancs à proximité de la statue. Joignant ses mains sur ses genoux, elle pris le temps de respirer profondément avant de parler.

Je comprend vos doutes, et en vue de la situation, je en peux vous en blamer, néanmoins, je doute que notre déesse ait choisi de s'acharner sur vous.

Elle eut un sourire triste. Elle avait pensé ainsi durant un temps, alors que son handicap la faisait réellement souffrir, lors de son arrivée au temple. Elle avait passé ses premières années accrochées aux autres novices, avec une peur bleue de se perdre, et il lui arrivait parfois de s'adresser à Freyja en termes affligeants, lui reprochant sa condition alors qu'elle avait décidé de la servir, qu'elle avait besoin de soutien mais qu'elle n'en trouvait aucun. En ces temps, comme c'était le cas ces dernières semaines, elle dormait mal, secouée par des visions navrantes, bien qu'insignifiantes. Finalement, après de longs entretiens avec la grande prêtresse de l'époque, elle s'était finalement réconciliée avec elle même, et avec sa déesse.

Ayez confiance en vous, comme l'a fait notre reine en vous nommant capitaine. Cette décision à surement été prise en connaissances de vos compétences, et je ne doute pas que vous pourrez vous en montrer digne. Je pense que pour cela, il vous faudrait essayer de séparer votre vie familiale et votre vie professionnelle. En faisant influer l'une sur l'autre dans un état d'esprit négatif, cela n'apportera probablement rien de bon. Si vous pensez à votre fille pendant vos temps de travail, ainsi que l'inverse, vous ne serez pas bonne dans les deux cas.

Lindra n'était probablement pas la meilleure conseillère dans ce domaine, ne connaissait de la vie familiale uniquement la dépendance de sa mère, après la perte de sa vue, et de son père, puis son exil au temple. Désormais, elle était plus ou moins capable de voir cela d'une oeil distant, et de façon plus positive que lorsque ces évènements avaient eu lieu. Néanmoins elle savait que ces conseils étaient les meilleurs qu'elle pouvait dispensé.
Repensant fugacement au rayon de soleil, Lindra eu une pensée de remerciement pour la déesse. Elle était heureuse que cette jeune femme se soit confiée ainsi à elle, preuve qu'elle avait confiance en elle, en tant que fille de Freyja pour la guider.

La déesse veille sur nous, c'est ce que je crois. Je ne pense pas qu'elle regarde d'un oeil attentif chacun membre de son peuple à tout instant, néanmoins elle est la, pour nous protéger si nous le nécessitons. Mais nous ne devons pas dépendre intégralement de nos dieux. Blâmer Freyja pour les malheur qui arrive en ce moment ne nous sera d'aucune aide, il nous suffit de croire que si nous ne pouvons voir sa volonté dans ce qui arrive, c'est simplement que le temps pour elle d'intervenir n'est pas encore venu.

Lindra tourna son regard vers la statue de la déesse, sublime dans son armure rouge et or. Elle ne l'avait jamais vue, même avant son accident, mais une ancienne vision survenue dans le temple lui avait permis d'apercevoir l'ouvage d'art qui représentait leur mère à toutes.

Ce n'est que ma vision de la chose, et il est possible que la votre diffère, néanmoins, elle a fait de nous un peuple guerrier, résistant, et il faut avoir foi en cette force qu'elle nous a donnée.

Lindra ferma les yeux, elle parlait d'un peuple fort alors qu'elle même aurait pu être l'incarnation même de la délicatesse et de la douceur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwendir.bbactif.com/resistance-f131/lindra-naelind-t431.h
Mancinia Neflyr
Cavalière Mélancolique
avatar


Féminin Nombre de messages : 328
Age : 24
Age : 23 ans.
Clan : Résistante pour la Fière Patrie Amazone.
Fonction : Sergente - Ancienne Capitaine Amazone des Cuirassiers / Cavalerie Lourde.
Date d'inscription : 24/05/2008

MessageSujet: Re: Une Petite Rencontre Matinale [Pv Lindra Naelind *]   Sam 10 Avr 2010 - 12:47

Rien ne trahit ce que pensait la Grande Prêtresse de Freyja. Mancinia fût soufflée par cette personne, comme si quelque chose arrachait son esprit de son corps et qu'elle était devenue un spectre témoin d'une scène pour le moins mystique. La Prêtresse Naelind lui prit alors délicatement le bras pour la faire s'asseoir à ses côtés sur l'un des bancs a près de la statue de Freyja faite de marbre. Les yeux de cette dernière semblaient les observées. Elle respira profondément avant de parler :

    Je comprend vos doutes et en vue de la situation, je en peux vous en blâmer, néanmoins, je doute que notre déesse ait choisi de s'acharner sur vous.
La réponse lui paru évidente mais insuffisante. Si la Déesse ne s'acharnait pas sur elle, Mancinia avait l'impression que la déchéance la suivait comme son ombre, qu'au moindre faux pas, elle serait sa proie et que la chute serait sans fin. Elle déshonorait son nom et autres calamités possibles. Mancinia vit le sourire triste de la Prêtresse alors qu'elle songeait à des malheurs inexistants. Elea Faldor, Commandante des Armées Amazones et sa nouvelle amie lui avait déjà fait part des malheurs qui l'avait également frappée. A leur dernière rencontre, Mancinia avait même osée penser que Freya s'amusait avec son Peuple. Décidant par un jeu de Dés qui ferait quoi, qui aurait ceci. Dame Naelind lui dit alors qu'elle devait avoir confiance en ses capacités, comme la Souveraine l'avait fait ainsi qu'Elea en la nommant au poste de Capitaine de la Cavalerie Lourde. D'ailleurs, sa supérieure avait tenu les mêmes propos la veille au soir, ce qui surprit Mancinia. Dame Naelind lui parla aussi de la possibilité de séparer ses deux fonctions qui lui donnait un air négatif, elle venait de mettre un point sur le défaut.

    La déesse veille sur nous, c'est ce que je crois. Je ne pense pas qu'elle regarde d'un oeil attentif chacun membre de son peuple à tout instant, néanmoins elle est la, pour nous protéger si nous le nécessitons. Mais nous ne devons pas dépendre intégralement de nos dieux. Blâmer Freyja pour les malheur qui arrive en ce moment ne nous sera d'aucune aide, il nous suffit de croire que si nous ne pouvons voir sa volonté dans ce qui arrive, c'est simplement que le temps pour elle d'intervenir n'est pas encore venu.
La Prêtresse se tourna vers la statue qui incarnait la Mère des Amazones, pour donner du poid aux paroles qu'elle venait de prononcer. Dame Naelind lui dit alors que c'était sa vision des choses, disant qu'il était possible que son opinion diverge sur ce point car elle faisait partie des guerriers. Mancinia et elle restèrent dans un silence léger durant quelques secondes, puis, la jeune Capitaine se risqua à la parole.

    Ma vie familiale est déjà délimitée part apport à mon fonction et ainsi de suite. Le négatif c'est justement l'inverse de l'autre. C'est ce que vous venez de dire...Quand je suis chez moi, j'ai l'impression que quelque chose va se passer alors que je suis tranquillement installer près des miens...Tandis que quand je patrouille ou m'entraîne avec les Recrues dans l'Arène, je ne peux m'empêcher de me dire que je fais défaut à mon rôle de mère, hors, ma jeune fille ne cesse de me dire qu'elle est fière d'avoir une marâtre telle que moi. Ayant peu connu ma propre mère, souvent en couches, j'ignore si je fais bien mon travail maternel, car j'agis plus comme avec mes soeurs et mon frère lors de leurs jeunes années.
Mancinia prit une profonde inspiration avant de poursuivre sa tirade. Son instinct lui disait que ce confier lui ferait déjà du bien, sachant que Dame Naelind ne la trahirait pas pour une quelconque affaire personnelle.

    Depuis la mort de mon mari et ma nomination, j'ai de plus en plus de mal à m'occuper de tout chez moi, cela en devient presque une corvée et je n'ose pas l'avouer de peur d'être considérer comme une mauvaise personne, celle qui se croit plus importante que les autres car récemment devenue Capitaine. Cela est pareil de l'autre côté, j'ai peur de dire que je suis épuisée de crainte qu'on m'écarte de cette fonction que je ne nie pas avoir espérée durant ma jeunesse. Ma faiblesse m'ayant valu des problèmes durant ma formation. Qu'en pensez - vous ? Dois - je dire que j'en est parfois assez ou au contraire tout laisser tomber ? Je suis prête à renoncer à ce poste qui m'est chère pour être aux côtés de ma fille. Je ne veux pas la perdre elle non plus ! Elle est jeune, je vous l'accorde, mais quand elle sera plus grande, que pensera - t - elle ? Je vois loin parce que je sais...Je sais qu'il sera trop tard de regretter quand Layla me le reprochera. C'est maintenant que je dois agir !

_________________

Mancinia Neflyr - Sergente Amazone des Cuirassiers.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwendir.bbactif.com/resistance-f131/mancinia-neflyr-t209.
Lindra Naelind
Gwendirien
avatar


Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 03/10/2008

MessageSujet: Re: Une Petite Rencontre Matinale [Pv Lindra Naelind *]   Dim 2 Mai 2010 - 19:20

Suite aux déclarations de la prêtresse, la capitaine vida complètement son sac, confiant à la jeune tout les doutes qui l'habitaient. Lindra ne put faire autrement que se réjouir intérieurement de la confiance que cette femme lui portait. Les prêtresse du temple et les novices ne se confiait que rarement à elle, la voyant comme l'autorité supérieure ici, quelqu'un capable de les blâmer ou de les punir s'il leur arrivait de douter. Elle écouta attentivement les doléances de la jeune femme et essaya de les mettre en ordre dans ses pensée. Le problème était assez simple au final, Mancinia était partagée entre sa vie familiale et sa vie professionnelle. Mais à un problème simple, il n'y avait pas toujours de solution évidente.

Il n'y a aucune honte à flancher parfois, personne ne peut faire face seul lorsque les doutes l'assaillent. La solution pour profiter du temps passé chez vous pourrait peut être être d'engager quelqu'un afin de vous aider dans les taches ménagères, à conditions que vous en ayez les moyens.

Lindra n'avait aucune connaissances dans les salaires que pouvaient recevoir des capitaines, et de ce que pourrait couter une aide telle que celle qu'elle proposer.

Je n'entends rien à ce genre de situation, je dois vous l'avouer, je suis capable de gérer ce temple, mais je ne sais pas ce que requiert l'entretien d'une maison d'une famille. Mais vous ne devez pas avoir honte de demander de l'aide parfois. Au moins le temps de vous adapter à votre nouvelle fonction. Et lorsque vous aurez retrouvé votre sérénité, vous pourrez profiter de votre fille.
A la façon dont vous parlez d'elle, je peux voir à quelle point vous tenez à elle. Ne doutez pas de vos instincts maternels, c'est quelque chose dont chaque femme est dotée, et peut être a t'il été exacerbé chez vous auprès de vos frères et soeurs.


Lindra espérait être de bon conseil, ce qu'elle disait lui paraissait tenir du bon sens. Elle essaya de repenser à sa situation, lorsqu'elle même était enfant et que sa mère s'était retrouvée seule. Lindra n'avait presque jamais parlé de cette période de sa vie à qui que ce soit, mais elle décida de se confier à la jeune femme, comme celle-ci l'avait fait avec elle.

Ma mère ma élevée seule, à partir de mes 7 ans. Je venais de perdre la vue, et mon père nous avait quitté.

Elle s'arrêta un instant repensant à ce jour funeste ou elle avait vu la mort de son père. Refoulant la boule qui se formait dans sa gorge, elle continua.

Sans l'aide des habitants du village, nous n'aurions jamais pu nous en sortir, il nous on soutenu jusqu'à nous devenions capable de nous en sortir seule, et lorsque ma mère est tombée malade, ils l'ont pris sous leur aile. L'affection que nous porte les gens qui nous entoure doit nous porter.
Ne craignait pas que les gens vous prenne pour faible, vous êtes une femme forte Mancinia, vous jonglez pour assurer la sécurité de notre peuple, et le bien être de notre famille, il est normal que vous ayez besoin de souffler parfois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwendir.bbactif.com/resistance-f131/lindra-naelind-t431.h
Mancinia Neflyr
Cavalière Mélancolique
avatar


Féminin Nombre de messages : 328
Age : 24
Age : 23 ans.
Clan : Résistante pour la Fière Patrie Amazone.
Fonction : Sergente - Ancienne Capitaine Amazone des Cuirassiers / Cavalerie Lourde.
Date d'inscription : 24/05/2008

MessageSujet: Re: Une Petite Rencontre Matinale [Pv Lindra Naelind *]   Ven 14 Mai 2010 - 20:25

Mancinia avait décider de se confier. C'était une chose rare et pourtant, la Prêtresse Naelind avait son entière confiance. Car dès que son regard c'était posé sur elle, la Capitaine avait sentit que la honte n'avait pas lieu d'être et qu'il était parfaitement normal d'avoir des questions existentielles. Son écoute attentive fit beaucoup de bien à Mancinia, même si elle ne savait pas lui répondre, c'était déjà beaucoup. Elea aussi l'avait comprise, mais c'était pour son rôle de Capitaine. Ici, Mancinia voulait découvrir si oui ou non, sa carrière portait préjudice à sa famille, particulièrement à sa fille. Même si cela semblait simple, son caractère et son esprit ne le voyaient pas ainsi. La solution n'allait pas tomber du ciel, sauf si Freyja était de son côté en cet instant. La Prêtresse finit par ouvrir la bouche pour lui annoncer qu'elle ignorait bien des choses sur l'entretien d'un foyer, Mancinia comprenait, elle aurait elle - même été incapable de gérer le Temple. Trouver une stabilité dans cette nouvelle fonction pour avoir tout le loisir de s'occuper de sa fille, c'était sa suggestion. La Capitaine fût ravie de voir qu'on pouvait voir son amour de mère dans ses paroles, cela la rassura dans un sens. Dame Naelind était d'un bon conseil, voilà la raison de son succès au Temple de Freyja, la mère des Amazones.

D'ailleurs, l'occasion fût donner à Mancinia de lui rendre la pareil. Lindra Naelind lui avoua que sa mère l'avait élevée seule des ces sept années de vie. Après cette révélation, elle marqua une courte pose avant de poursuivre son récit. La Capitaine ne la prit pas en pitié, mais ressentait un profond respect, elle lui dit qu'elle était une femme forte, lui disant que quand bien même, elle devait parfois souffler. Mais Mancinia n'était pas prête, nouvellement à son poste, elle ne désirait pas décevoir la Reine Idril et encore moins sa nouvelle amie, Elea Faldor, qui fondait de grand espoir en elle. Sa fille. La Capitaine refusait de céder sous un peu de pression. La honte qu'elle éprouverait en se présentant devant Layla ne serait que plus cuisante.
    Je devrais prendre un peu de recul ? demanda Mancinia. Mais je ne me sens pas prête à franchir ce cap. Je ne veux décevoir personne, que ce soit de ma famille ou de mes supérieures hiérarchiques. Peut - être...Que je trouverais le bon équilibre par moi - même et que ce sera uniquement après avoir prit la nouvelle habitude à cette fonction qui est mienne. Capitaine...Je n'aurais jamais crû atteindre ce stade avec mon handicap. Mais qui peut vraiment dire ce que nous réserve l'avenir hormis les Dieux ? ...C'est sans doute insolent de ma part...Mais je pense que les gens qui vous ont aidés on vu votre potentiel. Je pense que ce sont ces personnes qui vous ont guidés à ce Temple. On vous l'a sûrement déjà dit des dizaines de fois mais...Merci.
Mancinia termina sa phrase avec un sourire. Même si Dame Naelind ne le voyait pas, la Capitaine espéra qu'il toucherait quand même son esprit et son coeur.

_________________

Mancinia Neflyr - Sergente Amazone des Cuirassiers.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwendir.bbactif.com/resistance-f131/mancinia-neflyr-t209.
Lindra Naelind
Gwendirien
avatar


Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 03/10/2008

MessageSujet: Re: Une Petite Rencontre Matinale [Pv Lindra Naelind *]   Mar 13 Juil 2010 - 15:49

Lindra ne parvenait pas à comprendre l'obstination de Mancinia a tout vouloir gérer seule. Mais même ainsi, elle souhaitait l'encourager de tout coeur, peu importe les choix qu'elle pourrait faire.

Si vous vous en sentez capable, patientez, laissez évoluer la situation tout en vous adaptant à vos nouvelles fonctions, mais tentez tout de même de garder dans un coin de votre coeur que les gens qui vous aiment ne se sentiront pas trahi si vous leur demandez de l'aide à un moment où vous en avez besoin.


La conclusion de la guerrière sur la situation passée de la prêtresse faillit lui arracher un rire jaune. Les gens de sont village ne l'avaient pas vu comme une potentielle prêtresse à venir, simplement comme une bouche de trop à nourrir. Elle comprenait que leur situation avait été difficile, mais elle ne pouvait dire qu'au moment où elle était arrivée au temple, la prêtrise n'était pas une voie dont elle avait rêvé. La grande prêtresse de l'époque avait su voir que l'enfant ressentait de l'amertume envers la déesse. C'était elle qui avait su faire de Lindra la femme pieuse et confiante qu'elle était devenue.

La jeune femme tiqua lorsque que son interlocutrice parla de handicap, alors elle aussi ne disposait pas de tout les moyens normalement placé à la disposition des être humains.

Nous avons eu un parcours légèrement similaire je crois. Nous sommes toutes deux affectées d'un handicap, mais qui ne nous a pas empêché d'accéder à des positions élevées, je crois que nous devrions nous réjouir, car Freyja nous a probablement soutenues dans notre route.

Un carillon se fit entendre plus loin dans la nef du temple. Lindra se redressa, le carillon annonçait la prière de mileu de matinée. Il était donc si tard, et elle n'avait pas encore fait grand chose. Il était grand temps pour la prêtresse de reprendre ses fonctions.

Pardonnez moi, je dois maintenant vous laisser, des taches m'attendent. J'éspère que vous parviendrez à trouver l'équilibre parfait, et que ce soit le cas ou non, n'hésitez pas à revenir. Les filles de notre déesse seront ravies de vous accueillir, et je serais enchanter de pouvoir de nouveau échanger avec vous, de quelque sujet que ce soit.

Le coeur y était, la jeune femme avait été plus que ravie d'avoir cette conversation, même si le sujet n'avait pas été des plus heureux. Effleurant l'épaule de Mancinia, avec un mot de bénédiction pour elle et sa fille, elle s'éloigna. Une fois sortie de la pièce, elle passa par sa chambre ou elle effleura les figurines que son père lui avait autrefois offert, laissa échapper un soupir, et rejoignit son bureau; le temps n'était pas au sentimentalisme, et elle avait eu des années pour se rouler dans la tristesse que le décès cet homme avait causé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwendir.bbactif.com/resistance-f131/lindra-naelind-t431.h
Mancinia Neflyr
Cavalière Mélancolique
avatar


Féminin Nombre de messages : 328
Age : 24
Age : 23 ans.
Clan : Résistante pour la Fière Patrie Amazone.
Fonction : Sergente - Ancienne Capitaine Amazone des Cuirassiers / Cavalerie Lourde.
Date d'inscription : 24/05/2008

MessageSujet: Re: Une Petite Rencontre Matinale [Pv Lindra Naelind *]   Sam 24 Juil 2010 - 11:33

La Prêtresse ne semblait pas comprendre pourquoi elle insistait autant, son acharnement solitaire dans sa fonction militaire et dans son rôle de chef de famille. Mais Mancinia ne voulait dépendre de personne, pas même de ses soeurs et de son frère, c'était elle l'aînée et non l'inverse. C'était un refus catégorique que d'imaginer l'un d'eux la remplacer. La Capitaine ne désirait pas qu'une de ses soeurs prenne le rôle de mère à sa place, même contre son gré. Elle espérait que tout s'arrangerait avec le temps, c'était son seul espoir et aussi le seul moyen de régler le problème. Vingt - quatre heures dans une Journée, ce n'était pas suffissent. Surtout qu'ils passaient en moyenne six à huit heures à dormir. Non. Pourquoi diable les Dieux n'avaient - ils pas fait des journées plus longues ?

    Je me sens capable de tout..., répondit la jeune femme, déterminée. Et je n'oublierais pas ceux qui m'ont soutenue et aidée.
Dame Naelind lui parla également de leur handicap, si la Prêtresse était aveugle, Mancinia n'était frappée que de cécité qu'à un unique oeil. Elle n'aurait jamais sût accomplir son rêve de cette manière, mais peut - être aurait - elle eue une vocation différente ? Comment savoir ? Sa fonction élevée, c'était à sa persévérance qu'elle le devait, même si, sûrement, une Déesse veillait sur elle. Freyja était la mère de ce peuple guerrier, alors c'était même sans aucun doute.

    Je pense que la persévérance compte beaucoup, ne pas abandonner et avoir un peu de satisfaction quand les gens ne vous regarde plus de travers mais avec un léger respect.
Un peu plus long, un tintement léger et musical ce fit attendre. La Prêtresse se redressa prestement et s'excusa car des tâches l'attendaient. L'invitant néanmoins à revenir pour qu'elles échangent encore quelques mots, face aux encouragement de Dame Naelind, Mancinia sourit. D'ailleurs, il serait temps pour la Capitaine de reprendre ses fonctions à la Caserne.

    Merci de m'avoir accordée un peu de temps, Dame Naelind. Nous nous reverrons
Elle effleura son épaule et prononça une bénédiction pour elle et son enfant et s'éloigna. Mancinia ce redressa à son tour et inspira un grand coup comme pour ce donner le courage d'affronter cette nouvelle journée au sein de la Capitale. Bon. Maintenant : Direction la Caserne et au boulot !

Excuse du temps de réponse, j'avais complètement oublié !
RP Terminé.

_________________

Mancinia Neflyr - Sergente Amazone des Cuirassiers.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwendir.bbactif.com/resistance-f131/mancinia-neflyr-t209.
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une Petite Rencontre Matinale [Pv Lindra Naelind *]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une Petite Rencontre Matinale [Pv Lindra Naelind *]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» [Ruelles] Petite Mendiante
» ROXANNE petite caniche parfaite 9 ans CCDM (30) ADOPTEE
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prophétie Nordique  :: Chapitre 7-