AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Confession au crépuscule... [PV Aelalia Fenril]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Melindaë Gordonian
Fille de la Lune



Féminin Nombre de messages : 201
Age : 29
Age : 33 ans
Clan : Neutre
Fonction : Ancienne Grande Prêtresse
Date d'inscription : 06/06/2008

MessageSujet: Confession au crépuscule... [PV Aelalia Fenril]   Mer 9 Juil 2008 - 17:59

Le troisième jour,
de la 9e semaine,
de l'an 835


La journée avait été difficile pour la jeune prêtresse. Pas un instant elle n'avait pu se reposer, reprendre son souffle, s'aérer l'esprit... Les fidèles étaient de plus en plus soucieux de leur vie dans l'au-delà. Des questions, des confessions, des prières... Tout cela s'intensifiait de plus en plus. Melindaë connaissait la réponse à cette angoisse populaire : l'approche de la guerre, et donc de la mort, terrorisaient les habitants. Et pas seulement les femmes, effondrées à l'idée de perdre leurs maris. Il y avait aussi les vieux et les jeunes soldats.
Pourtant, dans ses souvenirs, la guerre n'avait jamais terrorisé les soldats druides. Ils étaient plutôt téméraires et fougueux... Mais peut-être que cette vague d'angoisse tenait du fait que le Seigneur Ardiosis était terrifiant et cruel. En effet, jamais au sein du Gwendir, les peuples n'avaient rencontré un tel monstre.


Peut-être devrais-je en toucher quelques mots au Seigneur Fenril. Il devrait peut-être rassembler ses soldats, et discourir sur les temps à venir, afin de les rassurer... Après tout, ce n'est pas à moi de convaincre les soldats du Roi à rester mobilisés. Je suis Prêtresse et non Chef de guerre!

C'est sur ces quelques pensées que Melindaë quitta le Temple. Bien que plusieurs fidèles tentèrent de lui soutirer quelques confessions, Melindaë leva la main afin de les sommer de se taire et leur répondit :

Chers fidèles, je comprends vos craintes et souhaite vivement vous conseiller. Mais votre prêtresse a besoin de repos afin de servir au mieux Mani, votre dieu tout-puissant, et vous-même. Veuillez donc vous adresser à un novice ou à un initié. Ils sont d'autant plus aptes que moi à vous aider. Maintenant, veuillez m'excuser, je pars méditer au calme.

Elle fit un rapide salut vers les fidèles et partit en direction de l'arrière du Temple. Elle arriva dans un petit bosquet très coquet et champêtre. Elle s'assit sur un vieux banc en bois, et resta immobile quelques instants. Puis elle se leva, et s'accroupit derrière le dossier du banc. Un message y était gravé. Melindaë passa délicatement sa main dessus tout en fermant les yeux.


Amandil Aeternitate

Deux mots qui signifiaient tant de choses pour elle... Songeuse, elle se rassit sur le banc. Le coucher du soleil flamboyant avait débuté sa course. Dans quelques minutes, il laisserait place à son jumeau de glace, pâle reflet de la divinité druidique, la majestueuse Lune...

La nuit était à présent tombée. Des lucioles dansaient dans l'air ambiant et doux de ce neuvième mois. Melindaë s'apprêtait à aller se coucher quand elle sentit des picotements dans la nuque. Quelqu'un l'observait. Puis elle entendit un pas léger, et un parfum frais et délicat vint lui caresser les narines. Toujours assise sur le banc, elle était persuadée que quelqu'un se trouvait derrière elle : une personne jeune et féminine, et sûrement de haut rang, vu la fragrance que celle-ci portait.

Bonsoir Jeune Fille. Puis-je savoir pour quelle raison une personne de ton âge rôde autour du Temple à cette heure-ci?

Puis Melindaë se leva du banc, et se tourna vers la jeune personne. Sa prédiction était exacte. Mais étrangement, elle ne put mettre un nom sur ce visage. Cette apparition éveillait en elle un soupçon de curiosité...


[Voici le début du rp, j'espère qu'il va te plaire ;-)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwendir.bbactif.com/t2146-druide-melindae-gordonian#40845
Aelalia-Fenril
Gwendirien
avatar


Féminin Nombre de messages : 50
Age : 23
Age : 19 ans
Clan : Résistance
Fonction : Princesse des Druides
Date d'inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Re: Confession au crépuscule... [PV Aelalia Fenril]   Mer 9 Juil 2008 - 18:21

[c'est très bien merci ^^]

La nuit avait été difficile. Aelalia c'était couchée assez tard la nuit précédente. Occupée par la lecture d'une légende ancienne elle n'avait pas vu les heures défilés. Lorsque enfin le sommeil était venu réclamer son dut. Elle avait sombré dans de terribles cauchemars. Elle s'était réveillée en hurlant bien avant l'aube. Ses draps trempait de sueur lui collés à la peau. Haletant elle était sortit de son lit et avait fait quelques pas dans sa chambre. Lorsqu'elle fut calmée elle regarda par la fenêtre le soleil n'était pas encore levé.


Ses cauchemars lui rappelait un souvenir de sa petite enfance. En se temps la ses cauchemars n'étaient pas aussi violent. Sa mère lui disait souvent que ses songes désagréables étaient une volonté de Mani. Le dieu envoyait vers elle ses rêves pour l'avertir. C'est pourquoi désireuse de réponses elle décida d'aller au temple. Elle se fit une toilette rapide, enfila une robe longue noir et peignit ses longs cheveux bouclés.


Ceci fait elle sortit tranquillement de sa chambre. Pourtant la vision des couloirs déserts du palais plongés dans la pénombre l'effraya. Pour se donnait du courage elle se transforma. Dans le silence une once, gracieuse panthère des neiges marche sans bruit. Dans les couloirs déserts le moindre bruit résonnait. L'once traversa sans aucune difficulté le chemin qui la séparer du temple.


Immense édifice de pierre. Le temple s'élevait majestueux dans l'aube naissante. Avec une grâce féline l'once traversa celui-ci. Cherchant un haut initié ou même la grande prêtresse en personne. Sa vision et ses sens très développer ne repérèrent personne. Elle allait repartir, triste de cet échec. Revenir plus tard était une solution mais ses songes ne seraient alors plus aussi présent.


Elle arriva finalement au centre de l'édifice religieux. Devant elle se dresser fière et majestueuse, la statue du dieu dans toute sa magnificence. Le dieu plaçait au centre de la pièce se dressait de toute sa hauteur et regardait vers le ciel. Aelalia en eu le souffle coupé comme à chaque fois qu'elle venait ici. Depuis l'enfance la foi ne l'avait jamais quittée. Elle venait souvent ici. Chercher des réponses et remercier Mani pour ses bonnes grâces. Elle se retransforma en la jeune fille qu'elle était.


Elle avait priée le dieu toute la journée. Lorsqu'elle vit que dans le ciel le soleil se préparer à se coucher elle en fut stupéfaite. Elle n'avait même pas faim. Quittant l'intérieur du temple elle chercha un ecclésiastique. Reprenant sa forme féline elle en chercha de ses sens aiguisés. Elle tournait en rond lorsqu'elle surprit sur un banc l'odeur de la grande prêtresse. Contente de sa trouvaille, Aelalia toujours transformée se dirigea à pas feutrés vers elle.


Lorsqu'elle ne fut qu'a quelques mètres elle hésita. Devait-elle dérangé celle-ci pour de simples songes douteux. Un débats intérieur c'était engager dans sa personne, lorsqu'elle entendit surprise la femme s'adressant à elle. Prenant son courage à deux mains elle s'élença à découvert. Toujours transformer la panthère des neiges la fixa de son regard bleu rivière. Devant-elle la religieuse s'était tournée pour la voir. Le pelage blanc moucheté de tache grise de celle-ci ondulé légèrement dans la petite brise qui c'était levé. Par politesse Aelalia se retransforma. Elle parla alors d'une voix claire et douce:

- Madame je suis Aelalia Fenril. Je vien à vous pour trouver des réponses auprès de Mani. J'ai fait la nuit dernière d'étrange songes. Ma mère m'a toujours dit que nos rêves recelaient les volontés de notre dieu à notre égard. Je vien soliciter votre aide pour comprendre.

Elle espèrer que son interlocutrice l'aiderait dans sa quête de la vérité. Fixant son regard dans celui de la druidesse elle attendit une réponse...

[j'espère aussi que ma réponse te plait ^^]

_________________


Oserait tu me défier ? Prend garde je mors !
Spoiler:
 


Dernière édition par Aelalia Fenril le Ven 11 Juil 2008 - 12:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwendir.bbactif.com/fiches-de-presentation-f6/aelalia-fen
Melindaë Gordonian
Fille de la Lune



Féminin Nombre de messages : 201
Age : 29
Age : 33 ans
Clan : Neutre
Fonction : Ancienne Grande Prêtresse
Date d'inscription : 06/06/2008

MessageSujet: Re: Confession au crépuscule... [PV Aelalia Fenril]   Jeu 10 Juil 2008 - 16:20

Lorsque Melindaë se retourna, elle fit face à une sublime panthère des neiges. Ainsi, ces pas si doux et si légers appartenaient à une panthère et non à une jeune fille. Néanmoins, le regard de celle-ci ne pouvait que trahir son apparence : un regard captivant, subtil et suppliant à la fois. Melindaë devina qu'il s'agissait là d'une transformation.

Mais qui pouvait bien se cacher derrière ce totem?

La prêtresse ne tarda pas à avoir sa réponse. En quelques secondes, la panthère des neiges laissa place à une jeune fille. Melindaë admirait beaucoup les transformations. Elle s'était toujours demandée comment Mani s'arrangeait pour attribuer les totems. Est-ce en fonction du caractère, du physique, des actions de la personne? C'était une véritable énigme pour elle...
D'autant plus, qu'elle n'avait jamais été confrontée à son propre totem. Du haut de ses 33 ans, son totem lui était encore inconnu, et de même que le phénomène de transformation. En effet, jamais dans sa pieuse vie, elle n'avait eu à se transformer. Personne n'avait jamais abordé ce sujet avec elle. Comment connaître son totem? Comment se transformer? Seul Mani en avait véritablement la réponse. Mais étant animée par une sainte sagesse, Melindaë savait que Mani répondrait à ses questions au moment voulu, et que seule la patience était la parfaite réponse à ce questionnement incessant.

La jeune prêtresse avait donc vu juste. Son instinct ne l'avait point trompée. Succédant à la panthère, une jeune fille se tenait là, devant elle, parée d'habits confortables et luxueux.

Mais qui est-ce? pensait-elle, un tantinet curieuse.

La personne répondait au nom d'Aelalia Fenril. Au nom de la demoiselle, Melindaë comprit qu'il s'agissait là d'un membre de la famille royale. Elle fit une rapide courbette dans sa direction. Aelalia lui expliqua la raison de sa venue : des songes mystérieux hantaient ses nuits. La prêtresse ne sut par où commencer.

Lady Aelalia, je ne suis que trop honorée de votre visite, et j'espère vivement que mes conseils sauront guider votre âme vers la lumière de la vérité qui vous permettra d'élucider vos songes.

La princesse ajouta que sa mère considérait ces songes comme une volonté de Mani. Melindaë ne put qu'affirmer les dires royaux.

En effet, Princesse, les songes peuvent être envoyés par notre dieu Mani, dans le but de vous faire accomplir certaines quêtes. Ces quêtes nous sont personnelles, et doivent nous permettre d'avancer spirituellement dans la vie. Pour simplifier, Mani nous offre une sorte de guide afin de mieux avancer dans la vie. Vous comprenez?

Melindaë ne sut discerner l'expression du visage de la jeune fille. La prêtresse continua :

Souhaitez-vous que je vous aide à déchiffrer ces songes? Sachez avant tout que les voies de Mani sont impénétrables, et que mon aide ne reste que superficielle.


[Oui, ta réponse est parfaite =)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwendir.bbactif.com/t2146-druide-melindae-gordonian#40845
Aelalia-Fenril
Gwendirien
avatar


Féminin Nombre de messages : 50
Age : 23
Age : 19 ans
Clan : Résistance
Fonction : Princesse des Druides
Date d'inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Re: Confession au crépuscule... [PV Aelalia Fenril]   Ven 11 Juil 2008 - 12:49

Aelalia inclina la tête en réponse à la courbette de la prêtresse. Bien qu'elle n'appréciait pas cette marque de supériorité elle ne voulait en rien être offensante. Faire partit de la famille royale était une malédiction pour certain et une bénédiction pour les autres. Son interlocutrice lui confirma que les songes était un moyen pour Mani de guider ses fidèles. Aelalia sourit discrètement. Ses songes étaient pour elle incompréhensible.

Aelalia manifesta sa compréhension en un hochement de tête. Pour bizarre que cela soit la princesse était persuader qu'il était très important de comprendre ses rêves. Peut-être un dénouement dans l'avenir se prévoirai dans ses cauchemars. Sa réflexion la troubla quelques peu. Reportant son attention sur son interlocutrice elle reprit contenance.


Un soulagement s'empara d'elle lorsque la prêtresse manifesta son désir de l'aider. Rassurée Aelalia s'avança un peu plus vers elle et s'assit sur le banc en bois ou quelques instants auparavant l'ecclésiastique méditait. Elle comprit bien que son aide ne serait que théorique. Rien ne pourrait être exacte. Elle fit signe à celle ci de s'assoir. Ne faisant pas attention si celle-ci s'exécutait elle ordonna ses pensées pour récupérer ses rêves de la nuit. Elle choisit les mots pour exprimer ceci. Après quelques minutes de cette classification mentale elle s'apprêta à parler. Sa voix douce et chaude était quelques peu brisée:


- Votre aide me sera précieuse et indispensable je crois. Ce cauchemars revient presque chaque nuit depuis environ un cycle lunaire. J'ai bien essayé de me persuadait d'un simple rêve. Mais il devient de plus en plus présent.


Elle marqua un temps d'arrêt. Était-il bien sage de confiait ceci à quelqu'un ? La grande prêtresse ne la prendrait-elle pas pour une folle. Une cinglée qui à des visions. Non elle devait faire confiance. Reconnaissante à la jeune femme de respecter son débat intérieur elle repris:


- Au début je suis dans une forêt immense et paisibles. Je me transforme et marche sereine dans le calme de cette endroit enchanteur. Je rencontre alors un homme. Lorsque soudain une grande flamme noir jaillit de son cœur. Elle se propage et détruit tout sur son passage. Puis elle essaye de m'attaquer. Et puis plus rien. Je me réveille alors. Haletante et déboussoler.


Elle avait prononcé la fin de son récit avec une voix faible montrant son trouble. Elle n'osa pas regarder la prêtresse. Se songes ne devait pas être d'une grande importance mais il rongeait le cœur de la princesse. Mani voyait-il dans se rêve un avertissement au événement à venir ? Troublée et hésitante Aelalia se tourna vers la jeune femme...

_________________


Oserait tu me défier ? Prend garde je mors !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwendir.bbactif.com/fiches-de-presentation-f6/aelalia-fen
Melindaë Gordonian
Fille de la Lune



Féminin Nombre de messages : 201
Age : 29
Age : 33 ans
Clan : Neutre
Fonction : Ancienne Grande Prêtresse
Date d'inscription : 06/06/2008

MessageSujet: Re: Confession au crépuscule... [PV Aelalia Fenril]   Lun 28 Juil 2008 - 14:12

Melindaë s'assit sur le banc à la demande de la Princesse. Avant que celle-ci n'eut commencé son récit, la prêtresse se demandait bien comment elle pourrait lui venir en aide : elle savait écouter, conseiller, expier, mais avait toujours évité de trop s'attarder sur les rêves de ses fidèles. En effet, ceux-ci avaient parfois tendance à confondre sa fonction de prêtresse avec celle d'une voyante. Combien de fois nombre de femmes avait pu lui demander de lire les lignes de la main ou encore tous ces paysans qui l’assaillaient de questions sur le temps à venir... Melindaë ne les comptait plus. Elle avait pris l'habitude de leur répondre que cela dépendait des caprices de Mani, et que ceux-ci étaient malheureusement imprévisibles. Et à chaque fois, les fidèles repartaient, déçus, à leurs occupations quotidiennes.

Aelalia décrivit donc à la prêtresse ses rêves. Ils débutaient dans la forêt. Après s’être transformée en panthère des neiges, la princesse rencontrait un homme. Celui-ci se mettait alors à tout détruire sur son passage, puis la traquait elle.
A la fin de son récit, la voix d'Aelalia était devenue presque inaudible. Melindaë mit quelques temps à lui répondre. Son esprit tentait d'éclaircir le rêve de sa fidèle. Elle analysa tout d'abord les mots clés que son interlocutrice avait prononcés : "Forêt immense et paisible" pouvait se référer à un endroit où elle se sentait en confiance ; l'"Homme" pouvait être un étranger druide ou non-druide ; "Grande flamme noire jaillit de son cœur" pouvait être la métaphore de la colère ou de la folie destructrice d'une personne ; "Elle essaye de m'attaquer" pouvait signifier la haine, la vengeance... Ce dernier morceau était assez flou pour la prêtresse.

Après avoir récapitulé rapidement son analyse dans sa tête, elle se tourna vers Aelalia et la fixa intensément de son regard ténébreux et doux la fois.

Ecoutez-moi Princesse. Je ne suis point experte dans l'analyse des rêves. Je ne peux vous dire avec certitude la signification de vos songes. Je tiens aussi à vous prévenir.
Premièrement, les songes sont assez rares, et les décrypter prend beaucoup de temps et même des vies. Nombre de gens ont essayé, mais aucun n'a réussi.
Et deuxièment, sachez que "Le rêve est la voie royale vers l'inconscience". Il se peut que suite aux récents évènements, certains de vos souvenirs enfouis et désagréables ressurgissent et s'enchevêtrent ensemble.


Aelalia semblait perplexe. Ayant peur d'avoir froissé la princesse après lui avoir dit que son rêve n'était peut-être pas un songe, Melindaë décida tout de même de lui offrir une interprétation.

Princesse Aelalia, si cela peut vous rassurer, je veux bien faire une interprétation. Mais il faudra que vous soyez raisonnable et réfléchie. Ne prenez pas cette explication au pied de la lettre.
Bien, donc voici ce que j'en pense. Vous vous trouvez dans un endroit qui vous met en confiance, mais ce lieu à une faille : il y a un homme qui s'y trouve, dont vous craignez la colère. Cette colère peut être dangereuse et destructrice envers ceux que vous aimez et vous-même.
Voici mon interprétation. Maintenant, la clé de votre énigme serait de trouver l'origine de cette colère. Avez-vous commis quelques fautes dans le passé ou dans le présent?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwendir.bbactif.com/t2146-druide-melindae-gordonian#40845
Aelalia-Fenril
Gwendirien
avatar


Féminin Nombre de messages : 50
Age : 23
Age : 19 ans
Clan : Résistance
Fonction : Princesse des Druides
Date d'inscription : 12/04/2008

MessageSujet: Re: Confession au crépuscule... [PV Aelalia Fenril]   Dim 3 Aoû 2008 - 21:35

Aelalia écouta attentivement les avertissements de la prêtresse. Elle réfléchit, aucun de ses souvenirs ne pouvaient convenir avec son rêve. Non elle était sûr d'elle, bien entendus elle n'était pas là pour demander quelque chose de précis ni même une explication. Ce qu'elle voulait c'est en parler à quelqu'un car elle le savait au plus profond d'elle même se songe était un message. Un message envoyé par Mani pour l'aider. Malheureusement elle ne trouvait aucune signification à se rêve étrange. Elle fixa son regard sur la prêtresse et lui dit qu'elle avait compris. Aelalia ne pensait pas comme la plupart des gens que les rêves était en quelque sorte des prophéties que les éclésiastiques savaient expliquer. Elle savait que se n'étaient que des clés, des clés pour ouvrire les portes vers l'aide de Mani. Aide très précieuse:

- Ne vous inquiétez pas je sais tous cela. J'avais juste besoin d'en parler et se n'est pas grave si vous ne pouvez en trouver le sens. Il faut peut être que j'y réfléchisse seule.

La princesse s'attarda sur cette pensée. Devait-elle trouvait ses clés toute seule ? Elle ne fut pas en mesure de répondre à cette question. Les voix de Mani sont impénétrable. Elle émergea de son état de réflexion intérieur et se reconsentra sur les propos de la grande prêtresse. Elle lui fit un sourire lorsqu'elle lui dit qu'elle pouvait l'analyser.

"Tous espoir n'est pas perdus" pensa t-elle.

Mais lorsqu'elle entendit l'opinion de la druide le corps d'Aelalia se rédit et elle ne pu plus faire aucun mouvement. Les mots prononcés par la druide avaient fait remonté en elle des souvenirs qu'elle s'était forcés à oublier. Des souvenirs qui auraient du à tous jamais rester enfouie en elle.

Flash Back:

Une soirée d'encre où la lune est absente c'est installée dans une contrée chaude. Une jeune fille se hate pour se trouver un abris. Elle arrive alors dans une auberge miteuse. Elle n'eu pas d'autre choix que d'entrée. L'intérieur empéstait l'alcool et la crasse. Retroussant le nez elle demande à l'aubergiste la chambre la plus propre. Le viel homme l'air bourru et bourré lui tent maladroitement une clé rouiller. Elle le remerciant elle s'en empare d'un geste sûr. Elle n'avait pas remarqué le regard avide posé sur elle. La nuit s'installe et la très jeune fille commence à s'endormir. Soudain le bruit d'une porte qui s'ouvre attire son attention. Elle essaye de se lever mais il est déjà trop tard. Un homme est là et il commence à la roué de coup. Incapable de se défendre car elle n'avait pas eu le temps d'aller prendre son arme elle essaya tout de même. Peine perdus.

Plusieurs heures plus tard on ne parle plus que de cela dans la contrée. Dans une auberge près de la forêt une jeune fille à été découverte violée et couverte de sang. Aelalia meurtrie et brisée s'enfuit. Elle part, elle ne sait pas où mais elle veut disparaitre. Elle se sent honteuse et souillé. Elle pleure son honneur et sa vertu perdus.

Un an plus tard:

Une autre auberge, une autre soirée. Mais cette fois aucune blessure aucun pleurs ne se fera entendre d'elle. C'est l'heure de la vengeance. Au bout d'une longue investigation Aelalia à découvert le coupable et elle compte bien le faire payer. Au cours de cette année elle a gardée en elle toute la rage et la rancoeur. Mais se soir justice serai rendus. Elle entre, la porte grince sur ses gonds rouillés. La même odeur et le même aspect que la dernière fois. Affichant un air neutre elle va demander des renseignement à l'aubergiste.

Le soir venu des cris de tortures se font entendres. D'autres cris aussi mais cela se sont des cris de rage, un peu de pleurs aussi. Une demande de pitié aussi. Le lendemain on retrouve un homme atrocement mutilé. Affalé sur le sol baignant dans son sang. Mort.

Au loin une princesse s'éloingne. Justice à était rendus mais bizarrement elle ne se sent pas mieux. Elle reste quand même brisée.

Fin du Flash Back:

Aelalia est là, immobile sur le banc de pierre blanche. Elle est muette, les yeux regardant le paysage comme absent. L'ancienne blessure qu'elle avait crut fermé c'était réouverte. La douleure qu'elle avait crut oubliée ravagait son abdoment. Elle était encore pus blanche que d'habitude. Elle n'avait jamais rien dit sur cette incident, à personne. Le déshonneur était trop grand. Maitenant elle avait compris. La colère, c'est se sentiment qui l'avait submergée et qui l'avait poussée à commettre un acte horrible. Bien sûr se n'était pas une excuse. Cet homme méritait la mort se n'était pourtant pas une raison pour la lui donnée. Se rêve c'était un message de Mani. Mais que voulait-il lui dire ? Après toute ses années, voulait-il qu'elle se confie à quelqu'un ? Elle remarqua alors que la prêtresse l'observer. Elle était un peu génée:

- Dans le passé, un acte horrible mais justifié. Cet acte était guidé par une immense colère. Croyez vous que Mani veut me punir pour cet acte ? Enfin se n'est peut qu'un rêve.

Elle c'était exprimer d'une voix absente et sa dernière phrase semblait plutôt comme une reflexion à haute voix. Toutes ses pensées étaient dirigées vers son horrible souvenir. Aelalia faisait tout les efforts possible pour ne rien montrer. Elle essayait de rester neutre. Les vagues de douleurs étaient fortes et extrémement douloureuse. Mais elle était forte, digne. Elle était une princesse et elle devait en être digne...

[dsl du temps de réponse j'éspère que sa va ? Pour le fautes je m'en occupe demain promis ^^]

_________________


Oserait tu me défier ? Prend garde je mors !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwendir.bbactif.com/fiches-de-presentation-f6/aelalia-fen
Melindaë Gordonian
Fille de la Lune



Féminin Nombre de messages : 201
Age : 29
Age : 33 ans
Clan : Neutre
Fonction : Ancienne Grande Prêtresse
Date d'inscription : 06/06/2008

MessageSujet: Re: Confession au crépuscule... [PV Aelalia Fenril]   Dim 17 Aoû 2008 - 13:06

[Oui, c'est très bien! Et puis ne t'inquiètes pas pour le laps de temps, moi aussi je suis longue ;-)]

La princesse fut silencieuse durant toutes les recommandations de Melindaë. Aelalia la rassura même sur ses intentions : elle n'attendait point de la prêtresse qu'elle lui dévoilât les mille et un mystères qui entourent les songes. Elle souhaitait juste être écoutée d'une oreille patiente et compréhensive.

La maturité et la franchise de la jeune fille soulagea Melindaë, qui put entamer l'interprétation du songe d'Aelalia. Au moment où elle commença son monologue, elle crut percevoir dans ce regard bleuté une lueur d'espoir et de reconnaissance. Melindaë n'était néanmoins pas certaine que sa démarche fut bénéfique pour la princesse. Malgré sa maturité, elle restait soumise au comportement imprévisible qui caractérisait si bien les druides juvéniles.
Dès l'instant que la Grande Prêtresse eut finit de s'exprimer, le visage de la princesse se décomposa.

Les membres de Melindaë se raidirent et une vague de culpabilité s'abattit sur le coeur mélancolique de la prêtresse. Sa conscience l'avait prévenue. Mani avait installé le doute en elle, mais que nenni. Elle avait pensé que son expérience en matière d'interprétations la protègerait contre le moindre risque que ceux-ci pouvaient entraîner. Mais comme toujours, Mani avait eu raison. Il avait perçu la réaction de la princesse, avait tenté d'en prévenir la prêtresse. Mais par sa fougue et son assurance, elle n'en avait tenu compte, et avait plongé à présent la princesse dans une absence totale.

Elle posa une main sur la frêle épaule d'Aelalia et la secoua doucement. Mais la princesse restait toujours immobile, fixant le vide obscur qui entourait les deux femmes. Melindaë tenta de la ranimer par les mots, en vain.
Quelques minutes plus tard, la princesse revint à elle. Elle était d'une blancheur cadavérique, ce qui fit frémir la prêtresse. Aelalia se tourna vers Melindaë et articula quelques mots, non sans mal. Elle lui raconta que dans son passé, poussée par la colère, elle avait commis un acte abominable. Et dans son innocence totale, elle posa la question fatidique : Croyez-vous que Mani veut me punir pour cet acte?

Cette fois-ci, Melindaë réfléchit consciencieusement à sa réponse. Elle prit une grande respiration et jeta un regard en direction de la lune avant de se plonger dans le regard opale d'Aelalia.

Mon enfant, Mani punit seulement si on le mérite. Plus le péché est grave, plus la punition sera grande bien entendu. Quand nous faisons quelque chose de mal, il faut s'attendre évidemment à en connaître le revers. Mais, dans sa grandeur d'âme et sa tolérance naturelle, Mani a instauré les bonnes actions, qui nous servent à effacer nos péchés. Je ne dis pas que le Bien efface le Mal, mais dans certaines situations, cela peut nous apporter la clémence de Mani...
Dans votre cas, c'est assez particulier. Vous avez agi par colère, un des sentiments les plus traîtres qu'il soit. La colère voile notre esprit et fait gronder notre coeur. Nous devenons sourd aux paroles de Mani et aveugle aux solutions qu'Il nous propose...
Princesse, même si vous me semblez pure et innocente, et que je pense que si vous avez commis cet acte, c'était pour une bonne raison, je ne puis vous assurer que Mani ne vous punira pas un jour ou l'autre.
En tant que prêtresse, et suite aux aveux que vous venez de me faire, je ne puis vous proposer qu'une seule et unique solution : la repentance.


Sans attendre de réponse de la part d'Aelalia, Melindaë se leva et prit la direction du Bastion. Après avoir fait quelques pas, elle se retourna vers la jeune fille.

Prenez le temps de réfléchir, Princesse... Que Morphée veille à votre sommeil.

Et d'une démarche placide, elle reprit le chemin vers la forteresse royale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwendir.bbactif.com/t2146-druide-melindae-gordonian#40845
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Confession au crépuscule... [PV Aelalia Fenril]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Confession au crépuscule... [PV Aelalia Fenril]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc
» Le bosquet du crépuscule... - Terminé
» Confession au père Joseph ou père Mara
» Confession pour confession [rp unique]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prophétie Nordique  :: Chapitre 2-